Les Contes de la ferme - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > à l'affiche au cinéma > Les Contes de la ferme

Les Contes de la ferme

ciné môme
Tchéquie - 2010 - 0h38
Film pour enfants à partir de 3 ans.
film d'animation - version française
de

Hermina Tyrlova

direction de la photographie : Antonin Horak
musique ou chansons : Milos Vacek
séances : semaine du mercredi 30 mars 2011
mercredi 30 jeudi 31 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 6 avril 2011
mercredi 6 jeudi 7 vendredi 8 samedi 9 dimanche 10 lundi 11 mardi 12
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 31 juillet 2019
mercredi 31 jeudi 1er vendredi 2 samedi 3 dimanche 4 lundi 5 mardi 6
16:15
18:00
15:45
16:15
16:00

synopsis

Au pays merveilleux d’Hermina Tyrlova, chien, chat et canard sont faits de morceaux de feutrine, de brins de laine ou de perles. Ces courts métrages révèlent l'esprit créatif et les doigts de fée de Hermina Tyrlova qui a toujours eu le désir de faire rêver les plus jeunes... « Je pense que les enfants ressentent le besoin de beauté, du sentiment et surtout de la joie. Et c'est ce que j'essaie de leur procurer par l'intermédiaire de mes films. » Hermina Tyrlova

notes de production

Les Contes de la ferme est un petit film de 38 minutes contenant cinq courts métrages mettant chacun son tour en scène un animal de la ferme.

Les contes de la ferme s’inscrit dans la tradition des films d’animations tchèques. Ces films, reconnus mondialement, proposent un style qui leur est propre, et qui tire son inspiration notamment du théâtre de marionnettes. Cette animation est d’ailleurs artisanale puisque tous les éléments sont construits et en aucun cas reconstitués par ordinateur, comme c’est le cas dans l’animation contemporaine.

Hermina Tyrlova, réalisatrice des Contes de la ferme décédée en 1993, a beaucoup apporté aux films d’animations tchèques.
La réalisatrice n’était encore une fillette lorsqu’elle suivait les gestes tranquilles et précis de son père qui taillait des petites figurines en bois de tilleul. Elle l’observait attentivement essayant de tirer le maximum de son savoir-faire. Bientôt, elle sut confectionner elle-même des marionnettes avec toute matière qui lui tombait sous la main : tissu en satin, coton, soie, brocart, aluminium, papier - tout s’avérait utile.
Le film d’animation est un conte de fées mobile du XXème siècle. Mon objectif est de faire revivre les objets : des jouets, des marionnettes ou des objets quelconques qui entourent les enfants. Je pense que les enfants ressentent le besoin de beauté, de sentiments et surtout de la joie. Et c’est ce que j’essaie de provoquer par l’intermédiaire de mes films. J’ai la conscience tranquille de n’avoir jamais blessé l’âme d’un enfant par ce que j’ai créé, avait-elle déclaré.

Chaque année, un prix est décerné aux jeunes créateurs au Festival du film pour enfants qui a lieu à Zlin, en République Tchèque. Le financement provient de la fondation d’ Hermina Tyrlova que la créatrice de films animés a fondée à cet effet.

L’âne aux grandes oreilles (1974)
L’âne de la ferme est malheureux. Ses camarades, la poule, le cochon et le mouton vont tout faire pour lui changer les idées. Mais une série de maladresses va provoquer des catastrophes à la chaîne et c’est finalement l’âne qui va porter secours à ses copains ! Qu’il est bon de pouvoir compter sur ses copains en toutes circonstances...

Drôle de canard (1972)
Une cane et ses petits arrivent à la ferme devant les animaux surpris. Pourtant dès qu’un petit caneton se retrouve en danger face à un terrible serpent, tout le monde se mobilise pour le sauver...

Le chien rêveur (1972)
Le chien de la ferme est triste. Il rêve d’une compagne avec qui il pourrait s’amuser. Heureusement, la chienne du voisin a le même rêve. Mais son maître n’est pas de cet avis. Alors, dans ses rêves le chien s’évade....

La ferme en fête (1971)
La vache et son fils ont envie de s’amuser. Elle appelle tous ses amis de la ferme pour faire la fête. Et il n’y a rien de mieux que des amis, aussi différents soient-ils, pour festoyer...

Un noël à la ferme (1973)
Noël approche et une ambiance joyeuse envahit les animaux de la ferme. Mais la neige pourrait venir gâcher la fête. L’entraide entre tous les habitants sera indispensable pour faire de Noël un moment inoubliable et magique...

extrait(s) de presse

Le Monde - Une douceur poétique s'en dégage, qui tient à la délicatesse du geste de l'auteur, à la manière dont elle agence ces petites formes découpées, aux couleurs pastels et à la douceur du matériau employé...