Il était un père - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Il était un père

Il était un père

ciné répertoire
父ありき, Chichi Ariki
Japon - 1942 - 1h26
film - version originale sous-titrée en français
de

Yasujiro Ozu

scénario : Tadao Ikeda, Yasujiro Ozu, Takao Yanai
direction de la photographie : Yuharu Atsuta
musique ou chansons : Kyoichi Saiki
avec : Chishu Ryu (Shuhei Horikawa), Shuji Sano (Ryohei), Shin Saburi (Yasutaro Kurokawa), Takeshi Sakamoto (Makoto Hirata), Mitsuko Mito (Fumi), Masayoshi Otsuka (Seichi), Shinichi Himori (Minoru Uchida)
séances : semaine du mercredi 14 mars 2012
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
18:00*
séance spéciale :
* ciné mardi soirée organisée en partenariat avec l’Ecole européenne supérieure de l’image (Eesie) tarif unique 3,5 €

synopsis

Dans une ville de province, un enseignant veuf mène une vie modeste avec son fils unique. Lors d'un voyage scolaire, un élève se noie dans un lac. L'enseignant prend la responsabilité de l'accident et doit démissionner. Il quitte alors la ville avec son fils pour retrouver leur région natale. Au cours du voyage, le père et son fils discutent de la vie, de leur avenir. Une relation à la fois proche et distante s'établit entre eux. Ils vont pêcher à la ligne et c'est le moment que choisit le père pour annoncer à son fils qu'il ira étudier dans un internat et qu'ils vont désormais vivre éloignés l'un de l'autre. Quelques années plus tard, le père travaille à Tokyo, le fils est devenu enseignant dans un collège de province - comme son père... Ils se retrouvent dans une auberge et vont pêcher ensemble. Le fils annonce son départ pour la guerre...

Il était un père - Extrait Vost FR par _Caprice_

notes de production

Il était un père, inédit jusqu’ici en salles et sortant enfin sur les écrans français, a été présenté en ouverture du Festival de Cannes 2005, dans la section Classics.

Chishu Ryu, âgé de 38 ans à l’époque du tournage, est l’un des acteurs fétiches du réalisateur Yasujiro Ozu. Ils ont tourné pas moins d’une quinzaine de films ensemble, parmi lesquels nous pouvons citer Printemps tardif (1949), Printemps précoce (1956), Fin d’automne (1960) et Le Goût du saké (1963). On peut également retrouver l’acteur japonais interprétant son propre rôle dans le Tokyo-ga de Wim Wenders (1985).

Parmi l’impressionante filmographie d’Yasujiro Ozu , Il était un père reste l’un des films préférés du maître japonais avec Printemps tardif (1949) et Le Voyage a Tokyo (1953).

De retour du front, Yasujiro Ozu tournera Il était un père d’octobre 1941 à mars 1942 sur un scénario initialement écrit avec Tadao Ikeda et Takao Yanai. Le film rencontrera un vif succès.

Yasujiro Ozu
Né le 12 décembre 1903 à Tōkyō et décédé le 12 décembre 1963.
Pensionnaire au collège, il se passionne pour le cinéma : il préfère aller voir des films, notamment ceux d’Hollywood, plutôt que d’étudier...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yasujir%C5%8D_Ozu

Tadao Ikeda
http://en.wikipedia.org/wiki/Tadao_Ikeda

Yuharu Atsuta
Né à Kōbe en 1905 et décédé en 1993.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C5%ABharu_Atsuta

Chishu Ryu
Né le 13 mai 1904 à Kumamoto et mort le 16 mars 1993 à Yokohama.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chish%C5%AB_Ry%C5%AB

Shin Saburi
Né le 12 février 1909 à Hokkaidō, et décédé le 22 septembre 1982.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Shin_Saburi

extrait(s) de presse

Le Monde - Révélation d'une oeuvre charnière d'Ozu...
Ciné-club de Caen - La condition humaine chez Ozu résonne avec la splendeur de la nature...
Dvd classik - Jugé trop japonais et peu exportable, le cinéma d’Ozu ne sortira de ses frontières que plusieurs années après le décès de son auteur...
Tv classik - Ozu semble nous dire en filigrane que les relations humaines doivent finalement rester beaucoup plus importantes que l’ardeur au travail...
Asiaphilie - Ce n'est pas juste un film c'est un chef d'oeuvre...
Libération - Un film aussi méconnu que magistral...
Nipponaka - La sortie d'un film inédit de Ozu peut être comparée à « la publication d'un chapitre inconnu de A la recherche du temps perdu , de Marcel Proust...
L'Express - "Il était un père" résume la force du cinéma du maître japonais...