l’ile au trésor - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > l’ile au trésor

l’ile au trésor

ciné môme - ciné répertoire
Treasure island
Usa - 1934 - 1h45
accessible aux enfants à partir de 10 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Victor Fleming

scénario : John Lee Mahin
d'après l'oeuvre de : Robert Louis Stevenson
direction de la photographie : Clyde De Vinna, Ray June, Harold Rosson
musique ou chansons : Herbert Stothart
avec : Wallace Beery (Long John Silver), Jackie Cooper (Jim Hawkins), Lewis Stone (capitaine Alexander Smollett), Lionel Barrymore (capitaine Billy Bones), Otto Kruger (docteur Livesey), Nigel Bruce (Squire Trelawney), Charles Sale (Benjamin Ben Gunn), William V. Mong (Blind Pew), Charles McNaughton (Black dog)
séances : semaine du mercredi 14 mars 2012
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 21 mars 2012
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
14:30
14:45
14:45

synopsis

Billy Bones arrive avec un large coffre à l’auberge "Amiral Benbow" et meurt après qu’un aveugle lui eut remis la "tache noire". Jim Hawkins et sa mère découvrent dans le coffre la carte de l’île au trésor du capitaine Flint. Squire Telawney équipe un navire à Bristol, et part avec le docteur Livesey, Jim et le capitaine Smollett. Long John Silver, un sympathique unijambiste, est engagé comme cuisinier. Il en profite pour recruter comme marins, plusieurs aventuriers qu’il connaît et qui sont comme lui, des pirates. Le voyage est émaillé de divers incidents et Jim découvre une nuit que Long John Silver est décidé à s’emparer du trésor et du navire. Il avertit aussitôt le capitaine Smollett...

notes de production

L’Île au trésor est la troisème adaptation américaine du classique de Stevenson, après celles de John Searle Dawley (1912), de Chester M. et Sidney Franklin (1918) et de Maurice Tourneur (1920). D’autres versions suivront, parmi lesquelles la version produite par Disney et réalisée par Byron Haskin en 1950 et celle de John Hough en 1972 (avec Orson Welles dans le rôle de Long John Silver). De l’avis général des historiens et des critiques, la version de Victor Fleming reste la meilleure de toutes. C’est en tout cas la plus fidèle à la trame et à l’esprit du roman. Tout le savoir-faire de la Mgm est ici au service d’un spectacle qui repose davantage sur les atmosphères que sur l’action. La direction artistique restitue au mieux l’univers de Stevenson, les ambiances sombres et pittoresques des auberges peuplées de pirates patibulaires (dans la première partie), le souffle de l’aventure en mer (dans la deuxième partie) puis l’exotisme inquiètant de l’île (dans la troisième partie). L’autre grande qualité du film est son interprétation : le couple formé par Wallace Berry et Jackie Copper (l’un et l’autre avaient déjà été réunis pour Le Champion de King Vidor et Les Faubourgs de New York de Raoul Walsh) dispense de grands moments de drôlerie et d’émotion, et tous les seconds rôles sont remarqueblement campés par des acteurs à la fois truculents et crédibles. Réalisé en 1934, L’Île au trésor conserve une qualité photogénique proche du cinéma muet, dans lequel Victor Fleming a fait ses armes comme opérateur et a oeuvré la moitié de sa carrière (son premier film date de 1920, son dernier de 1948). Homme de studio avant tout, réputé par son professionnalisme et ses compétences techniques (ce n’est pas pour rien qu’on fit appel à lui, la même année, pour reprendre les rênes de tournages aussi lourds que ceux du Magicien d’Oz et de Autant en emporte le vent), on peut déceler chez lui une sensibilité particulière au monde de l’enfance, capable de stimuler son esthétique classique. L’Île au trésor forme, avec Capitaines courageux (d’après Kipling) et Le Magicien d’Oz, une sorte de trilogie, littéraire et d’aventure, dans laquelle le cinéaste a peut-être livré la part la plus personnelle de son cinéma. Une curieuse coïncidence, en tout cas, invite à le croire : L’Île au trésor a été publié en 1883, année de sa naissance.
A noter qu’il n’existe à ce jour ni bobine ni archive connues de la version de Tourneur, ce qui en fait donc un film perdu.

Yo ho ho and a bottle of rum est le titre de la chanson chantée par les pirates du début à la fin du film. Signée Robert Louis Stevenson, elle a été reprise dans chacune des adaptations cinématographiques du livre.

L’Île au trésor (le roman)
(Treasure Island), roman d’aventures écrit par Robert Louis Stevenson qui parut d’abord dans le magazine Young folks du 1er octobre 1881 au 28 janvier 1882 sous forme d’épisodes signés Captain George North. La parution en volume intervint en 1883, après que Stevenson eut apporté de nombreuses modifications à son texte...
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%8Ele_au_tr%C3%A9sor

Victor Fleming
Né à Pasadena en Californie le 23 février 1883 et décédé à Cottonwood (Arizona) le 6 janvier 1949.
En 1938, il est choisi par David O. Selznick pour la mise en scène Autant en emporte le vent...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Fleming

John Lee Mahin
Né le 23 août 1902 à Evanston (Illinois), décédé le 18 avril 1984 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Lee_Mahin

Robert Louis Stevenson
Né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et décédé le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa).
Parfois considéré comme un auteur de romans d’aventure ou de récits fantastiques pour adolescents...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Louis_Stevenson

Clyde De Vinna
Né le 13 juillet 1890 à Sedalia (Missouri), décédé le 26 juillet 1953 à Los Angeles.
Chef opérateur de plus de cent films américains (dont près de la moitié muets)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Clyde_De_Vinna

Ray June
Né à Ithaca (Usa) le 27 mars 1895, décédé à Hollywood le 26 mai 1958.
Nominé 3 fois à l’Oscar de la meilleure photographie , mais n’en gagne aucun...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ray_June

Harold Rosson
Né le 6 avril 1895 à New York et mort le 6 septembre 1988 à Palm Beach.
A épousé l’actrice américaine Jean Harlow en 1933...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Harold_Rosson

Herbert Stothart
Né le 11 septembre 1885 à Milwaukee (Wisconsin), décédé le 1er février 1949 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herbert_Stothart

Wallace Beery
Né Wallace Fitzgerald Beery le 1er avril 1885 à Kansas City et décédé à Beverly Hills le 15 avril 1949.
A l’âge de seize ans, il découvre la vie au cirque...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wallace_Beery

Jackie Cooper
Né John Cooper Jr le 15 septembre 1922 à Los Angeles et décédé le 3 mai 2011 à Beverly Hills.
Comme de nombreux enfants-acteurs, sa carrière connaît un passage à vide arrivée à l’âge adulte...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jackie_Cooper

Lewis Stone
Né Lewis Shepard Stoneà Worcester (Massachusetts) le 15 novembre 1879, décédé à Beverly Hills le 12 septembre 1953.
Apparaît comme second rôle dans de nombreuses productions de la Mgm des années 30...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lewis_Stone

Lionel Barrymore
Né Lionel Herbert Blythe le 28 avril 1878 à Philadelphie, décédé le 15 novembre 1954 à Van Nuys (Californie).
À partir de 1926, il signe un contrat avec la Mgm avec laquelle il travaille jusqu’à la fin de sa carrière...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel_Barrymore

Otto Kruger
Né le 6 septembre 1885 à Toledo (Ohio), décédé le 6 septembre 1974 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Kruger

Nigel Bruce
Né le 4 février 1895 à Ensenada (Mexique), décédé le 8 octobre 1953 à Santa Monica.
Connu surtout pour son rôle du Dr Watson aux côtés de Basil Rathbone dans celui de Sherlock Holmes...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nigel_Bruce

Charles Sale
Né Charles Partlow Vente le 25 août 1885 à Huron (Dakota du sud), décédé le 7 novembre 1936 à Los Angeles.
http://en.wikipedia.org/wiki/Chic_Sale

William V. Mong
Né le 25 juin 1875 à Chambersburg (Pennsylvanie), décédé le 10 décembre 1940 à Studio City (Usa).
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_V._Mong

Charles McNaughton
Né le 24 avril 1878 à Londres, décédé le 4 décembre 1955 à Los Angeles.
http://www.notrecinema.com/communaute/stars/stars.php3?staridx=71402

extrait(s) de presse

Critikat - Le film de Victor Fleming est sans nul doute encore bien à même d’emporter son public, et notamment les jeunes, auxquels il semble plutôt destiné...
Télérama - Une sacrée réussite !