The We and the I - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > The We and the I

The We and the I

Usa - 2012 - 1h43
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2012 Festival du cinéma américain Deauville 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Michel Gondry

scénario : Michel Gondry, Jeffrey Grimshaw, Paul Proch
direction de la photographie : Alex Disenhof
avec : Joe Mele (homme avec la barrette), Meghan Murphy, Alex Barrios (Alex), Brandon Diaz, Jonathan Scott Worrell (Big T.), Lady Chen Carrasco, Luis Figueroa, Teresa L. Rivera
séances : semaine du mercredi 12 septembre 2012
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
14:45
18:00
21:40
18:00
21:40
18:00
21:40
14:30
18:00
21:40
14:30
18:30
18:00
21:40
18:00
21:40
séances : semaine du mercredi 19 septembre 2012
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
18:00
21:40
18:00
21:40
18:00
21:40
14:30
18:00
21:40
14:30
18:45
18:00
21:40
séances : semaine du mercredi 26 septembre 2012
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
19:35
19:35
19:35
19:35
19:35
19:35

synopsis

C'est la fin de l'année. Les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d'adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…

notes de production

Après le blockbuster Green hornet, Michel Gondry est de retour avec un huis clos qui a ouvert la Quinzaine des réalisateurs.

Que les fans de l’ingénieux cinéaste se rassurent, The We and the I n’a de huis clos que le concept. Car en racontant le trajet de bus de lycéens du Bronx le dernier jour des classes, le réalisateur a avant tout choisi de revenir vers le côté bricolage et intimiste de Soyez sympas, rembobinez, la violence en plus. Ce que Michel Gondry a voulu raconter, c’est l’effet du groupe sur l’individu, et la dureté des échanges sociaux dès le plus jeune âge. Ici pas d’angélisme, l’adolescent est un loup pour l’adolescent...

Si l’art de la bricole est toujours présent, ce qui frappe avant tout tient dans le réalisme des situations et la crudité des dialogues. Une véracité qui doit beaucoup aux jeunes comédiens débutants, interprétant leurs propres rôles. Ils nous dépeignent un quotidien fait d’agression, de moqueries et de souffrance. Car il ne fait pas bon être différent quand les brutes sans pitié se déchaînent pour s’amuser. Garçons ou filles, la violence est omniprésente, les victimes se transforment aussi en bourreaux et le spectateur n’en sort pas indemne. Et si l’on rit (beaucoup), c’est surtout de malaise ou d’effarement. The We and the I est donc un film radical dans la carrière de Michel Gondry, en attendant son adaptation de L’Ecume des jours (1) avec Audrey Tautou, Romain Duris et Gad Elmaleh.
(1) d’après le roman de Boris Vian
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89cume_des_jours

extrait(s) de presse

Cinéma teaser - Un film bizarrement très réaliste...
Excessif - Un exercice de style à la fois malin et accrocheur. Du pur Gondry...
My screens - On se retrouve dans un huis-clos sur route qui fonctionne bien et emporte l’adhésion...
Evene - "The We and the I" : ceux qui aiment Gondry prendront le bus...
Ciné héroes - "The We and the I" est avant tout un grand bol d’air...
Abus de ciné - Michel Gondry peut se vanter d’avoir réussi à livrer un film introspectif et extrêmement réaliste sur l’adolescence.
Les Inrocks - Le film, c’est sa première beauté, est fait de bric et de broc...
Tout le ciné - C’est le chaos adolescent que Michel Gondry déroule sous nos yeux...