la petite venise - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > la petite venise

la petite venise

Io sono Li
Italie, France - 2012 - 1h38
Prix Fedic (Fédération italienne des cinéclubs), Prix Lanterna Magica et Prix Lina Mangiacapre Mostra de Venise 2011
film - version originale sous-titrée en français
de

Andrea Segre

scénario : Marco Pettenello, Andrea Segre
direction de la photographie : Luca Bigazzi
musique ou chansons : François Couturier
avec : Zhao Tao (Shun Li), Rade Serbedzija (Bepi le poète), Marco Paolini (Coppe), Roberto Citran (l'avocat), Giuseppe Battiston (Devis), Wang Yuan (Lian), Giordano Bacci (Baffo), Spartaco Mainardi (Maicol)
séances : semaine du mercredi 18 juillet 2012
mercredi 18 jeudi 19 vendredi 20 samedi 21 dimanche 22 lundi 23 mardi 24
18:30
21:00
14:45
18:30
14:45
19:00
21:00
18:30*
séance spéciale :
* dernière séance mardi 24 juillet à 18h30
séances : semaine du mercredi 28 mai 2014
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
18:00*
séance spéciale :
* dimanche 1er juin 2014 à 18h00 - L’association Tera Maison de l’Europe-Charente, qui milite en faveur de la compréhension mutuelle et de la coopération dans les domaines de la culture et de la citoyenneté européenne et fête ses dix ans, organise une projection du film "La Petite Venise", première fiction d’ Andrea Segre. Ce film, qui s’est vu décerner le prix Lux en 2012 attribué par la Maison de l’Europe et le Parlement européen, choisit de raconter une histoire universelle : la vie des migrants. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

synopsis

Shun Li, immigrante illégale chinoise, travaille dans un laboratoire textile de la banlieue romaine pour obtenir ses papiers et réussir à faire venir son fils de huit ans en Italie. Soudain, elle est transférée à Chioggia, petite ville insulaire de la lagune vénète, pour travailler comme barmaid dans une taverne. Bepi, pêcheur d'origine slave surnommé le Poète par ses amis (en raison de sa facilité à composer des vers en un instant), fréquente cette petite taverne depuis des années. Leur rencontre est une évasion poétique de la solitude, un dialogue muet entre des cultures différentes, mais qui ne sont plus lointaines. C'est un voyage au cœur d'une lagune, qui sait être la mère et le berceau d'identités jamais immobiles. Cependant, l'amitié entre Shun Li et Bepi trouble les deux communautés, chinoise et chioggiotte, qui entravent ce nouveau voyage, dont elles ont peut-être simplement trop peur...
Cliquez sur PLAY pour voir la Bande Annonce >>>>

notes de production

Andrea Segre eut l’idée de réaliser ce film après une soirée passée dans un bar vénitien rempli de pêcheurs italiens, dans lequel il aperçut une jeune femme asiatique. D’après lui, elle lui paraissait si étrangère, si en-dehors de son environnement, qu’elle en était fascinante. Ces questionnements ont alors poussé le réalisateur à imaginer une vie à cette jeune femme, ce qui a ainsi abouti au film La Petite Venise.

Andrea Segre parle des deux envies principales qui l’ont poussé à réaliser La Petite Venise : d’une part, la nécessité de raconter une histoire qui parlerait de la relation entre l’identité individuelle et l’identité culturelle, dans un monde qui tend de plus en plus à créer une phobie de la contamination de l’identité, explique-t-il, rappelant également à quel point il voulait que son récit soit à la fois réaliste et métaphorique : d’autre part, j’avais un désir de parler de deux endroits importants de ma vie : les périphéries multi-ethniques de Rome et de Venise, des régions qui ont subi une très rapide croissance économique, mais également une immigration importante dans un temps très court. Andrea Segre insiste donc sur le fait que ces deux villes sont emblématiques de l’Italie contemporaine, et que ce film en constitue une sorte de témoin.

Le projet de La Petite Venise débuta en 2008, lorsque le réalisateur Andrea Segre et le producteur Francesco Bonsembiante proposèrent l’idée à la section La Fabrication des projets du Festival International du Film de Rome. Suite à ça, il reçut le prix du Meilleur projet européen, et put ainsi obtenir des subventions. Après avoir terminé le scénario, le duo le proposa ensuite à l’Atelier du 62e Festival de Cannes en 2009, pour lequel il fut également sélectionné. Il attira alors des producteurs, et le projet devint rapidement une réalité.

Rade Serbedzija, l’interprète de Bépi dans le film, est un véritable poète dans la vie ! Egalement chanteur et compositeur, c’est l’une des figures les plus connues de Yougoslavie.

Le réalisateur Andrea Segre est initialement docteur en sociologie et en communication. Les cours dispensés en université ne suffisant pas, il décida de mettre en lumière les questions des migrations en Europe à travers plusieurs documentaires. La Petite Venise est ainsi son quatrième film, mais son premier long-métrage de fiction.

Chioggia, la ville où se déroule le film, est un port de pêche situé au sud de la lagune de Venise, qui a la particularité de regrouper les questions sociales et d’identité des territoires, selon le réalisateur Andrea Segre.

La Petite Venise a gagné sa modeste renommée au fil des festivals dans lesquels il était présenté. Le film a notamment participé au 12e panorama du film européen de Meyzieu, au Festival du Film de Reykjavik (où le réalisateur Andrea Segre remporta une Mention Spéciale), au Festival Bfi du Film de Londres et à la prestigieuse Mostra de Venise. Lors de ce dernier événement, il fut d’ailleurs honoré de plusieurs prix : le Prix FEDIC (prix de la Féderation Italienne des Cinéclubs), le Prix Laterna Magica, et le Prix Lina Mangiacapre (qui récompense les œuvres témoignant de la condition féminine).
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Venise_%28film%29

Entretien avec Andrea Segre
La rencontre de deux mondes en crise ?
Au fond, La Petite Venise est le lieu imaginaire - mais absolument réaliste - de la rencontre de deux mondes en crise : le monde de ceux qui sont contraints ou qui ont choisi d’abandonner leurs racines, et le monde de ceux qui voient leurs racines se transformer profondément, jusqu’à disparaître. Deux mondes qui découvrent soudain, dans la richesse d’un dialogue presque impossible, une voie pour retrouver une dignité, et surtout un échange avec l’autre. Ces deux mondes se jaugent et comprennent qu’ils ont le même problème ; en se confiant davantage, ils essayent de se sauver mutuellement. Un salut presque onirique, rendu possible également par le charme d’un lieu, la lagune vénitienne au sud de Venise, un lieu qui n’a presque jamais été raconté par le cinéma italien et européen...
http://www.cinemovies.fr/fiche_info-23758-prod.html

Andrea Segre
Né le 6 septembre 1976 à Dolo (Vénétie).
Andrea Segre est docteur et professeur en sociologie de la communication à l’Université de Bologne, expert en analyse ethnographique de la production audiovisuelle...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrea_Segre

François Couturier
Né le 5 février 1950 à Fleury-les-Aubrais.
Après des études de musicologie et de piano classique, il fonde en 1977 le groupe Impression...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Couturier

Zhao Tao
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/310889/zhao-tao

Rade Šerbedžija
Né le 27 juillet 1946 à Bunić (Croatie).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rade_%C5%A0erbed%C5%BEija

Marco Paolini
Né le 5 mars 1956 à Belluno (Italie).
Auteur et interprète d’un répertoire qui appartient au dénommé Théâtre civil...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marco_Paolini

Roberto Citran
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/118570/roberto-citran

extrait(s) de presse

France Tv - "La petite Venise", film délicat sur la violence d'un monde en crise...
Abus de ciné - Une œuvre sensible et joliment attachante.
Evene - Avec "La petite Venise", petit miracle d’intelligence et de sensibilité à vif, Andrea Segre, vise et touche juste. Un cinéaste à suivre de très près.
Tout le ciné - Avec "La Petite Venise" Andrea Segre développe, tout en délicatesse, une histoire d'amitié sur fond de chaos ordinaire...