american history x - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > american history x

american history x

Usa - 1998 - 1h59
sorti en France le 3 mars 1999
interdit aux moins de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Tony Kaye

scénario : David McKenna
direction de la photographie : Tony Kaye
musique ou chansons : Anne Dudley
avec : Edward Norton (Derek Vinyard), Edward Furlong (Danny Vinyard), Elliott Gould (Murray Rosenberg), Stacy Keach (Cameron Alexander), Fairuza Balk (Stacey), Avery Brooks (docteur Bob Sweeney), Beverly D'Angelo (Doris Vinyard), Jennifer Lien (Davina Vinyard), Ethan Suplee (Seth Ryan), Guy Torry (Lamont), William Russ (Dennis Vinyard), Joseph Cortese (Rasmussen), Antonio David Lyons (Lawrence), Jason Bose Smith (Henry), Alex Sol (Mitch McCormick), Michelle Christine White (Lizzy)
séances : semaine du mercredi 4 juillet 2012
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
14:00*
séance spéciale :
* jeudi 5 juillet à 14h00 séance exceptionnelle tarif unique 3.5 € en partenariat avec Metropolitan filmexport

synopsis

Deux frères, Derek et Daniel Vinyard qui vivent à Venice Beach, en Californie, sont deux jeunes étudiants intelligents et charismatiques. Derek rejoint le mouvement skinhead néonazi à la suite de la mort de son père pompier, tué par un dealer noir alors qu'il tentait d'éteindre un incendie dans un ghetto de Los Angeles. Un soir, Derek tue lui-même deux délinquants noirs qui tentaient de voler la voiture de son défunt père. Il est par la suite condamné à trois ans de prison pour homicide volontaire. Danny se retrouve influencé par l'idéologie de son aîné, mais Derek est libéré de prison et désormais radicalement transformé par son incarcération, tente d'empêcher son frère d'emprunter la même voie que lui...

notes de production

Réalisateur de spots publicitaires et de clips vidéo, Tony Kaye réalise avec American history x son premier long métrage, sur lequel il est également directeur de la photographie.
Tony Kaye a signé la campagne des jeux Olympiques de 1996 (1) et travaillé pour de nombreuses marques. Mais il a aussi mis son expérience au service d’autres causes ; pour Greenpeace (2), notamment, et une association en faveur des orphelins roumains. Il a également réalisé un documentaire sur la question de l’avortement (3) aux États-Unis.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_olympiques_d%27%C3%A9t%C3%A9_de_1996
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Greenpeace
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Avortement_aux_%C3%89tats-Unis

Le film a connu de gros problèmes au montage. En effet, celui-ci opposa le réalisateur Tony Kaye au directeur du studio New line (4), Michael Luca. Les deux hommes ne s’entendirent pas et une première version du film fut renvoyée au montage pour une nouvelle version. Tony Kaye ne bénéficia pas du droit au montage final et ce fut Edward Norton qui fut envoyé par les producteurs pour assurer une version plus proche du script initial. Tony Kaye exprima son mécontentement dans la presse, ne trouvant pas le dernier montage de bonne qualité. Il essaya même de faire retirer son nom des crédits disant ouvertement aux journalistes qu’il avait essayé de mettre Alan Smithee (5), pseudonyme que la Directors guild of America (6) utilise dans ce genre de cas. Après plusieurs semaines de conflit, un terrain d’entente fut trouvé et le film fut finalement monté.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/New_Line_Cinema
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Smithee
S’il estime que son travail a été bafoué par son producteur, un réalisateur peut saisir la Dga (Directors guild of America, le syndicat des réalisateurs). Si sa requête est acceptée, celle-ci l’autorise à signer son film Alan Smithee. Le premier film de cinéma signé Alan Smithee est Une poignée de plombs (Death of a gunfighter, 1967) réalisé par Don Siegel (réalisateur et ami de Clint Eastwood).
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Directors_Guild_of_America

Joaquin Phoenix (7) devait incarner Derek Vinyard mais refusa car il n’aimait pas l’histoire. Edward Norton refusera de jouer dans Il faut sauver le soldat Ryan (8) de Steven Spielberg (9) pour incarner le rôle. Marlon Brando (10) était le premier choix pour incarner Cameron Alexander avant que le rôle ne revienne à Stacy Keach. Paul Mazursky (11) devait quant à lui incarner Murray Rosenberg.
(7) http://www.citebd.org/spip.php?film1530
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Il_faut_sauver_le_soldat_Ryan
(9) http://www.citebd.org/spip.php?film542
(10) https://fr.wikipedia.org/wiki/Marlon_Brando
(11) https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Mazursky

A l’écran, Edward Norton peut être dépeceur d’archevêque (Peur primale) (12), avocat de Larry Flynt (Larry Flynt) (13), joueur de poker invétéré (Les Joueurs) (14), mais avant de faire du cinéma, il a été un brillant étudiant de l’université de Yale. Il a commencé par étudier l’astronomie, avant de s’orienter vers l’Histoire, d’apprendre le japonais et de rejoindre la troupe théâtrale du campus avec laquelle il a joué Tchekhov (16) et Shakespeare (17).
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/Peur_primale
(13) https://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_Flynt_(film)
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Joueurs_(film,_1998)
(15) https://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Yale
(16) https://fr.wikipedia.org/wiki/Anton_Tchekhov
(17) https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Shakespeare
A 12 ans, en 1991, Edward Furlong résiste au méchant robot de Terminator 2 : le jugement dernier (18). Après avoir été ange démoniaque (ou démon angélique) dans de nombreux films d’horreur (Simetierre 2 (19), Brainscan) (20). On a pu le voir également, dans Little Odessa (21).
(18) http://www.citebd.org/spip.php?film2012
(19) https://fr.wikipedia.org/wiki/Simetierre_2
(20) https://fr.wikipedia.org/wiki/Brainscan
(21) https://fr.wikipedia.org/wiki/Little_Odessa_(film)

- Edward Norton a gagné près de 14 kilos de muscles pour son rôle de Derek.
- le restaurant où mangent Derek et Danny avant que ce dernier parte à l’école est le même que celui du film The Big Lebowski (22) et de la fameuse scène du doigt coupé.
(22) https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Big_Lebowski
- le point commun des deux monteurs du film est d’avoir obtenu un Oscar pour leur travail. Alan Heim l’a obtenu pour Que le spectacle commence... (23), tandis que Jerry Greenberg l’a reçu pour French connection (24).
(23) https://fr.wikipedia.org/wiki/Que_le_spectacle_commence
(24) http://www.citebd.org/spip.php?film1551

(...) Le film présente tout d’abord une idéologie nazie inculquée par un mentor pervers qui se sert de jeunes esprits influençables et en colère pour distiller son message de haine. Car oui, Derek a la haine : son père est mort, il n’a plus de repères, il en veut à la terre entière et Cameron lui fournit des "responsables" sur qui déverser son mal être. Le jeune Daniel suivra lui aussi ce chemin, et ce frère qui se substitue au père.
Les deux acteurs sont époustouflants de charisme et de justesse. Edward Norton est méconnaissable en fasciste tatoué et baraqué. Le jeune Edward Furlong est totalement à l’aise dans son rôle de jeune paumé à la recherche de modèle.
Le noir et blanc venant en alternance pour évoquer les souvenirs de Derek donne de la profondeur au sujet.
Le pari de Kaye est réussi : mettre en lumière les mécanismes de l’extrême droite. Montrer en quelques images chocs les conséquences d’une idéologie dangereuse sur une société qui ne se sent pas en sécurité. Et amener le spectateur à travers la prise de conscience de Derek à se poser la question : une société basée sur la haine peut-elle avancer ?
https://www.avoir-alire.com/american-history-x

Tony Kaye
Né le 8 juillet 1952 à Londres.
Principalement réalisateur de vidéos clips et de publicités...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tony_Kaye_(r%C3%A9alisateur)

David McKenna
Né le 14 août 1968 à à San Diego.
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_McKenna

Anne Dudley
voir fiche du film Elle
http://www.citebd.org/spip.php?film1685

Edward Norton
voir fiche du film Birdman ou (la surprenante vertu de l’ignorance)
http://www.citebd.org/spip.php?film1427

Edward Furlong
Né le 2 août 1977 à Glendale.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Furlong

Elliott Gould
Né le 29 août 1938 à Brooklyn.
Connu pour avoir interprété le capitaine John Mc Intyre dans M*a*s*h et être Le Privé, deux films de Robert Altman...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elliott_Gould

Stacy Keach
voir fiche du film Les Duellistes
http://www.citebd.org/spip.php?film588

Fairuza Balk
Née Fairuza Alejandra Feldthouse le 21 mai 1974 à Point reyes.
Elle est Cécile dans le Valmont de Milos Forman...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fairuza_Balk

Avery Brooks
Né le 2 octobre 1948 à Evansville.
Connu pour son rôle de Capitaine Benjamin Sisko dans la série Star trek...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Avery_Brooks

Beverly D’Angelo
Née le 15 novembre 1951 à Columbus.
Elle reste l’éternelle Sheila Franklin dans Hair de Milos Forman...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beverly_D%27Angelo

Jennifer Lien
Née Jennifer Ann Lien le 24 août 1974 à Chicago.
Connue pour son rôle de Kes dans la série tv Star trek...
https://www.imdb.com/name/nm0000497/

Ethan Suplee
Né le 25 mai 1976 à New York.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ethan_Suplee

Guy Torry
Né le 5 janvier 1969 à St. Louis.
https://www.imdb.com/name/nm0868956/

William Russ
Né le 20 octobre 1950 à Portsmouth.
Son rôle de Roger LoCocco dans la série tv Un Flic dans la mafia le rendra célèbre dans le monde entier...
https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Russ

Joseph Cortese
https://www.imdb.com/name/nm0181288/

Antonio David Lyons
https://www.imdb.com/name/nm0529014/

Jason Bose Smith
https://www.imdb.com/name/nm0808633/

Alex Sol
https://www.imdb.com/name/nm0812550/

extrait(s) de presse

Positif - Voilà une oeuvre courageuse qui, à la manière de "La Main droite du diable" il y a une dizaine d'années, lève intelligemment le voile sur une Amérique méconnue et inquiétante...
Ciné kritik - "American history x", un film hors du commun !
aVoir-aLire - Le pari de Kaye est réussi : mettre en lumière les mécanismes de l’extrême droite...
Cinémovies - La réalisation est superbe, aucune erreur, aucun faux pas...
Première - Film magnifiquement intense !
Fan de cinéma - Un chef d'oeuvre. Un film plus que magnifique, un coup de poing, une claque cinématographique...
Le Parisien - "American history X" est une des oeuvres les plus impitoyables venues des Etats-Unis depuis bien longtemps. Toutes les images frappent, parfois excessivement. (...) Ce film (...) est impressionnant à tous les sens du terme.