Une famille respectable - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Une famille respectable

Une famille respectable

Yek Khanévadéh-e Mohtaram
Iran - 2012 - 1h30
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Massoud Bakhshi

scénario : Massoud Bakhshi
direction de la photographie : Mahdi Jafari
avec : Mehrdad Sedighian (Hamed), Babak Hamidian (Arash), Mehran Ahmadi (Jafar), Ahoo Kheradmand (la mère), Parivash Nazarieh
séances : semaine du mercredi 12 septembre 2012
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
19:55*
séance spéciale :
* Avant première Séance organisée en partenariat avec le Gncr (Groupement national des cinémas de recherche) et Pyramide distribution. Tarif unique : 3.50 €
séances : semaine du mercredi 31 octobre 2012
mercredi 31 jeudi 1er vendredi 2 samedi 3 dimanche 4 lundi 5 mardi 6
14:45
18:00
19:45
18:00
19:45
18:00
19:45
18:00
19:45
18:30
18:00
19:45
18:00
19:45
séances : semaine du mercredi 7 novembre 2012
mercredi 7 jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 dimanche 11 lundi 12 mardi 13
18:00
21:30
18:00
21:30
18:00
21:30
16:00
18:00
21:30
16:45
18:00
21:30
18:00
21:30
séances : semaine du mercredi 14 novembre 2012
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
16:05
19:55
18:00
16:00
19:15
19:55

synopsis

Arash est un universitaire iranien qui vit en Occident. Il retourne donner des cours à Chiraz où vit sa mère, loin de Téhéran. Entraîné dans un tourbillon d’intrigues familiales et financières, il replonge dans un pays dont il ne possède plus les codes. A la mort de son père, découvrant ce qu’est devenue sa « famille respectable », il est contraint de faire des choix...

notes de production

Si dans Une séparation mettait en scène une femme demandant le divorce pour pouvoir partir à l’étranger, Une famille respectable voit Arash, un universitaire iranien, rentrer dans son pays après 22 ans d’absence. Il semble toutefois n’attendre qu’une chose : en repartir. Le malaise perceptible en Iran aujourd’hui est représenté dans ces deux films à travers les sentiments de rejet et de désespoir de ses personnages à l’égard de la société iranienne. Mais, alors que Farhadi centre exclusivement son intrigue sur le présent, Bakhshi élargit sa réflexion aux trois dernières décennies de l’histoire du pays, à travers les souvenirs de son personnage principal et de sa famille, dont le caractère respectable est justement remis en cause.

Pour moi, l’Iran est impossible à saisir sans prendre en compte l’histoire de ces 30 dernières années. Je n’ai pas inventé l’histoire d’Une famille respectable, il s’agit d’une histoire vraie, a déclaré Bakhshi, ajoutant que le film parcourt l’histoire de mon enfance, après la révolution de 1979, mes années d’adolescence pendant la guerre et mon expérience aujourd’hui à Téhéran.

Porté par cet objectif ambitieux, Bakhshi a écrit un scénario particulièrement complexe. Cela commence par une introduction pleine de suspens filmée en caméra subjective avant d’évoluer rapidement vers un jeu de flashbacks pour finir par revenir au présent - une approche chronologique dynamique permettant au film de représenter à la fois les souvenirs d’enfance du personnage principal au cours des années Khomeyni et ses problèmes actuels sous le régime d’Ahmadinejad.

Les affaires familiales sont aussi obscures (peut-être délibérément) que les relations entre les membres de la famille, ce qui pousse parfois le public dans un état de perdition proche de celui d’Harash lors de sa confrontation aux questions financières de sa famille et à la bureaucratie insupportable du pays.

Babak Hamidian incarne à travers le personnage d’Harash une agitation contenue susceptible d’exploser à tout moment. Son regard allie ainsi une incrédulité dégoûtée au désir de changement, ce qui, selon les propres mots du réalisateur, pourrait facilement représenter une jeunesse rêvant d’une société iranienne tolérante ouverte sur le reste du monde.
http://www.euromedaudiovisuel.net/p.aspx?t=news&mid=21&l=fr&did=762

Massoud Bakhshi
http://www.quinzaine-realisateurs.com/massoud-bakhshi-r13603.html
http://www.evene.fr/celebre/biographie/massoud-bakhshi-946388.php

extrait(s) de presse

Evene - Massoud Bakhshi signe une fiction qui a toutes les chances de déplaire aux autorités iraniennes...
Télérama - Une féroce et brillante démonstration de la perversité du régime des mollahs...