claude sautet ou la magie invisible - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > claude sautet ou la magie invisible

claude sautet ou la magie invisible

France, Allemagne - 2004 - 1h25
Sélection officielle, séance spéciale hors-compétition, Cannes 2003 Hong Kong international film festival 2004
documentaire - film francophone
de

N. T. Binh

scénario : N. T. Binh, Dominique Rabourdin
direction de la photographie : Jean-Paul Meurisse
musique ou chansons : Philippe Sarde, Olivier Hutman
avec : avec les témoignages de Bertrand Tavernier (lui-même), Philippe Sarde (lui-même), Jean-Paul Rappeneau (lui-même), José Giovanni (lui-même), Jean-Louis Livi (lui-même), Jean-Loup Dabadie (lui-même), Pierre Guffroy (lui-même), Philippe Carcassonne (lui-même), Jacques Fieschi (lui-même), Jean-Pierre Marielle (lui-même), Jean-François Robin (lui-même)
séances : semaine du mercredi 11 avril 2012
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
18:30*
séance spéciale :
* présenté par N. T. Binh dans le cadre de "Positif fête ses 60 ans" en partenariat avec la Charente libre et... Positif source les Grands films classiques tarif unique 3,5 €

synopsis

Grâce à une série d'interviews inédites, enregistrée peu de temps avant sa disparition, le réalisateur Claude Sautet nous donne une passionnante leçon de cinéma. A travers ses treize films, il raconte sa carrière et son travail de metteur en scène...

notes de production

Au début de l’an 2000, lorsque j’ai approché Claude Sautet pour réaliser un documentaire sur sa carrière (...), il était déjà gravement malade. Il a accepté de nous recevoir, mon complice Dominique Rabourdin et moi, pour une longue série d’entretiens sonores, mais ne désirait pas être filmé.
Plus tard, quand j’irai mieux... , disait-il sans beaucoup d’illusions, raconte aujourd’hui le réalisateur. Les derniers entretiens avec Sautet ont eu lieu quelques jours seulement avant sa disparition.

N. T. Binh, le réalisateur de Claude Sautet ou la magie invisible est membre du comité de rédaction de la revue Positif sous la plume de Yann Tobin. C’est lui qui avait coordonné un copieux dossier consacré à Claude Sautet en 2001.

Si, au cours des entretiens, Claude Sautet ne parle au départ que de ses films, il finit par aborder des questions plus personnelles. Claude Sautet connaissait chaque image de ses films par coeur ; il a accepté de commenter certaines de ses séquences les plus célèbres ; mais nous lui avons laissé faire toutes les digressions qu’il voulait, nous avons aussi respecté ses silences et ses hésitations, sans jamais l’interrompre. C’est alors qu’oubliant le micro, il s’est – presque inconsciemment –livré bien plus qu’il ne l’avait jamais fait auparavant, avec son humour et ses colères, son obstination et ses doutes, laissant apparaître l’essentiel : l’interaction entre ses sentiments les plus personnels et la matière de ses films, explique N.T. Binh.

Le réalisateur espère que son film donnera au spectateur l’envie de (re)voir les longs-métrages de Claude Sautet : mon souhait le plus cher est qu’après avoir écouté de Sautet commentant son oeuvre, et s’être replongé dans les images qu’il a tournées, le spectateur n’ait plus qu’une idée : se précipiter dans une salle ou sur un DVD pour revoir ses films avec un oeil neuf, confie-t-il.

N. T. Binh a recueilli le témoignage de la veuve du cinéaste. Graziella Sautet, qui apparaît dans Claude Sautet ou la magie invisible, est décédée peu de temps après cet entretien.

C’est la deuxième fois que N. T. Binh travaille sur un documentaire consacré à un cinéaste français. En 1997, il était conseiller technique dans le film de François Thomas pour la télévision L’Atelier d’Alain Resnais.

Claude Sautet
Né le 23 février 1924 à Montrouge, décédé le 22 juillet 2000 à Paris.
Il se fait connaître en 1960 grâce à Classe tous risques avec Lino Ventura...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Sautet

N. T. Binh
http://www.imdb.com/name/nm0629121/

Jean-Paul Meurisse
http://www.imdb.fr/name/nm0582888/
http://www.commeaucinema.com/personne/jean-paul-meurisse,15912

Bertrand Tavernier
Né le 25 avril 1941 à Lyon.
Cinéphile passionné, il a écrit plusieurs ouvrages importants, notamment sur le cinéma américain...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertrand_Tavernier

Philippe Sarde
Né le 21 juin 1945 à Neuilly-sur-Seine.
Il hésite alors entre la réalisation cinématographique et la musique...

Jean-Paul Rappeneau
Né le 8 avril 1932 à Auxerre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Rappeneau

José Giovanni
pseudonyme de Joseph Damiani, né à Paris le 22 juin 1923 et décédé à Lausanne le 24 avril 2004.
Ancien repris de justice et condamné à mort, il puisa souvent son inspiration dans ses expériences personnelles ou dans des personnages réels...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Giovanni

Jean-Louis Livi
Né le 29 janvier 1941 à Marseille.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Livi

Jean-Loup Dabadie
Né à Paris le 27 septembre 1938.
Journaliste, romancier, auteur de sketches et de chansons, auteur et metteur en scène dramatique, traducteur, scénariste et dialoguiste...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Loup_Dabadie

Pierre Guffroy
Né à Paris le 22 avril 1926 et décédé le 27 septembre 2010 à Chalon-sur-Saône.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Guffroy

Philippe Carcassonne
Né le 21 février 1955.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Carcassonne

Jacques Fieschi
Né en 1948 en Algérie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Fieschi

Jean-Pierre Marielle
Né le 12 avril 1932 à Dijon.
Connu pour sa voix chaude et caverneuse...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Marielle

Jean-François Robin
Né en 1943 en France.
http://www.toutlecine.com/star/0006/00062828-jean-francois-robin.html

extrait(s) de presse

Arte - La première des qualités de ce documentaire est bien de signifier la valeur d'un cinéaste dont l'importance aura été quelque peu occultée depuis sa mort...
Télérama - Le portrait de N.T. Binh est subtil, discret, modeste...
Dvd toile - Le commentaire de Sautet, même s'il peut donner l'impression d'être allusif, nous renseigne beaucoup sur le cinéaste et sur l'homme...