les aventures de robin des bois - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > les aventures de robin des bois

les aventures de robin des bois

ciné môme - ciné répertoire
The Adventures of Robin Hood
Usa - 1938 - 1h42
sorti en France le 7 septembre 1938
3 Oscar : les décors, la musique et le montage
accessible aux enfants à partir de 8 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Michael Curtiz, William Keighley

scénario : Norman Reilly Raine, Seton I. Miller, Rowland Leigh
direction de la photographie : Sol Polito, W. Howard Greene, Tony Gaudio
musique ou chansons : Erich Wolfgang Korngold
avec : Errol Flynn (Sire Robin De Locksley, alias Robin des bois), Olivia de Havilland (Lady Marian), Basil Rathbone (Guy de Gisbourne), Claude Rains (le prince Jean), Eugene Pallette (frère Tuck), Alan Hale (petit Jean), Patric Knowles (Willy l'Ecarlate), Ian Hunter (Richard Coeur-de-Lion), Melville Cooper (sherif de Nottingham)
séances : semaine du mercredi 25 avril 2012
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
14:45*
14:45
séance spéciale :
* film inscrit au dispositif Ecole et cinéma tarif unique 3,5 €

synopsis

Parti pour les croisades, le roi Richard Cœur-de-Lion est fait prisonnier par Léopold V d'Autriche qui demande une rançon. Plutôt que de payer, le Prince Jean, frère du roi, s'installe sur le trône d'Angleterre, aidé de son bras droit, l'infâme Guy de Gisbourne. Robin de Locksley, archer de grande valeur, refuse de reconnaître l'usurpateur et organise dans la forêt de Sherwood la résistance pour sauver son roi. Dépossédé de ses biens par le prince Jean, Robin que l'on nomme désormais, Robin des Bois, a formé avec quelques hommes audacieux et courageux une bande de hors-la-loi, qui assaillent en dévalisant sans relâche les hommes du prince. L'attaque d'un convoi d'or conduit par Guy de Gisbourne permet à Robin de nouer de tendres liens avec Lady Marian, la filleule de roi Richard, dont les beaux yeux s'ouvrent soudain sur la misére des Saxons et l'arrogance des Normands...

notes de production

Dans les années 1930, la Warner Bros. fait sa réputation avec des films de gangsters tel que L’Ennemi public ou Le Petit César. Lors de la mise en application du Code Hays en 1934, le studio, tout comme ses concurrents, doit faire des films où la violence et l’obscénité sont bannies pour laisser place à la décence. Cataloguée comme productrice de comédies musicales et de films de gangsters, la Warner veut profiter de cette restriction pour changer son image et explorer de nouveaux horizons cinématographiques[9]. Le premier nouveau projet que le studio a est Le Songe d’une nuit d’été, d’après la pièce de William Shakespeare, faisant jouer des acteurs maison comme James Cagney ou Joe E. Brown qui sont coutumiers des films de gangsters. C’est Dwight Franklin, un consultant historique et costumier du studio qui a travaillé sur Le Songe d’une nuit d’été, qui soumet l’idée de faire un film sur Robin des Bois avec James Cagney dans le rôle-titre. Le studio est aussitôt intéressé...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventures_de_Robin_des_Bois_%28film,_1938%29

A l’origine, James Cagney devait tenir le rôle principal de Les Aventures de Robin des bois, mais il quitta la Warner Bros, et la production dut reporter le tournage de plus de trois ans. C’est finalement Errol Flynn qui accepta d’endosser l’habit de Robin des bois.

La légende de Robin des bois fut adaptée une quinzaine de fois au cinéma entre 1909 et 1967. Mais les plus célèbres versions demeurent celle de Douglas Fairbanks en 1922, réalisée par Allan Dwan, et celle produite par Walt Disney en 1952, Robin des bois et ses joyeux compagnons, qui présentait la particularité d’avoir été tournée dans la véritable forêt de Sherwood en Angleterre. Plus près de nous, après avoir été la vedette d’un film réalisé en 1961, Richard Greene (1) reprit le rôle pour la télévision, dans 165 épisodes d’un feuilleton demeuré très populaire.
La présente version, commencée par William Keighley, fut terminée par Michael Curtiz à la suite du véto de Jack Warner, le patron du studio et du producteur Hal Wallis. Un troisième réalisateur, B. Reeves Eason (2), célèbre directeur de seconde équipe avant guerre, dirigea certaines scènes d’action. Le film gagna 3 Oscar : les décors, la musique et le montage.
Images et loisirs
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Greene
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Reeves_Easton

A sa sortie en 1938, le film était le plus cher jamais produit par la Warner Bros. Il avait coûté plus de $1,900,000. Une somme astronomique pour l’époque. Un projet qui failli mal finir tant les dépassements de budget étaient conséquents et les délais difficile à respecter.

Le film est une co-réalisation signée Michael Curtiz et William Keighley. Les rôles se sont répartis de façon naturelle mais lorsque les producteurs se sont plaints du manque de dynamisme de certaines scènes d’action, c’est Michael Curtiz qui s’est chargé de retourner celles-ci.

Le Signe de Zorro est souvent considéré comme la réponse de la 20th Century Fox, productrice du film, au succès des Aventures de Robin des Bois de la Warner, réalisé en 1938 par Michael Curtiz et William Keighley. Une partie du casting du film, Basil Rathbone, Eugene Pallette et Montagu Love, a d’ailleurs été expressément engagé sur Le Signe de Zorro pour rappeler Les Aventures de Robin des bois.

Errol Flynn a réalisé lui-même la majorité des ses cascades. Les tirs à l’arc sont l’œuvre d’un archer professionnel, Howard Hill, que l’on voit à l’écran lors de la compétition des archers (c’est celui qui est en finale avec Robin des Bois). Le tir qui fend la flèche en deux est réalisé sans trucage. Howard Hill a également aidé à la création du son si caractéristique des flèches. Ce son aurait servi de base à certains bruitages de Star wars.
Le film aurait mobilisé toutes les caméras en Technicolor 3 couleurs disponibles à l’époque, c’est-à-dire 11.

Hormis la version de Michael Curtiz, les aventures de Robin des bois ont très souvent été portées à l’écran. Déjà en 1922, Allan Dwan met scène Robin des Bois et les pirates. En 1961, Wolfgang Reitherman adaptera également les avantures du héros dans un film avec Peter Ustinov. Mel Brooks avec son Sacré Robin des bois utilise le mythe pour en faire un pastiche délirant.

Autres adaptations de la légende de Robin des Bois
Robin Hood (1912) d’Étienne Arnaud et Herbert Blaché (mari d’Alice Guy)
Robin des bois (Robin Hood, 1922) d’Allan Dwan avec Douglas Fairbanks
Robin des bois et ses joyeux compagnons (The Story of Robin Hood and his merrie men, 1952) de Ken Annakin avec Richard Todd
Robin des bois (Robin Hood) film d’animation Disney (1973)
La Rose et la flèche (Robin and Marian, 1976) de Richard Lester avec Sean Connery et Audrey Hepburn
Robin des bois prince des voleurs (Robin Hood prince of thieves, 1991) de Kevin Reynolds avec Kevin Costner
Sacré Robin des bois (Robin Hood, men in tights, 1993) de Mel Brooks
Robin des bois (Robin Hood, 2010) de Ridley Scott avec Russell Crowe
http://www.evene.fr/cinema/actualite/robin-des-bois-histoire-russell-crowe-ridley-scott-flynn-costner-2697.php
Il y a aussi Robin des bois
au théâtre
http://www.evous.fr/Robin-des-Bois-au-Theatre-des,1143711.html
à la télévision
http://www.cinetrafic.fr/film/26096/robin-des-bois-serie
http://robin-des-bois.hypnoweb.net/
http://cinema.jeuxactu.com/film-robin-des-bois-tv-20341.htm
et peut-être en comédie musicale
http://www.programme-tv.net/news/people/23322-m-pokora-sera-robin-des-bois-dans-un-musical/
et aussi les Robins des bois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Robins_des_Bois

Michael Curtiz
Né Manó Kertész Kaminer le 24 décembre 1886 à Budapest, décédé le 10 avril 1962 à Hollywood.
C’est pour Casablanca, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman, que la signature de Curtiz appartient au panthéon du cinéma...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Curtiz

William Keighley
Né le 4 août 1889 à Philadelphie, décédé le 24 juin 1984 à New York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Keighley
http://www.premiere.fr/Star/William-KEIGHLEY-280449

Norman Reilly Raine
Né le 23 juin 1894 à Wilkes-Barre (Pennsylvanie), décédé le 19 juillet 1971.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Norman_Reilly_Raine

Seton I. Miller
Né le 3 mai 1902 à Washington et décédé le 29 mai 1974 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Seton_I._Miller

Rowland Leigh
Né à Londres en 1903, décédé à New York en octobre 1963.
http://en.wikipedia.org/wiki/Rowland_Leigh

Sol Polito
Né le 12 novembre 1892 et décédé le 23 mai 1960.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sol_Polito

W. Howard Greene
Né le 16 août 1895 à River Point (Rhode Island), décédé le 28 février 1956 à Los Angeles.
Pionnier du cinéma dans le domaine de la photographie en couleur...
http://fr.wikipedia.org/wiki/W._Howard_Greene

Tony Gaudio
voir fiche du film La Vie d’Emile Zola.

Erich Wolfgang Korngold
Né à Brno (Autriche-Hongrie) le 29 mai 1897 et décédé à Hollywood le 29 novembre 1957.
Modèle avoué pour des compositeurs de musiques de films tels John Williams, Jerry Goldsmith ou Patrick Doyle...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Erich_Wolfgang_Korngold

Errol Flynn
Né le 20 juin 1909 à Hobart (Tasmanie) et décédé le 14 octobre 1959 à Vancouver.
Son nom est associé aux plus grandes stars de l’âge d’or d’Hollywood...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Errol_Flynn

Olivia de Havilland
Née le 1er juillet 1916 à Tōkyō.
En 1965, elle devint la première femme à être présidente du jury au Festival de Cannes...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivia_de_Havilland

Basil Rathbone
Né Philip St. John Basil Rathbone le 13 juin 1892 à Johannesburg (Afrique du Sud) et décédé le 21 juillet 1967 à New York.
Il interpréta le personnage de Sherlock Holmes à 14 reprises au cinéma...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Basil_Rathbone

Claude Rains
Né le 10 novembre 1889 à Londres et décédé le 30 mai 1967 à Laconia (New Hampshire).
C’est grâce à sa voix riche et profonde qu’il se fait connaître à Hollywood...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Rains

Eugene Pallette
Né le 8 juillet 1889 à Winfield (Kansas), décédé le 3 septembre 1954 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugene_Pallette
http://www.cineartistes.com/fiche-Eugene+Pallette.html

Alan Hale
Né Rufus Alan MacKahan à Washington le 10 février 1892, décédé à Hollywood le 22 janvier 1950.
On le connaît surtout pour avoir été le compagnon d’Errol Flynn dans certains de ses plus grands films...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Hale_%28acteur%29

Patric Knowles
Né Reginald Lawrence Knowles à Horsforth (Gb) le 11 novembre 1911, décédé à Los Angeles le 23 décembre 1995.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patric_Knowles

Ian Hunter
Né le 13 juin 1900 au Cap en Afrique du Sud, décédé le 23 septembre 1975 à Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ian_Hunter_%28acteur%29

Melville Cooper
Né George Melville Cooper à Birmingham le 15 octobre 1896, décédé à Los Angeles le 13 mars 1973.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Melville_Cooper

extrait(s) de presse

Soniadidierkmurgia - Si vous ne l'avez pas encore vu dépêchez-vous... le chef d'oeuvre n'est pas loin...
Wikipedia - La distribution des Aventures de Robin des Bois est des plus parfaites avec des acteurs aussi bons les uns que les autres...
Petit écran - Tout concourt à rendre le spectacle enchanteur et enlevé...
Le Monde - "Les aventures de Robin des bois" est l'un des plus beaux fleurons du cinéma d'aventures hollywoodien...
Télérama - A revoir aussi pour que nos enfants mettent enfin un visage humain sur ce Robin qu'ils prennent pour un renard à cause de Disney.
aVoir-aLire - "Les aventures de Robin des bois" demeure la référence du film de cape et d’épée, supplantant toutes les autres tentatives d’incarnation du héros au cinéma.
Sens critique - Cela demeure mon plus beau souvenir de cinéma d'enfant...
plume231 - Impossible de penser à quelqu'un d'autre qu'à Errol Flynn pour le rôle du valeureux héros de la forêt de Sherwood...