Intervention divine - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Intervention divine

Intervention divine

Yadon Ilaheyya
Palestine - 2002 - 1h32
Prix du jury, prix de la critique Cannes 2002
film - version originale sous-titrée en français
de

Elia Suleiman

scénario : Elia Suleiman
direction de la photographie : Marc-André Batigne
avec : Elia Suleiman (Es), Manal Khader (la femme), Nayef Fahoum Daher (le père), David Belle, Cyril Raffaelli
séances : semaine du mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
20:00*
séance spéciale :
* séance, suivie d’un débat, organisée en partenariat avec Charente Palestine solidarité tarif unique 3.5 € source Pyramide distribution

synopsis

Es, un Palestinien vivant à Jérusalem, est amoureux d'une Palestinienne de Ramallah. L'homme est partagé entre son amour et la nécessité de s'occuper de son père, très fragile. En raison de la situation politique, la femme ne peut aller plus loin que le checkpoint situé entre les deux villes. Les rendez-vous du couple ont donc lieu dans un parking désert près du checkpoint...

notes de production

Le film est dédié au père d’Elia Suleiman, décédé d’un cancer avant le tournage et qui fut torturé par des soldats israéliens en 1948.

Prévu à l’automne 2002, le tournage d’Intervention divine a été perturbé par le début de la seconde Intifada quinze jours plus tôt. Certains décors (le check-point, notamment) devenus infréquentables, il a fallu en trouver d’autres dans l’urgence.

De fait, certaines scènes ont été tournées en France, comme la scène des ninjas (dont les effets spéciaux ont coûté un tiers du budget du film, c’est à dire un million d’euros sur trois) ou celle du tank. Pour des raisons évidentes, filmer l’explosion d’un tank en Israël aurait été très délicat, voire impossible.

La séquence d’ouverture a été tournée en dernier. Si l’acteur qui joue le Père Noël est Palestinien, la respiration que l’on entend, ajoutée en postsynchronisation, est celle de Michel Piccoli.

Intervention divine (sous titré Une Chronique d’amour et de douleur) est le second long métrage d’Elia Suleiman après Chronique d’une disparition, prix du premier film au festival de Venise en 96.

Première apparition au cinéma pour Manal Khader. Née à Jérusalem en 1968, elle a suivi des études de sociologie en Allemagne avant de revenir à Ramallah pour y exercer la profession de... journaliste.

Ce film est produit par le Français Humbert Balsan (1) qui finance également les oeuvres de Youssef Chahine.
(1) Humbert Balsan s’est donné la mort le 10 février 2005 à Paris. Le Père de mes enfants, film de Mia Hansen-Løve (2008), est inspiré de la vie de ce producteur prolifique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Humbert_Balsan

Entretien avec Elia Suleiman
Vous avez grandi en Palestine. Qu’est-ce que c’est d’être enfant puis adolescent dans cette région ?
Quand on raconte sa vie, on a toujours tendance à réinventer ses souvenirs. Moi, j’ai tellement parlé de ma vie que j’en arrive à un stade où j’ai peut-être une biographie complètement fictive. Ce qui est sûr, c’est que j’ai grandi à Nazareth. Rien que ce nom, c’est déjà politique. La Palestine est occupée depuis 1948. Je n’ai jamais accepté ce fait, mais il n’en demeure pas moins que j’ai grandi dans une région occupée. Dans les années de mon enfance, le nom Palestine était tabou. Votre mention de la Palestine est donc un intéressant lapsus de votre part, parce qu’il élude toutes les connotations liées à cet empêchement de nommer...
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/12983/date/2002-10-02/article/elia-suleiman-intervention-divine/

Elia Suleiman
(en arabe : إيليا سليمان), né le 28 juillet 1960 à Nazareth.
Manie le burlesque et la gravité avec le même sens poétique...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elia_Suleiman

Marc-André Batigne
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/119216/marc-andre-batigne

Manal Khader
(qui interprète le personnage de la femme) est née à Jérusalem et a grandi à Ramallah. Après des études de sociologie en Allemagne, elle est revenue à Ramallah où elle exerce le métier de journaliste, couvrant notamment le Proche Orient pour différents médias internationaux...
http://www.allocine.fr/personne/filmographie_gen_cpersonne=75652.html

Cyril Raffaelli
Né le 1er avril 1974.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyril_Raffaelli

extrait(s) de presse

Chronic'art - Comme tous les grands films comiques, le poème d'Elia Suleiman provient d'une douleur qui affleure à chaque plan...
Ciné-club de Caen - Film d'une extrême rigueur éthique et poétique, Intervention divine raconte une histoire d'amour qui rappelle celle du "Mécano de la General" de Keaton...
Objectif cinéma - La résistance est à travers la figure allégorique du personnage de la femme, absolument belle et digne...
Ecran noir - Suleiman sait placer sa caméra là où il faut : quand ça doit faire rire, ou quand ça doit faire mal...
Film de culte - "Intervention divine" reste un film précieux, essentiel, noyé d’humour…
Arte - Peut-on se réfugier dans l’amour lorsque la situation est alarmante...
Le Monde - Une grande réussite car il n'est pas facile de traiter avec tant d'humour un sujet si délicat et si explosif.
Abus de ciné - Une vraie réussite, pleine d'humanité, d'humour et d'émotion...