Les Bêtes du sud sauvage - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Les Bêtes du sud sauvage

Les Bêtes du sud sauvage

Beasts of the southern wild
Usa - 2012 - 1h32
Caméra d'or, prix Fipresci un certain regard, prix regard jeune Cannes 2012 Grand prix, prix de la critique internationale Deauville 2012 Grand prix du jury, meilleure photo (Ben Richardson) Sundance 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Benh Zeitlin

scénario : Benh Zeitlin, Lucy Alibar
d'après l'oeuvre de : Lucy Alibar
direction de la photographie : Ben Richardson
musique ou chansons : Dan Romer, Benh Zeitlin
avec : Quvenzhané Wallis (Hushpuppy), Dwight Henry (Wink), Jonshel Alexander (Joy Strong), Marilyn Barbarin (chanteuse de cabaret), Kaliana Brower (T-Lou), Joseph Brown (Winston), Nicholas Clark (Sticks), Henry D. Coleman (Peter T)
séances : semaine du mercredi 12 décembre 2012
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
16:00
18:00
21:30
18:00
21:30
18:00
21:30
14:00
18:00
21:30
14:30
18:30
18:00
21:30
18:00
21:30
séances : semaine du mercredi 19 décembre 2012
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
16:00
19:45
18:00
19:45
18:00
19:45
16:15
19:45
18:30
16:00
séances : semaine du mercredi 26 décembre 2012
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 31 mardi 1er
19:45
21:45
19:45
21:45
19:45
21:45
19:45
21:45
17:00
20:45
18:30
séances : semaine du mercredi 2 janvier 2013
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
18:00
14:00
18:00
19:00
18:00

synopsis

Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s'emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d'aurochs. Avec la montée des eaux, l'irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue...

notes de production

Les Bêtes du sud sauvage est adapté d’une pièce écrite par Lucy Alibar, Juicy and delicious. Le réalisateur du film, Benh Zeitlin, est d’ailleurs un ami de Lucy Alibar. Il a toujours souhaité écrire un court métrage à partir d’une des pièces de la dramaturge. Cette volonté s’est finalement transformée en un long métrage, co-scénarisé avec Lucy Alibar. Les Bêtes du sud sauvage est son premier long métrage.

Benh Zeitlin a tenu à tourner Les Bêtes du sud sauvages dans la région de la Louisiane du sud, région qu’il connaît bien et qu’il apprécie : j’y suis venu pour une visite qui devait durer deux mois. C’était il y a six ans, et je n’ai toujours pas l’intention de repartir. C’est ici que se trouve le berceau d’une espèce en voie de disparition : celle des gens les plus opiniâtres que je connaisse en Amérique.

Plus de 4 000 petites filles ont passé le casting pour obtenir le rôle de Hushpuppy.
Les deux acteurs principaux du film ont été choisis de manière originale : Dwight Henry travaillait dans une boulangerie qui se trouvait à côtés de bureaux de la production et Quvenzhané Wallis était inscrite à l’école primaire du quartier. Ils n’avaient jamais joué auparavant.

Le tournage a débuté le 20 avril 2010, le jour où la plateforme BP a explosé causant une énorme marée noire. L’incident a eu lieu à une centaine de kilomètres au sud-est de l’endroit où Les Bêtes du sud sauvage a été tourné.

Même si certains éléments fantastiques apparaissent dans le film, le cinéaste n’envisage pas cette histoire comme un véritable conte de fées : si des moments paraissent fantastiques, c’est que Les Bêtes du sud sauvage est envisagé à travers le regard d’une petite fille de 6 ans, qui perçoit une réalité sans barrières, et je voulais respecter sa vision de la réalité en ne dissociant pas ce qui était réel du fantasme, explique Benh Zeitlin.

La région où vivent les personnages, le bathub, a été créé de toute pièce en regroupant les différentes spécialités culturelles du sud de la Louisiane.
On repense à certains films de Martin Ritt où la Louisiane du sud sert de toile de fond tels Sounder (1972) et Conrack (1973).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Film_tourn%C3%A9_en_Louisiane

Benh Zeitlin n’avait jusqu’à présent réalisé que des courts métrages (Egg, The Origins of electricity, et Glory at sea).

Aux Etats-Unis, Les Bêtes du sud sauvage a déjà conquis de nombreux spectateurs dont Barack Obama qui a conseillé le film à toute son équipe.

Benh Zeitlin
http://www.imdb.com/name/nm1022455/

Dan Romer
http://en.wikipedia.org/wiki/Dan_Romer

extrait(s) de presse

In the mood for cinema - Un film d'une beauté indescriptible, celle des êtres libres, des êtres qui résistent, des êtres qui rêvent, envers et contre tout...
Abus de ciné - Onirique et terre à terre, brutal et délicat, "Les Bêtes du sud sauvage" est simplement une irrésistible surcharge d’émotion qui vous cloue au siège jusqu’à la fin du générique.
Evene - Bien sûr, on pense aux "Moissons du ciel" de Terrence Malick...
Le Monde - Le casting des "Bêtes du Sud sauvage" fait la part belle aux acteurs non professionnels, recrutés sur place...
L'Humanité - Pour son coup d’essai, c’est un coup de maître. Benh Zeitlin s’impose dans la cour des grands avec ce premier long métrage...
Positif - "Les Bêtes du sud sauvage" appartient à la catégorie de ces films rares qui donnent le sentiment du monde, le sentiment qu'il y a quelque chose comme un monde, le sentiment que ça fait monde...
Le Nouvel obs - Un film trip traversé de surnaturel et de poésie...
Fiches du cinéma - À la fois attendu et annoncé néanmoins comme une surprise, "Les Bêtes du sud sauvage" tient ses promesses avec une belle autorité...