Selkirk, le véritable Robinson Crusoé - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

ciné môme
Selkirk, el verdadero Robinson Crusoe
Argentine, Chili, Uruguay - 2012 - 1h15
accessible aux enfants à partir de 6 ans
film d'animation - version française
de

Walter Tournier

scénario : Enrique Cortes, Mario Jacob, Walter Tournier
séances : semaine du mercredi 9 janvier 2013
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
14:00
14:15
14:45
séances : semaine du mercredi 16 janvier 2013
mercredi 16 jeudi 17 vendredi 18 samedi 19 dimanche 20 lundi 21 mardi 22
14:15
14:15
14:15

synopsis

Selkirk, un jeune corsaire indiscipliné, navigue sur les mers du Sud à la recherche de trésors. A bord du navire « L’Espérance » commandé par le Capitaine Bullock, Selkirk se met un jour l’équipage à dos. Le jeune pirate se retrouve alors abandonné sur une île déserte. Il découvre la vie en pleine nature et apprend à se débrouiller pour devenir un véritable Robinson Crusoé...

notes de production

Après plusieurs courts métrages, le réalisateur uruguayen Walter Tournier signe son tout premier long métrage avec Selkirk, le véritable Robinson Crusoé.
Walter Tournier est un spécialiste mondialement reconnu dans la technique d’animation en stop motion. Celui-ci a en effet fondé en 1998 son studio d’animation Tournier animation et a obtenu un grand nombre de récompenses à travers le monde.

L’histoire de Selkirk, le véritable Robinson Crusoé est une adaptation de l’histoire vraie du marin écossais Alexander Selkirk. Après un différend avec le capitaine d’un navire, celui-ci fut abandonné sur une île et y vécut seul pendant quatre ans, jusqu’à ce qu’il soit secouru par un autre navire de corsaires. Lorsqu’il revint à Londres, l’écrivain Daniel Defoe entendit parler de cette histoire et s’en inspira pour son roman Robinson Crusoé.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Selkirk

La période de tournage d’un film en stop motion est généralement assez longue. Pour Selkirk, le véritable Robinson Crusoé, l’équipe a tourné pendant deux ans et deux mois, tandis que la partie animation a demandé un an et quatre mois.
Le film associe deux techniques d’animation : le stop motion (animation image par image) pour les personnages, et la 3D pour les décors et les effets spéciaux.

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé est le tout premier long métrage d’animation tourné en Uruguay. Il y a donc eu un gros travail d’implantation de l’équipe. Le réalisateur Walter Tournier déclare à ce sujet : il n’y avait aucune expérience ne serait-ce que pour mettre en place une équipe de réalisation pour le film, ou encore pour réunir une équipe d’animateurs appropriés. Il était donc tout d’abord nécessaire de former les gens à travailler ensemble.

Si le tournage a eu lieu en Uruguay, l’animation 3D a été réalisée elle, au studio Cinema animadores au Chili à Santiago. Le storyboard, l’enregistrement des voix, le montage, les effets sonores et visuels ont été réalisés en Argentine à Buenos Aires, sous la direction de la compagnie Maíz producciones.

La représentation du naufragé dans la fiction reflète, selon Walter Tournier, une critique de la vie en société. Le réalisateur a expliqué qu’il voulait rendre explicite cette idée dans son film : à travers la première partie du film et le voyage sur le navire, sont exposés les aspirations, les ambitions, les accords et les désaccords de chaque personnage. Le cinéaste ajoute : sur l’île, ce sont la solitude et l’amélioration de soi qui sont mises en avant. C’est donc quelque part une métaphore critique de la vie en société.

Même si le film se qualifie du titre le véritable Robinson Crusoé, Walter Tournier affirme que son intention première n’a pas été de faire une adaptation du roman. Lui et son équipe ont principalement dirigé leurs recherches sur le véritable marin écossais Selkirk, et sur son expérience de naufragé. Celui-ci indique : ses valeurs morales en tant que corsaire ont été changées. Ce sont donc les questions au centre du film : l’amélioration de sa personne et l’évolution des valeurs morales. Pour Selkirk, la véritable richesse est de croire en soi.

Walter Tournier
http://animafilms.over-blog.com/article-walter-tournier---realisateur-en-stop-motion-112044160.html
http://www.filmaramlat.ch/Note.aspx?Note=215