La Part des anges - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > La Part des anges

La Part des anges

The Angels' share
Gb, France - 2012 - 1h37
prix du jury Cannes 2012
film - version originale sous-titrée en français
de

Ken Loach

scénario : Paul Laverty
direction de la photographie : Robbie Ryan
musique ou chansons : George Fenton
avec : Paul Brannigan (Robbie), Lorne MacFadyen (Matthew), David Goodall (Angus Dobie), Paul Donnelly (Jamie), James Casey (Dougie), Lynsey-Anne Moffat (Grace), Jim Sweeney (Beanpole), Barrie Hunter (inspecteur de police), Scott Kyle (Stephen Clancy), Roderick Cowie (Anthony)
séances : semaine du mercredi 27 juin 2012
mercredi 27 jeudi 28 vendredi 29 samedi 30 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
14:45
18:00
21:35
18:00
21:35
18:00
21:35
14:30
18:00
21:35
14:30
19:00
18:00
21:35
18:00
21:35
séances : semaine du mercredi 4 juillet 2012
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
14:30
18:00
21:45
18:00*
21:45*
14:30
18:00
21:45
14:30
18:00
21:45
14:30
19:15
14:30
18:00
21:45
14:30
18:00
21:45
séance spéciale :
* séance du jeudi 5 à 14h30 remplacée par une séance à 14h00 du film "American history x" (tarif unique : 3,5 €)
séances : semaine du mercredi 11 juillet 2012
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
14:30
18:00
21:45
14:30
18:00
21:45
14:30
18:00
21:45
14:30
18:00
21:45
14:30
17:00
18:00
21:45
18:00
21:45
séances : semaine du mercredi 18 juillet 2012
mercredi 18 jeudi 19 vendredi 20 samedi 21 dimanche 22 lundi 23 mardi 24
18:00
20:00
21:45
18:00
16:30
20:00
21:45

synopsis

A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux. Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ? Seuls les anges le savent…

notes de production

Alors que le nombre de jeunes chômeurs en Angleterre a atteint la barre fatidique du million de personnes pour la première fois en 2011, Ken Loach et son scénariste attitré Paul Laverty voulaient parler de cette génération sacrifiée dans La Part des anges, comme ils l’avaient fait auparavant avec Sweet sixteen (2002).

Le terme la part des anges, qui donne son nom au titre du film, vient du monde de la distillation d’alcool. Il désigne la partie du volume d’alcool qui s’évapore pendant son vieillissement en fût, un processus qui permet au whisky écossais d’atteindre les 40° minimums nécessaires à son appellation.

Ken Loach retrouve avec ce film William Ruane, qu’il a déjà dirigé quelques fois, à ces débuts dans Sweet sixteen puis dans le film à sketches Tickets en 2005, deux longs métrages où apparaît également Gary Maitland, présent au casting de La Part des anges. Le cinéaste et Ruane n’avaient pas travaillé ensemble depuis le célèbre Le Vent se lève et sa Palme d’Or en 2006. Loach avoue s’être servi de cet acteur qu’il connait bien pour diriger le reste du casting, qui le suivait alors facilement.

La Part des anges marque la 17e participation de Ken Loach au Festival de Cannes. Depuis sa première fois, avec Kes en 1970, le réalisateur anglais a été récompensé à quatre reprises : par le Prix du Cinéma Contemporain (pour Regards et sourires en 1981), par deux Prix du Jury (pour Hidden agenda et Raining stones) et bien évidemment par la Palme d’Or en 2006 pour Le Vent se lève.

Le réalisateur retrouve avec La Part des anges l’Ecosse et Glasgow, lieux récurrents de son cinéma. Une attirance qui s’explique en partie par son affinité avec le scénariste Paul Laverty, originaire de la côte ouest du pays.

Le film compte dans ses rangs un authentique professionnel du whisky, en la personne de Charles MacLean, interprète de Rory Mc Allister. Alors qu’il écrivait le film, le scénariste Paul Laverty le rencontra, et sa vision du personnage en fut définitivement changée. Sur ses conseils, Ken Loach décida alors de lui confier le rôle, préférant avoir un passionné de whisky qui n’a jamais joué, plutôt qu’un véritable acteur sans connaissance.

Pas naturellement incollable sur le whisky, Paul Laverty a dû sérieusement se renseigner avant d’écrire l’histoire de La Part des anges. Pour cela, il s’est fait coaché par son beau-frère, avec qui il est parti sur une route du whisky en Ecosse, allant de Bladnoch (au Sud-Ouest de Glasgow) à Old Pulteney (dans le Nord-Est du pays).

Après huit mois de repérages par Michael Higson, le régisseur du film, Ken Loach et ses producteurs ont sélectionné trois distilleries pour apparaître dans le film. Comme en lien avec la manière artisanale qu’a le réalisateur de créer ses films, ces distilleries sont toutes indépendantes.

Pour écrire le scénario, Paul Laverty est allé à la rencontre de plusieurs éducateurs s’occupant de jeunes en difficulté. Ces rencontres lui ont montré que même chez le plus désespéré des jeunes, il y a du potentiel. Le scénariste a ainsi rencontré John Carnochan, un officier en charge de la section de lutte contre la violence dans un quartier de Glasgow. Il a également pu faire la connaissance de Paul Brannigan, jeune homme paumé qui participait à une initiative de quartier, et qui tient finalement le rôle de Robbie dans le film !

Pour garder le secret le plus longtemps possible sur l’histoire du film, les acteurs n’avaient accès qu’à de petits passages du scénario. Au fur et à mesure des six semaines de tournage, ils découvraient ainsi la suite de l’histoire, sans toutefois en connaître le dénouement final. C’est une des raisons pour lesquelles le tournage s’est déroulé de manière chronologique.

Siobhan Reilly (l’interprète de Léonie) a, comme tous les acteurs, découvert son personnage sur le tard, ne pouvant avoir accès qu’à un scénario partiel. C’est ainsi qu’elle découvrit qu’elle allait jouer une femme enceinte et qu’il y aurait un bébé dans l’histoire. Elle proposa alors aux costumières d’apporter des vêtements de ses sœurs qui venaient juste d’accoucher. Au final, c’est même son jeune neveu qui joue le bébé du film !

A la fin du tournage, chaque membre de l’équipe du film a pu repartir avec sa bouteille de whisky offerte, grâce au soutien d’un grand nombre de distilleries d’Ecosse ayant trouvé le projet enthousiasmant.

A peine le tournage commencé, à la fin du mois d’avril 2011, Ken Loach a fait une lourde chute : en ramenant son plateau-repas à la cantine, il a glissé et s’est cogné la tête. Un accident qui l’a obligé à être hospitalisé. Cet incident, heureusement sans gravité, a poussé la production à décaler les prises de vues de trois semaines, c’est à dire de la moitié du tournage ! Mais au final, toute l’équipe était disponible un mois de plus et il n’y a pas eu de problèmes majeurs.

Ken Loach est un fin observateur de la société. Ses films sont toujours empreints d’une certain critique sociale comme pour Le Vent se lève en 2006 qui revenait sur le conflit Irlandais (palme d’or à Cannes) ou It’s a free world, regard amer sur les ravages de la mondialisation. La Part des anges ne fait pas exception à la règle bien qu’il reste dans le registre de la comédie dramatique car il traite des laissés pour compte dans une Angleterre ou règne une violence sociale exacerbée par la crise.
http://www.toutlecine.com/film/tournage/0040/00405441-la-part-des-anges.html

Ken Loach
De son vrai nom Kenneth Loach, né le 17 juin 1936 à Nuneaton (Gb).
En 2010, il décide de rendre ses films librement visionnables sur la plate-forme de partage Youtube, mais ils ne sont pas visibles en France pour des raisons de droits d’auteur...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ken_Loach

Paul Laverty
Né en 1957 à Calcutta.
Scénariste principal de Ken Loach...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Laverty

Robbie Ryan
http://www.commeaucinema.com/personne/robbie-ryan,55758

George Fenton
Né le 19 octobre 1950 à Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Fenton

extrait(s) de presse

L'Express - Il se situe ici dans la veine de la comédie douce-amère mais évidemment toujours sociale...