No - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > No

No

Chili - 2012 - 1h55
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Pablo Larrain

scénario : Pedro Peirano
direction de la photographie : Sergio Armstrong
avec : Gael García Bernal, Alfredo Castro, Antonia Zegers, Luis Gnecco
séances : semaine du mercredi 12 septembre 2012
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
14:30*
séance spéciale :
* Avant première Séance organisée en partenariat avec le Gncr (Groupement national des cinémas de recherche) et Wild bunch distribution. Tarif unique : 3.50 €

synopsis

Chili, 1988 : un référendum doit décider de la prorogation ou non du mandat d'Augusto Pinochet. Le camp du non met en place une campagne publicitaire, choisissant d'axer sa communication sur l'avenir plutôt que sur les attaques contre le dictateur... Sa victoire amorcera la fin du régime Pinochet...

notes de production

S’il est déjà venu à la Quinzaine des réalisateurs, en 2008, avec Tony Manero, s’il a connu les honneurs de la compétition vénitienne avec Santiago 73, postmortem, en 2010, Pablo Larrain n’a sans doute jamais reçu pour aucun de ses films un accueil si triomphal. Dès le lancement du générique, les applaudissements se sont déchaînés dans la salle, et ont duré, duré, duré.

Derrière ce titre sec, No, qui signifie simplement non, ce Chilien de 36 ans signe un film galvanisant, en surface du moins, sur le renversement en 1988, à l’issue d’un plébiscite, du régime d’Augusto Pinochet. Sous la surface, c’est autre chose. Troisième volet d’une trilogie sur la dictature chilienne, No n’est pas moins noir, pas moins dérangeant que les deux précédents. Notamment parce que, au-delà de sa spécificité historique, le sujet qu’il aborde semblera familier à quiconque a suivi, n’importe où sur terre, et en France à n’en pas douter, une campagne électorale médiatisée.

Le sujet n’est pas la destitution de Pinochet, qui est annoncée dès l’introduction, avec quelques éléments de contexte. Le sujet, qui pose des questions infiniment plus complexes que l’alternative entre dictature et démocratie, c’est la campagne. La campagne présentée depuis le point de vue des communicants, et dont on comprend qu’elle ne s’est finalement jouée que sur ce terrain. Le oui ne l’a pas emporté parce que le peuple demandait plus de justice, mais parce que l’équipe qui le défendait était nulle en communication.
http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2012/05/19/ils-se-levent-tous-pour-dire-no_1704122_766360.html

Pablo Larrain
Né le 19 août 1976 à Santiago du Chili.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Larra%C3%ADn
http://www.imdb.fr/name/nm1883257/

Pedro Peirano
http://es.wikipedia.org/wiki/Pedro_Peirano

Sergio Armstrong
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=222427.html

Gael García Bernal
Né le 30 novembre 1978 à Guadalajara (Mexique).
Se faît connaître dans Amours chiennes (2000)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gael_Garc%C3%ADa_Bernal

Antonia Zegers
http://es.wikipedia.org/wiki/Antonia_Zegers

Luis Gnecco
http://es.wikipedia.org/wiki/Luis_Gnecco

extrait(s) de presse

Le Monde - Pablo Larrain, lui, confirme son talent de grand cinéaste politique...
Grand écart - Ce film historique au contexte douloureux va pourtant être le théâtre d’une véritable ode à la joie, par le biais d’une campagne follement audacieuse...
Critikat - "No" fait la part belle à une caméra portée mouvante, sans tomber dans le vérisme façon reportage...
Laterna magica - "No" est traversé d’une vigueur, d’un optimisme et d’un désir d’avenir revigorant...