Le Chien du Tibet - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Le Chien du Tibet

Le Chien du Tibet

ciné môme
Tibet inu monogatari
Japon - 2011 - 1h35
Compétition officielle Annecy 2011
accessible aux enfants à partir de 7 ans
film d'animation - version française
de

Masayuki Kojima

scénario : Naoto Inoue
d'après l'oeuvre de : Yang Zhijun
musique ou chansons : Hidekiyo Murai
séances : semaine du mercredi 26 septembre 2012
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 3 octobre 2012
mercredi 3 jeudi 4 vendredi 5 samedi 6 dimanche 7 lundi 8 mardi 9
14:30
14:45
14:45

synopsis

Après la mort de sa mère, Tenzin est obligé de quitter la ville pour aller vivre avec son père, docteur dans la prairie tibétaine. Ce changement de vie radical est difficile pour cet enfant de dix ans : il doit s’habituer à la vie de nomades, se familiariser avec ce père qui est un inconnu, allant même jusqu’à garder un troupeau de moutons, bétail des plus indisciplinés… Un jour, le jeune garçon est témoin d'un combat entre des chiens de garde tibétains et un chien aux poils dorés étranger à la meute… Celui-ci deviendra son plus fidèle ami. Mais dans les montagnes, un danger rôde. La chasse s’organise alors…

notes de production

Le Chien du Tibet est l’adaptation d’un livre écrit par Zang Ao et publié en 2005. L’auteur s’inspira notamment de l’expérience de son père ayant vécu dans les prairies tibétaines en tant que journaliste accompagné d’un chien du Tibet, choisissant de placer son récit au début de l’ère de la République Populaire de Chine. Le livre évoque de nombreuses croyances tibétaines liée à cette époque. Le film s’intéresse plus au passage à l’âge adulte d’un jeune garçon forcé d’habiter au Tibet.

Le dogue du Tibet, qui joue un rôle central dans le film, est connecté à l’Histoire du pays. Appelé Do-Khyi en langue tibétaine, il est le chien de travail ancestral des bergers nomades de l’Himalaya et un chien de garde traditionnel des monastères tibétains. Par ailleurs, ce n’est pas par hasard si dans Le Chien du Tibet, son meilleur ami est un enfant qu’il protège coûte que coûte. Ces traits de caractère font partie de la personnalité du dogue du Tibet.

Dans le film, le petit Tenzin est confronté à un mode de vie différent de celui auquel il était habitué. Masayuki Kojima s’intéresse aux petits détails, souvent de manière humoristique, qui constituent la vie dans la campagne tibétaine. Par exemple, il doit changer de tenue et s’habituer à laisser sortir son bras droit à l’extérieur de son manteau pour être plus à l’aise pour travailler dans les champs. Il doit aussi goûter le thé au beurre, boisson traditionnelle tibétaine, que Tenzin n’apprécie pas du tout !

Cela fait plusieurs années que Masayuki Kojima est connu dans le monde de l’animation. Il intègre le studio Madhouse productions dans les années 90. Après quelques séries animées (Monster en 2004/2005), il réalise son premier long-métrage en 2009 : Piano forest, toujours produit par le studio.

Le Chien du Tibet s’ancre dans la réalité du pays où l’histoire se déroule. Ainsi, les vêtements que portent les personnages, les repas qu’il partagent ou le fameux dogue du Tibet qui accompagne le jeune héros du film font partie de la culture tibétaine.

La sortie française du film a été repoussé car à l’origine, il devait sortir en février 2012. Auparavant, le film est passé au festival d’Annecy en 2011 alors qu’il était encore en cours de réalisation.

Masayuki Kojima
http://www.evene.fr/celebre/biographie/masayuki-kojima-41865.php
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=218245.html
http://www.nautiljon.com/people/masayuki+kojima.html

extrait(s) de presse

Scifi universe - Une pépite d’or à ne surtout pas manquer...