Le Gruffalo (et autres contes) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Le Gruffalo (et autres contes)

Le Gruffalo (et autres contes)

ciné môme
The Gruffalo
Gb - 2011 - 0h45
Prix du Meilleur court-métrage d'animation tv Annecy 2010 Nommé Meilleur court-métrage d'animation Oscars 2011
accessible aux enfants à partir de 3 ans
film d'animation - version française
de

Jakob Schuh, Max Lang

d'après l'oeuvre de : Julia Donaldson, Axel Scheffler
direction de la photographie : Ulli Hadding
musique ou chansons : René Aubry
voix : Zabou Breitman (maman écureuil), Pierre Lognay (la souris), Jean-Daniel Nicodème (le renard), Bernard Faure (le hibou), Philippe Allard (le serpent), Pascal Racan (le Gruffalo),
séances : semaine du mercredi 1er février 2012
mercredi 1er jeudi 2 vendredi 3 samedi 4 dimanche 5 lundi 6 mardi 7
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 8 février 2012
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
14:30
14:45
14:45

synopsis

Une petite souris se promène dans un bois très sombre. Elle rencontre un renard, un hibou et un serpent qui la trouvent bien appétissante et l’invitent chacun leur tour à déjeuner dans leur demeure. Mais la petite souris, très maligne, prétexte un rendez-vous avec… un Gruffalo ! Mais au fait, c’est quoi un Gruffalo ? "Le héros le plus en vogue depuis Harry Potter, devenu la coqueluche de tout un pays" (The Observer) tarif unique : 3,5 €

notes de production

Pierre et le dragon épinard
de Hélène Tragesser
Allemagne 2010, 4 mn
Pierre n’aime pas les épinards. Ceux de son assiette sont d’autant plus difficiles à manger qu’ils se transforment en dragon. Comment va-t-il s’y prendre ?
Loup y es-tu ?
de Vanda Raýmanová
Slovaquie 2010, 9 mn
Deux petits garçons venus de nulle part construisent une maison un peu particulière pour se protéger du loup.
Mon monstre et moi
de Claudia Röthlin
Suisse 2008, 3 mn
Une petite fille a très peur des monstres. Elle en voit partout : dans la cave, dans la rue et même sous son lit !
Gruffalo
de Jakob Schuh, Max Lang
Grande-Bretagne 2009, 27 mn
Une petite souris se promène dans un bois très sombre. Elle rencontre un renard, un hibou et un serpent qui la trouvent bien appétissante et l’invitent à chaque fois à déjeuner dans leur demeure. Mais la petite souris, très maligne, prétexte un rendez-vous avec... un Gruffalo !

Malgré le succès du conte, le réalisateur Jakob Schuh ne connaissait pas le personnage du Gruffalo avant de se voir confier le projet, ce qu’il présente d’ailleurs comme un avantage : heureusement car sinon j’aurais eu peur ! C’était mon devoir d’être à la hauteur : quand on adapte une œuvre que les gens adorent, il faut bien être conscient qu’ils la portent dans leur cœur.
Le succès de ce personnage est en effet sidérant de l’autre côté de la Manche, où plus de dix millions d’exemplaires de cet ouvrage se sont arrachés depuis sa première publication en 1999.

Le producteur Michael Rose est un spécialiste de l’animation. En effet, alors qu’il travaillait chez Aardman Animations, il produisait des films tels que Chicken run (2000) et Wallace et Gromit : le Mystère du lapin-garou (Oscar du meilleur film d’animation en 2006). Il travaille actuellement chez Magic Light Pictures, qui compte parmi son catalogue Chico & Rita.

Afin de coller à l’esprit du conte, le réalisateur s’est logiquement posé la question du graphisme à adopter, ce qui impliqua de trancher entre l’animation image par image et l’animation en images de synthèse. C’est finalement une combinaison d’animation par ordinateur et d’animation en volume qui a été choisie, en raison de ses coûts moins élevés et de la facilité de correction qu’elle offre. Cependant, l’équipe s’est appliquée à conserver le côté artisanal, tactile, des dessins d’Alex Scheffler.

Une autre difficulté soulevée lors de l’adaptation fut de transformer un conte d’une petite trentaine de pages en un film d’une durée conséquente. Ceci posa des soucis aussi bien au niveau du scénario que de l’animation, le studio n’ayant jamais réalisé de films de plus de huit minutes.

Pour la deuxième fois de sa carrière après Titeuf, le film (3D), Zabou Breitman prête sa voix à un personnage maman (en l’occurrence celui de Maman écureuil, doublé en version originale par Helena Bonham Carter). Elle avoue d’ailleurs s’être grandement appuyée sur le travail de l’actrice anglaise : je trouvais que son interprétation était tout à la fois juste, tendre et lyrique. [...] La voix d’Helena Bonham Carter a cette justesse qui fait croire, et il faut croire au Gruffalo.

Jakob Schuh
http://www.toutlecine.com/star/biographie/0025/00258048-jakob-schuh.html

Max Lang
http://www.toutlecine.com/star/biographie/0025/00258049-max-lang.html

Julia Donaldson
Née le 16 Septembre 1948 à Londres.
http://en.wikipedia.org/wiki/Julia_Donaldson
http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/2529-julia-donaldson

Axel Scheffler
Né en 1957 à Hambourg.
http://www.gallimard-jeunesse.fr/Auteur/Axel-Scheffler

René Aubry
Né en 1956 à Remiremont (Vosges).
Rencontre la chorégraphe américaine Carolyn Carlson, qui deviendra sa compagne...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Aubry

Zabou Breitman
Née Isabelle Breitman le 30 octobre 1959 à Paris).
Fait une première apparition, toute petite fille en 1965, dans un épisode de Thierry la Fronde...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zabou_Breitman

extrait(s) de presse

Excessif - Un film d’animation plein de charme...
L'Express - Un film formidable qui marie suspense, humour et une esthétique de bonhomme en bois de toute beauté...
Le Nouvel obs - C’est drôle, bourré d’énergie et truffé de trouvailles de mise en scène astucieuses...
Au féminin - Le graphisme rond et épuré convient parfaitement au jeune public...
Abus de ciné - Le résultat est très réussi, et "Le Gruffalo" a trouvé ici une jolie manière de continuer à exister dans l’imaginaire des petits et des grands.
aVoir-aLire - On se laisse captiver par le conte, même passé l’âge de recommandation, car ce Gruffalo trognon, il faut le dire, plaira aussi bien aux enfants qu’aux accompagnateurs.
Film de culte - Les personnages sont attachants, et le film prend le temps de contempler sa forêt de conte, bucolique et merveilleuse...
Il était une fois le cinéma - Que les parents se rassurent : ils n’auront pas le temps de s’ennuyer !