so this is paris - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > so this is paris

so this is paris

ciné répertoire
Les Surprises de la TSF
Usa - 1926 - 1h20
Elu meilleur film de l'année 1926 par le New York Times
accessible aux enfants à partir de 10 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Ernst Lubitsch

scénario : Hans Kraly
d'après l'oeuvre de : Henri Meilhac, Ludovic Halévy
direction de la photographie : John J. Mescall
musique ou chansons : Jacques Cambra (accompagnement musical au piano)
avec : Monte Blue (Dr. Paul Giraud), Patsy Ruth Miller (Suzanne Giraud), Lilian Tashman (Georgette Lalle), Andre Beranger (Maurice Lalle), Myrna Loy (la servante), Sidney D'Albrook (officier de police), Max Barwyn (détective français), Dot Farley (madame Moreau)
séances : semaine du mercredi 11 avril 2012
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
20:15*
séance spéciale :
* Ciné-concert présenté par N. T. Binh accompagnement musical Jacques Cambra (piano) dans le cadre de "Positif fête ses 60 ans" en partenariat avec le Lycée de l'image et du son d'Angoulême, la Charente libre, l'Adrc et... Positif source Théâtre du temple tarif unique 3,5 €

synopsis

Deux couples,les Giraud et les Lallé logent chacun dans deux immeubles vis-à-vis. Le couple Lallé répète une tragédie prientale et sont tous deux costumés. Maurice est coiffé d'un foulard retenu par un bandeau. Suzanne Giraud vient d'achever la lecture d'un roman populaire relatant les amours d'un cheik. Songeuse elle va vers la fenêtre et voit dans l'immeuble d'en face la tête d'un homme pouvant être un cheik. A l'arrivée de son mari, le docteur Giraud, habitué aux lubies de sa femme consent à aller à la fenêtre. Oui, il y a bien un homme coiffé d'un foulard mais il est torse nu, sans chemise. Outrée elle demande à son mari d'aller voir ce monsieur et de le rosser avec sa canne. Paul se présente chez les Lallé et, surprise, il reconnaît Georgette avec qui il avait eu des relations intimes...

notes de production

Déjà en 1926 avec So this is Paris, Lubitsch mettait au point ce qu’il qualifia lui même de So this is Paris, à savoir des combinaisons amoureuses bourrées d’ellipses où le désir reste dissimulé derrière les codes sociaux.

Ernst Lubitsch est bien connu pour avoir contourné sans relâche les exigences de la moralité. Dans So this is Paris, sous couvert de comédie, il parvient à mettre en scène le sujet de la sexualité et de la tromperie de manière explicite, bien avant l’entrée en vigueur du code Hays.

Pour réaliser So this is Paris, Lubitsch s’est inspiré de la pièce d’Henri Meilhac et de Ludovic Halévy, Le Réveillon, datant de 1872. Cette dernière était elle-même tirée d’une pièce autrichienne de 1851, nommée La Prison. A noter que Johann Strauss écrivit l’opérette Die Fledermaus (La Chauve souris) sur ce même modèle.

So this is Paris constitue bel et bien un auto-remake pour Ernst Lubitsch. Le maître de l’absurde réalisait en effet 9 ans plus tôt La Joyeuse prison, long métrage tiré de la même histoire.

So this is Paris est connu également sous le titre Les Surprises de la Tsf.

Ernst Lubitsch
Né le 29 janvier 1892 à Berlin, décédé le 30 novembre 1947 à Los Angeles.
A marqué l’histoire du cinéma comme l’un des maîtres de la comédie...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_Lubitsch

Henri Meilhac
Né le 23 février 1830 à Paris où il est décédé le 6 juillet 1897.
Auteur dramatique, librettiste d’opérettes et d’opéras français...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Meilhac

Ludovic Halévy
Né à Paris le 1er janvier 1834 et décédé à Paris le 7 mai 1908.
Auteur dramatique, librettiste d’opérettes et d’opéras, romancier français...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ludovic_Hal%C3%A9vy

John J. Mescall
Né le 10 janvier 1899 à Litchfield (Illinois), décédé le 10 février 1962 à Los Angeles.
Débute comme chef opérateur en 1920 et contribue à 91 films américains (dont une trentaine muets)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_J._Mescall

Jacques Cambra
http://www.concerts.fr/Biographie/jacques-cambra

Monte Blue
Né Gerard Montgomery Blue à Indianapolis le 11 janvier 1887, décédé d’une crise cardiaque à Milwaukee le 18 février 1963.
Débute au cinéma en 1915 dans Naissance d’une nation de D.W. Griffith...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monte_Blue

Patsy Ruth Miller
Née le 17 janvier 1904 et décédée le 16 juillet 1995.
Eut sa première chance avec un petit rôle dans Camille, aux côtés de Rudolph Valentino...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patsy_Ruth_Miller

Myrna Loy
Née Myrna Adele Williams le 2 août 1905 à Radersburg (Montana), décédée le 14 décembre 1993 à New York.
Fut un objet du désir de la part de quelques acteurs d’Hollywood...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Myrna_Loy

Sidney D’Albrook
Né le 3 mai 1886 à Chicago, décédé le 30 mai 1948 à Los Angeles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sidney_D%27Albrook

Warner Bros.
Fondée en 1923 par les frères Warner, descendants d’immigrants juifs polonais, la Warner Bros. est le troisième plus vieux studio cinématographique américain encore en opération, après la Paramount Pictures, fondée en 1912 sous le nom de Famous Players, et l’Universal Pictures, fondée la même année...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Warner_Bros.

extrait(s) de presse

Critikat - Comme souvent dans le cinéma muet américain, l’influence des avant-gardes européennes se fait sentir dans ce kaléidoscope de corps endiablés...
Le Monde - "So this is Paris" eut un grand succès à l'époque. Il procure encore beaucoup de plaisir aujourd'hui.
Dvd classik - Un film superbe, absolument indispensable, distrayant, drôle, impertinent, qui a sa place au sein de l'oeuvre merveilleuse de l'un des plus grands cinéastes étatsuniens de tous les temps...
Les écrans Salamandre - C’est le film le plus drôle de toute la période américaine muette de Lubitsch...
Ciné club de Caen - Le goût du quiproquo y est poussé jusqu’à l’hystérie...