Peppermint candy - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Peppermint candy

Peppermint candy

Bakha satang
Corée du sud, Japon - 2000 - 2h09
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2000 Prix spécial du jury Karlovy Vary 2000
film - version originale sous-titrée en français
de

Lee Chang-Dong

scénario : Lee Chang-Dong
direction de la photographie : Kim Hyung-Goo
musique ou chansons : Jae-jin Lee
avec : Sol Kyung-Gu (Yongho), Moon So-ri (Sunim), Kim Yeo-Jin (Hongja)
séances : semaine du mercredi 11 avril 2012
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
16:30*
séance spéciale :
* dimanche 15 à 16:30 présenté par Adrien Gombeaud dans le cadre de "Positif fête ses 60 ans" en partenariat avec la Charente libre et... Positif source Tamasa distribution tarif unique 3,5 €

synopsis

1999. Kim Yongho, désespéré, se donne la mort lors d'un pique-nique où il retrouve d'anciens camarades qu'il n'a pas vus depuis 20 ans. Le film remonte alors ces vingt dernières années à la recherche de la cause de ce suicide en relatant différents épisodes de sa vie. Se dessine alors le portrait d'un homme brisé, cynique et violent, qui se ferme délibérément à toute velléité d'humanisme...

notes de production

Bien que le réalisateur eût du mal à trouver des investisseurs, son film obtint un grand succès en Corée du Sud : 500.000 entrées (dont 300.000 à Séoul) sur seulement dix écrans. Le film, également apprécié à l’étranger, fut sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes en 2000 et reçut la même année trois récompenses, dont le prix spécial du jury au festival de Karlovy Vary.

Peppermint candy aborde l’histoire de la Corée du Sud entre 1979 et 1999. Entre le premier pique-nique au bord de la rivière et celui qui clôt le film, vingt ans se sont écoulés et le pays est passé de la dictature militaire à la démocratie. En effet, en 1993, Kim Young-Sam arrive au pouvoir et met fin à plus d’une décennie d’oppression. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que ce film mémoire de la Corée du Sud de la fin du 20ème siècle soit sorti sur les écrans coréen le 1er janvier 2000 à minuit.

Peppermint candy procède par flash-backs. Le récit commence en 1999, pour remonter jusqu’en 1979. Pour le tournage, le cinéaste a souhaité tourner les scènes dans cet ordre inversé et non pas dans l’ordre chronologique, afin que l’équipe soit dans la situation des personnages et des spectateurs, qui reconstituent peu à peu les pièces du puzzle.

En février 2003, Lee Chang-dong a été nommé Ministre de la Culture de Corée du Sud.

Les deux comédiens principaux Sol Kyung-Gu et So-Ri Moon sont également les héros du film suivant de Lee Chang-dong, Oasis, sorti en 2003.

Peppermint candy devait être le premier film de Lee Chang-dong. En effet, celui-ci souhaitait le tourner depuis plusieurs années, mais son entourage lui avait conseillé de commencer par un film plus simple. En 1997, Lee Chang-Dong a donc tourné un divertissement, Poisson vert, avant de se lancer en 1999 dans le projet plus ambitieux qu’est Peppermint candy.

Lee Chang-dong
Né le 1er avril 1954 à Daegu (Corée).
Fin février 2003, Lee Chang-dong a été nommé ministre de la Culture de Corée du Sud...
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/leechangdong/leechangdong.htm

Kim Hyung-Goo
http://www.allocine.fr/personne/filmographie_gen_cpersonne=175396.html

Sol Kyung-Gu
Né le 1er mai 1968 dans le Comté de Seocheon (Corée).
Débute une carrière au cinéma au milieu des années 90...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sol_Kyung-gu

Moon So-ri
Née le 2 juillet 1974 en Corée du Sud.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moon_So-ri

extrait(s) de presse

Cinemasie - "Peppermint candy" fait partie de la liste des films incontournables de l’an 2002...
Abus de ciné - A ne surtout pas manquer.
Sancho does asia - A lui tout seul, Seol Gyeong-Gu parvient à vous scotcher devant l’écran...
Télérama - "Peppermint candy" a aussi largement de quoi séduire le spectateur occidental.
Asiaphilie - "Peppermint Candy" est aussi, et avant tout, un drame humain...
Panorama cinéma - C'est en expliquant à l'envers de son ordre narratif qu'il nous est permis de comprendre la complexité de l'écriture de "Peppermint candy"...
Il était une fois le cinéma - Lee Chang-dong constitue un cas particulier...
Kim-bong-park - "Peppermint candy" fait partie de ces films qui s'appuient sur un montage original...