Tabou - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Tabou

Tabou

Tabu
Portugal, France, Brésil, Allemagne - 2012 - 1h50
Prix Alfred-Bauer Berlin 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Miguel Gomes

scénario : Miguel Gomes, Mariana Ricardo
direction de la photographie : Rui Poças
avec : Teresa Madruga (Pilar), Laura Soveral (Aurora à l'âge adulte), Ana Moreira (Aurora jeune), Henrique Espírito Santo (Alter Ventura), Carloto Cotta (Ventura jeune), Isabel Cardoso (Santa), Manuel Mesquita (Mário)
séances : semaine du mercredi 5 décembre 2012
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
14:00
18:15
20:30
18:15
14:00
20:45
14:30
19:00
18:15
20:30
séances : semaine du mercredi 12 décembre 2012
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
21:45
21:45
21:45
17:45
22:00
16:15
21:45
21:45
séances : semaine du mercredi 19 décembre 2012
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
21:45
21:45
21:45
21:45
18:45
18:15

synopsis

Une vieille dame au fort tempérament, sa femme de ménage Cap-Verdienne et sa voisine dévouée à de bonnes causes partagent le même étage d’un immeuble à Lisbonne. Lorsque la première meurt, les deux autres prennent connaissance d’un épisode de son passé : une histoire d’amour et de crime dans une Afrique de film d’aventures...

notes de production

Tabou est le troisième long métrage de Miguel Gomes après La Gueule que tu mérites en 2004 et Ce cher mois d’août en 2008.
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=4&alpha=3&a=2012&m=11#film

C’est en observant l’un des membres de sa famille, qui entretenait une relation avec l’une de ses voisines accusant sa femme de ménage de lui infliger de mauvais traitements, que Miguel Gomez a eu l’idée de raconter l’histoire de ces trois femmes. Le réalisateur les décrit comme des personnages que nous ne rencontrons habituellement pas dans les films.

Le mot Tabou renvoie au nom d’une montagne au Mozambique qui est le lieu clé du film. En réalité, le film a été tourné dans le Nord de la province de Zambézie et cette fameuse montagne n’existe pas.

Si les premières scènes du film ont nécessité quelques répétitions, le reste de Tabou a été tourné dans l’improvisation, avec cependant quelques notes indications de scénario. Des expériences sur le plateau ont ainsi pu être réalisées comme le fait d’enregistrer le son synchrone pendant que les acteurs faisaient semblant de parler en disant ce qui leur plaisait, nous raconte le réalisateur avant de préciser que Tabou est un film très intéressant pour le public portugais sourd et muet qui peut lire sur les lèvres .

Miguel Gomez revendique l’influence de Friedrich Wilhelm Murnau, notamment pour le titre de son film, qui s’inspire du long métrage Tabou réalisé en 1931 par le cinéaste allemand.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tabou_(film,_1931)

Tout le film a été tourné en noir et blanc. Le réalisateur raconte qu’on lui a parfois demandé pourquoi la première partie du film n’est pas en couleur, selon la convention (quelque peu absurde) qui voudrait que le passé soit en noir et blanc et le présent en couleur. Pour lui, l’intégralité de son film correspond à l’appellation du film d’époque et ne nécessite donc pas une rupture visible à l’image.

La deuxième partie du film est dénuée de dialogue, seule une voix off raconte les évènements. Ne voulant pas faire un pastiche moderne du cinéma muet, Miguel Gomes a eu recours aux pellicules 16 mm.

Entretien avec Miguel Gomes
"Tabou" n’était pas le premier titre du film. Quel était-il, et pourquoi avoir changé ?
C’était un titre qui est quand même resté en partie dans le film puisque c’est le nom d’un personnage : Aurora. En portugais c’est à la fois un nom de femme et la naissance du soleil, et cela me permettait bien sûr de faire référence à un autre film de Murnau. Puis on a appris que Cristi Puiu était en train de réaliser un film avec le même titre. Je pouvais voler ce titre à Murnau puisque son film a été fait il y a plus de quatre-vingts ans, mais le voler à un film réalisé l’an dernier c’était un peu trop...
http://www.filmdeculte.com/people/entretien/Entretien-avec-Miguel-Gomes-16352.html

Miguel Gomes
http://www.evene.fr/celebre/biographie/miguel-gomes-37501.php
http://www.imdb.fr/name/nm0326937/
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=151021.html

Mariana Ricardo
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=151019.html
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/353235/mariana-ricardo

Rui Poças
Né à Porto le 4 décembre 1966.
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/358531/rui-pocas
http://www.imdb.fr/name/nm0694874/
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=139497.html

Teresa Madruga
Née le 18 Mars 1953 aux Açores.
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=1330.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Teresa_Madruga
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/138020/teresa-madruga

Laura Soveral
Née Maria Laura de Soveral Rodrigues le 23 mars 1933 à Benguela (Angola).
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=55333.html
http://www.imdb.fr/name/nm0816310/filmogenre

Ana Moreira
Née le 13 Février 1980 à Lisbonne.
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=19938.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Ana_Moreira

Henrique Espírito Santo
Né le 18 Novembre 1931 à Queluz (Portugal).
http://www.imdb.fr/name/nm0261239/

Carloto Cotta
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=127012.html
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/360776/carloto-cotta

Isabel Cardoso
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=179452.html
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/344955/isabel-cardoso

Manuel Mesquita
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=530158.html
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/370211/manuel-mesquita

extrait(s) de presse

Abus de ciné - La vraie réussite de "Tabou" vient de son mélange de styles, aussi osé que parfaitement maîtrisé dans ses décalages...
Cineuropa - Aucune oeuvre récente ne ressemble au film de Gomes et il ne ressemble à rien d'autre...
Laterna magica - Film immense, lumineux, poignant, et qui imprime la rétine autant que l’âme comme nul autre pareil.
Olivier Père - Le premier - et sans doute le plus beau - chef-d’œuvre de l’année 2012...
Critikat - Miguel Gomes se permet d'emboiter les récits comme une chaine continue pour mieux plonger dans une matière fantasmatique de cinéma...
Film de culte - "Tabou" est un chef d’œuvre du merveilleux, un livre d’histoires d’une richesse imprévisible...
Arte - "Tabou" de Miguel Gomes est construit comme un envoûtement...