L’Enfant d’en haut - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > L’Enfant d’en haut

L’Enfant d’en haut

France, Suisse - 2012 - 1h37
Mention spéciale du jury Berlin 2012
film - film francophone
de

Ursula Meier

scénario : Antoine Jaccoud, Ursula Meier, Gilles Taurand
direction de la photographie : Agnès Godard
musique ou chansons : John Parish
avec : Léa Seydoux (Louise), Kacey Mottet Klein (Simon), Martin Compston (Mike), Gillian Anderson (la femme anglaise), Jean-François Stévenin (le chef cuisinier), Yann Tregouët (Bruno), Gabin Lefebvre (Marcus), Dilon Ademi (Dilon)
séances : semaine du mercredi 20 juin 2012
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
19:50
19:50
19:50
19:50
16:30
19:50
19:50

synopsis

Simon, 12 ans, emprunte l’hiver venu la petite télécabine qui relie la plaine industrielle où il vit seul avec sa sœur Louise, à l’opulente station de ski qui la surplombe. Là-haut, il vole les skis et l’équipement des riches touristes qu’il revend ensuite aux enfants de son immeuble pour en tirer de petits mais réguliers bénéfices. Louise, qui vient de perdre son travail, profite des trafics de Simon qui prennent de l’ampleur et devient de plus en plus dépendante de lui...

notes de production

J’étais fascinée par Voltaire, qui avait un petit tunnel pour aller en Suisse.
Ursula Meier

Dans le film, Kacey Mottet Klein joue Simon. Cet enfant d’en haut, la réalisatrice Ursula Meier l’a vraiment rencontré : bien après m’être plongée dans l’histoire de L’Enfant d’en haut, le souvenir d’un jeune garçon m’est soudain revenu en tête. J’ai grandi aux pieds du Jura (...). Il y avait un garçon qui venait très souvent skier seul alors que nous étions toujours en groupe. Il skiait très mal et fonçait à toute allure sur les pistes, comme enivré par la vitesse et la prise de risque. Il semblait avoir un tel plaisir d’être « en haut »... Ce garçon m’intriguait jusqu’au jour où j’ai appris qu’il était interdit d’entrée aux restaurants d’altitude car il était soupçonné de voler les clients. Un petit voleur de station. Une racaille d’en haut. (...) Ce jeune voleur, sans amis, skiant comme un fou sur les pistes enneigées du Jura, restera un anonyme et un mystère pour moi. J’avais alors à peine douze ans, l’âge de Simon, et m’en souviens encore, se remémore-t-elle.

Refusant l’étiquette du film social, la réalisatrice Ursula Meier qualifie ainsi L’Enfant d’en haut : [C’est] un film réaliste mais aussi une fable (il n’y a pas de services sociaux, pas de flics, etc…). Notre volonté était de garder une forme de naturalisme pour le « haut », la station, le terrain de chasse de Simon en le suivant en plans très serrés sans jamais saisir le grandiose du paysage. Par contre en bas, dans la plaine, nous avons voulu casser le côté naturaliste, social, en allant à l’encontre de ce que l’on pouvait attendre : des plans larges – révélant les friches industrielles, la tour isolée, les routes, etc.

L’actrice Gillian Anderson, très connue pour son rôle de Dana Scully dans la série X-Files, est au casting de L’Enfant d’en haut, son premier film français. Elle joue une touriste anglaise.

Kacey Mottet Klein a bénéficié d’une vraie préparation pour devenir L’Enfant d’en haut. Il a travaillé son personnage avec la réalisatrice Ursula Meier et a suivi un stage chez un marchand de skis, apprenant notamment le fartage (l’application du fart sur les skis, un revêtement pour améliorer l’adhérence sur la neige).

Kacey Mottet Klein, qui interprète le rôle titre, joue pour la deuxième fois sous la direction d’Ursula Meier. Il avait tourné dans Home, qui était son premier film. En 2010, Kacey Mottet Klein a été choisi pour jouer le jeune Gainsbourg du biopic Gainsbourg - (vie héroïque).

Selon les propres termes de la réalisatrice Ursula Meier, L’Enfant d’en haut est un film vertical rythmé par le mouvement incessant entre le bas et le haut, entre une plaine industrielle et sa station de ski dans la montagne. Une volonté de changer d’axe après Home, un film horizontal qui avait pour cadre une autoroute.

Lors du montage de L’Enfant d’en haut, Ursula Meier avait en tête une musique de John Parish (Girl, de l’album Dance Hall At Louse point, co-écrit avec la chanteuse P.J. Harvey). Ce morceau est devenu « LA » musique de Simon, au point que la réalisatrice a demandé à John Parish de composer la partition du film. Pour l’anecdote, le musicien a déjà travaillé sur un film avec Léa Seydoux comme actrice principale (Plein sud).

Nommé plus d’une demi-douzaine de fois lors de l’édition 2012 de la Berlinale - le film était notamment en course pour l’Ours d’or -, L’Enfant d’en haut est reparti avec pour récompense un Prix spécial, dans la catégorie Ours d’argent.

Depuis qu’elle a explosé dans La Belle personne, de Christophe Honoré, la petite fille et nièce des dirigeants de Gaumont-Pathé compte déjà de prestigieux réalisateurs dans sa filmographie d’une vingtaine d’œuvres, parmi lesquels Quentin Tarantino, Ridley Scott, Woody Allen… Je reconnais que j’ai eu beaucoup de chance, dit-elle. Courtisée par Hollywood, Léa Seydoux avoue qu’elle aimerait tourner à nouveau en anglais. De préférence sur des projets qui lui tiennent à cœur. Elle piaffe déjà d’impatience à l’idée de rejoindre, en octobre, le remake de La Belle et la bête de Cocteau, réalisé par Christophe Ganz, avec pour partenaire Vincent Cassel. C’est mon film préféré, je le connais par cœur. Une métamorphose radicale de plus pour la délicate blonde aux yeux clairs. Actuellement, pour les besoins du film d’Abdellatif Kechiche Le Bleu est une couleur chaude, où elle joue une jeune homosexuelle, Léa Seydoux arbore une coupe très courte et des cheveux décolorés en bleu.
http://www.leparisien.fr/cinema/critiques-cinema/l-enfant-d-en-haut-les-metamorphoses-de-lea-seydoux-18-04-2012-1960343.php

Entretien avec Ursula Meier
Dans "L’Enfant d’en haut", vous entamez un véritable dialogue avec les spectateurs. C’est important de leur laisser autant de place ?
Bien sûr, la place du spectateur a toujours été pour moi très importante, dès mes premiers films. Déjà il ne faut pas le prendre pour un idiot. Il faut lui laisser une part de construction tout en le guidant. Puis je ne le laisse pas se débrouiller seul avec le film, je l’aide à construire des choses avec son imaginaire. Je trouve que ce qu’on ne montre pas dans un film est tout aussi important que ce qu’on montre. C’est ce qu’on se disait avec Agnès Godard, au niveau de l’écriture, des personnages ou dans la façon dont on filme : le hors-champ est tout aussi important que le champ...
http://www.revuezinzolin.com/2012/04/entretien-avec-ursula-meier/

Ursula Meier
Née à Besançon le 24 juin 1971.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ursula_Meier
http://www.franceculture.fr/personne-ursula-meier

Antoine Jaccoud
Né le 25 juillet 1957 à Lausanne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Jaccoud
http://www.campiche.ch/pages/auteurs/Jaccoud.html
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/143820/antoine-jaccoud#

Gilles Taurand
Né le 2 juin 1943 à Paris.
A travaillé cinq fois avec André Téchiné et deux fois avec Robert Guédiguian...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Taurand

Agnès Godard
Née le 28 mai 1951 à Dun-sur-Auron (Cher).
Diplômée de l’Idhec, elle débute comme assistante caméra pour Paris, Texas de Wim Wenders...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agn%C3%A8s_Godard

John Parish
Né en 1959 à Yeovil (Somerset).
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Parish

Léa Seydoux
Née le 1er juillet 1985 à Paris.
Incarne Isabelle d’Angoulême dans Robin des bois de Ridley Scott, aux côtés de Russell Crowe...
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9a_Seydoux

Kacey Mottet Klein
Né en 1998 à Bussigny (Suisse).
Mention spéciale du jury au Festival du film francophone d’Angoulême (2008) pour son interprétation dans Home...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kacey_Mottet_Klein

Martin Compston
Né le 8 mai 1984 à Greenock (Ecosse).
Ancien footballeur professionnel...
http://en.wikipedia.org/wiki/Martin_Compston
http://www.commeaucinema.com/personne/martin-compston,19962

Gillian Anderson
Née le 9 août 1968 à Chicago.
Surtout connue pour son rôle de l’agent Dana Scully dans la série tv The X-Files...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gillian_Anderson

Jean-François Stévenin
Né le 23 avril 1944 à Lons-le-Saunier.
Ses enfants Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre Stévenin sont tous également acteurs...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_St%C3%A9venin

Yann Tregouët
Né à Paris le 25 janvier 1975.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yann_Tr%C3%A9gou%C3%ABt

extrait(s) de presse

Le Point - "L'Enfant d'en haut" est surtout un grand film poétique...
Positif - Parmi les traits communs à "Home" et à "L'Enfant d'en haut" sont l'excellente direction des acteurs, la fluidité du montage, l'absence de psychologisme et de jugement...
Excessif - Une fable bouleversante...
Le Point - "L’Enfant d’en haut"... affirme un ton et un style qui rappellent le Doillon des débuts, l’univers des frères Dardenne, l’âpreté de Ken Loach et l’empathie de Mike Leigh...
Le Monde - "L'Enfant d'en haut" : un mouton noir sur la neige blanche...
Les Inrocks - "L’Enfant d’en haut" est un film aussi poignant qu’instructif qui considère le spectateur avec… hauteur, mais sans jamais le prendre de haut.
Télérama - Ursula Meier a un faible pour les familles hors normes...
Ecran large - Si le film rappelle l'univers des frères Dardenne c'est surtout pour la thématique de l'abandon et d'une certaine misère sociale...