Après mai - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Après mai

Après mai

France - 2012 - 2h02
Prix du scénario Venise 2012
film - film francophone
de

Olivier Assayas

scénario : Olivier Assayas
direction de la photographie : Eric Gautier
avec : Clément Métayer (Gilles), Lola Creton (Christine), Félix Armand (Alain), Carole Combes (Laure), India Salvor Menuez (Leslie), Hugo Conzelmann (Jean-Pierre), Mathias Renou (Vincent), Léa Rougeron (Maria)
séances : semaine du mercredi 14 novembre 2012
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
17:45
19:15
21:45
21:40
19:50
21:50
17:00
21:00
18:00
19:50
21:40
21:50
séances : semaine du mercredi 21 novembre 2012
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
15:00
21:45
15:30
21:45
18:15
21:45
21:45
séances : semaine du mercredi 28 novembre 2012
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 1er dimanche 2 lundi 3 mardi 4
21:45
21:45
16:00
21:45

synopsis

Région parisienne, début des années 70. Jeune lycéen, Gilles est pris dans l’effervescence politique et créatrice de son temps. Comme ses camarades, il est tiraillé entre un engagement radical et des aspirations plus personnelles. De rencontres amoureuses en découvertes artistiques, qui les conduiront en Italie, puis jusqu’à Londres, Gilles et ses amis vont devoir faire des choix décisifs pour trouver leur place dans une époque tumultueuse...

notes de production

Pour Olivier Assayas, Après mai est comme le miroir et le prolongement de l’un de ses premiers films, L’Eau froide (1994), film autobiographique mais qui a laissé au cinéaste un goût d’inachevé : j’avais le sentiment d’avoir saisi, dans la précipitation, quelque chose de la poésie de cette époque, celle de mon adolescence (...) Mais demeurait le sentiment qu’un jour cela pourrait donner lieu à un film plus ample sur cette époque méconnue explique-t-il.

Olivier Assayas a commencé à réfléchir et à prendre des notes pour ce film pendant le tournage de Carlos (2010).

Pour l’aider à écrire Après mai, le cinéaste s’est souvenu de certains auteurs qu’il lisait dans sa jeunesse comme George Orwell, Simon Leys et surtout Guy Debord : les derniers mots d’Après mai sont d’ailleurs extraits de l’acte de décès de l’Is (Internationale situationniste) (1) explique Olivier Assayas.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Internationale_situationniste

Même si Après mai contient des éléments de la vie du cinéaste, le réalisateur est conscient de la difficulté de parler de soi au cinéma : à partir du moment où l’on fait un film, on casse le pacte autobiographique (...) je confie des situations fictives, certes inspirées du réel, à des interprètes qui ne sont certainement pas moi, qui sont des jeunes gens d’aujourd’hui, je les inscris dans d’autres lieux, et dans une temporalité qui est celle de la dramaturgie et non pas celle de la vie.

Pour réaliser Après mai, Olivier Assayas a puisé aussi bien dans sa jeunesse que dans celle de ses acteurs : j’ai choisi les acteurs du film de façon intuitive, comme toujours : je crois que je cherchais avant tout une singularité, une rébellion. A travers eux, le réalisateur a aussi vu les différences d’avec la jeunesse qu’il avait vécue : (...) j’ai ressenti combien le rapport des jeunes au monde a changé depuis mon adolescence (...) Des questions autrefois centrales (...) leur sont parfaitement étrangères, explique le cinéaste.

Tous les acteurs (hormis Lola Creton) sont débutants et ont été choisi dans la rue.

Olivier Assayas tenait à glisser dans le film la musique qui a bercé sa jeunesse : dans L’Eau froide, j’avais mis les tubes (...) ce qu’on entendait dans les fêtes. Mais mes goûts plus intimes, c’est dans Après mai, explique-t-il. Il désirait aussi lui donner un rôle bien précis : (...) les chansons ne sont pas là pour illustrer, ou pour souligner, elles ont une sorte d’autonomie, leur propre narration parallèle : elles font partie intégrante du récit, et je leur donne l’espace pour s’y déployer, dans toute leur durée.

Après mai signe la huitième collaboration entre Olivier Assayas et le directeur de la photographie Eric Gautier. Ils ont commencé à travailler ensemble en 1996 sur le film Irma Vep.

Après mai est l’un des derniers films monté par Luc Barnier, collaborateur fidèle d’Olivier Assayas puisqu’il a participé à tous ses films depuis son premier court-métrage Laissé inachevé à Tokyo (1982).

Après mai a été sélectionné au Festival de Venise, où il est reparti avec le prix du scénario. Le film est aussi passé par le Festival de Toronto et celui de New-York.

Olivier Assayas
Né le 25 janvier 1955 à Paris.
A été dessinateur et graphiste, puis a signé de nombreuses critiques de cinéma...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Assayas

Eric Gautier
Né le 2 avril 1961 à Paris.
Commence comme assistant opérateur sur La Vie est un roman d’Alain Resnais (1982)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Gautier_%28directeur_de_la_photographie%29

Lola Creton
Née le 16 décembre 1993.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lola_Cr%C3%A9ton

extrait(s) de presse

Ecran noir - Les films d'Olivier Assayas ont en commun de faire apparaître sa cinéphilie et ses goûts musicaux...
Télérama - "Après mai" est sans doute le film le plus autobiographique d'Olivier Assayas...
Cinémovies - Une exactitude historique et une lucidité intime très remarquables...
Les Inrocks - "Après mai" est une réussite totale, l’un des grands films sur la jeunesse et sur les années soixante-dix...
Libération - On reconnaît sans mal l’ombre portée du jeune homme que fut alors Assayas...
Cinédingue - Assayas livre une oeuvre quasi-autobiographique avec ce Gilles, son alter ego, dont l’engagement politique n’est concurrencé que par une farouche envie de faire du cinéma...