Imprimer : anticipation et futurisme
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
http://www.citebd.org/spip.php?article10565
anticipation et futurisme
la cité de la bd s’invite chez vous / les richesses documentaires de la cité

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image vous propose une programmation culturelle en ligne : « La Cité de la BD s’invite chez vous". Explorez les archives de la Cité à travers des sélections thématiques.

Penser demain, rêver l’avenir, se projeter dans des mondes alternatifs sont les arguments de très nombreux récits dessinés. Avenirs riants ou sombres, mondes dominés par la technologie ou au contraires rendus à la nature, ces récits ont produit une iconographie désormais installée dans l’imaginaire collectif ou à redécouvrir. Alors embarquement immédiat pour Demain !


Zig et Puce en l’an 2000

Un des premiers auteurs français à avoir exploré le genre de la science-fiction est Alain Saint-Ogan avec des aventures de Zig et Puce.
Zig et Puce en l’an 2000, fut publié dans le Dimanche illustré en 1934, puis en album par Hachette en 1935 sous le titre Zig et Puce au XXIe siècle
C’est l’une des rares bande dessinées française de science-fiction de l’époque. L’histoire, en 46 pages, raconte le voyage accidentel de deux garçons, Zig et Puce dans le futur. Ils atterrissent en montgolfière dans le Paris de décembre 2000 -une ville avec deux tours Eiffel, où les habitants se déplacent grâce à des réacteurs dorsaux- et les deux jeunes touristes temporels vivent de nombreuses aventures, de leur incarcération dans un asile au vol d’un sous-marin, avant d’être envoyés dans l’espace dans une fusée et de découvrir une vie intelligente sur Venus.

Commentaire de planche

Zig et Puce en l’an 2000 : rétrospective de l’autohttp://neuviemeart.citebd.org/spip.... par Annie Renonciat
http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?article14


Le rayon Mystérieux

Publié de novembre 1937 à début 1939 dans Cadet-Revue par Alain Saint-Ogan, Le Rayon mystérieux est un récit dans lequel le jeune reporter François est chargé d’un reportage sur des phénomènes surnaturels qui l’entraine à la poursuite de robots et vaisseaux interplanétaires.

Le CNBDI-Musée de la bande dessinée a publié cette histoire en album en 2000.

iconvoir l’album


science-fiction américaine

par Harry Morgan

L’auteur se penche sur les rapports privilégiés que les littératures dessinées entretiennent avec les littératures de l’imaginaire, sur le parallélisme historique entre les sciences fictions écrite et dessinée et à la spécificité de la bande dessinée dans la conception des récits d’anticipation.

iconvoir


science-fiction européenne

par Manuel Hirtz et Harry Morgan

Récits d’imagination scientifique,rêveries scientifiques ou fééries féerie, semblent mieux définir la conception des bandes dessinées de SF européennes des premières décennies du XXe siècle…

iconvoir


de buck rogers à barbarella : la science-fiction de la case à l’écran

par Harry Morgan
Pour questionner la notion de fidélité à l’œuvre originale lors de son adaptation au cinéma, Harry Morgan s’intéresse à deux bandes dessinées emblématiques de la Science-Fiction dessinée : Buck Rogers et Barbarella et à leurs transcriptions cinématographiques.

iconvoir


eugen robick et ses modèles

par Floriane Mohr

Urbicande, imposante cité du continent obscur, décrite dans l’album La Fièvre d’Urbicande de Schuiten et Peeters, est ancrée dans une tradition longue et riche de l’utopie et du récit dystopique. Nous pouvons remarquer, dans l’ouvrage, que de nombreux emprunts sont faits à l’histoire de l’architecture. Comme un architecte du monde réel, Eugen Robick, urbatecte d’Urbicande, a été influencé par les écrits et les réalisations de ses pairs. À la manière d’un laboratoire d’expérimentation, l’album de bande dessinée met en pratique les idées des grands penseurs de l’architecture.

iconvoir


Dossier Fin(s) du monde


Le thème de l’effondrement possible de notre civilisation, voire de la fin de l’humanité, hante une actualité où se bousculent épuisement des ressources, chute de la biodiversité, réchauffement climatique et autres phénomènes annonciateurs du pire. Loin de rester insensible à cet imaginaire mortifère, la bande dessinée lui fait une place croissante dans ses récits et ses représentations.
iconvoir le dossier http://neuviemeart.citebd.org/spip....


la bande dessinée fantastique, genre impossible

par Harry Morgan

Le fantastique, le vrai, est-il concevable dans un médium voué à la figuration, de surcroît considéré comme populaire, voire destiné à l’enfance ?
iconvoir lire l’article


quelques planches remarquables des collections