Imprimer : des sélections dédiées à la bande dessinée dans gallica
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
http://www.citebd.org/spip.php?article10682
des sélections dédiées à la bande dessinée dans gallica
La Cité Internationale de la bande dessinée et de l’Image et la BnF s’allient pour proposer un corpus sans précédent dédié à la BD, à consulter et télécharger en ligne, dans Gallica.

La Cité Internationale de la bande dessinée et de l’Image et la BnF s’allient pour proposer un corpus sans précédent dédié à la BD, à consulter et télécharger en ligne, dans Gallica.

Dans le cadre de 2020 année de la bande dessinée, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et la Bibliothèque nationale de France mettent en ligne, dans Gallica, de nouvelles sélections dédiées à la bande dessinée et à son histoire.

Quatre types d’accès y sont proposés : accès par auteur, accès par série, héros et héroïne, accès par titre de presse, accès thématique.
Page d’accueil du corpus
Entrée par auteur
Entrée par séries, héros et héroïnes
Entrée par titres de presse
Entrée par thèmes

Un large panorama de l’histoire de la bande dessinée
Des origines aux publications de l’immédiat après-guerre, le corpus présente un large panorama de l’histoire de la bande dessinée.


L’intégration des fonds de la Cité dans Gallica

Pour construire ce corpus, la Cité de la bande dessinée a versé dans Gallica plus de 6 000 documents en haute définition.

L’entrée d’auteurs sous-droits dans Gallica
Des droits ont été négociés de manière à permettre dès maintenant la consultation en ligne d’œuvres encore non entrées dans le domaine public, telles celles de Calvo (1892-1957), de Mat (1895-1982), d’Alain Saint-Ogan (1895-1974), etc.

Un travail mené avec un Gallicanaute spécialiste de l’histoire de la bande dessinée, Antoine Sausverd, auteur du blog Töpfferiana
La BnF et la Cibdi ont choisi de travailler à la construction de ces Sélections en étroite collaboration avec Antoine Sausverd, spécialiste de l’histoire de la bande dessinée et auteur du blog Töpfferiana. C’est la première fois qu’un corpus construit dans Gallica réunit ainsi les expertises des institutions et d’un utilisateur passionné. L’objectif : construire un accès qui pourra séduire aussi bien les chercheurs que les bédéphiles.