la petite vendeuse de soleil - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > la petite vendeuse de soleil

la petite vendeuse de soleil

ciné môme
Sénégal, France, Suisse - 1998 - 0h45
sorti en France le 3 février 1999
Hommage au cinéma sénégalais festival du film francophone Angoulême 2012
accessible aux enfants à partir de 8 ans
film - film francophone
de

Djibril Diop Mambety

scénario : Djibril Diop Mambety
direction de la photographie : Jacques Besse
musique ou chansons : Wasis Diop (Le chant religieux est interprété par Dyenaba Laam)
avec : Lissa Balera (Sili Laam la petite vendeuse), Tayerou M'Baye (Babou Seck), Oumy Samb (la femme arrêtée), Moussa Balde (le jeune homme en fauteuil roulant), Dyenaba Laam (Grand-mère), Martin N'Gom (le chef de la bande de vendeurs de journaux)
séances : semaine du mercredi 29 septembre 2010
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
14:45*
14:45
séance spéciale :
* Séances organisées dans le cadre du dispositif Ecole et cinéma Tarif unique, à toutes les séances : 2.50 €
séances : semaine du mercredi 27 avril 2016
mercredi 27 jeudi 28 vendredi 29 samedi 30 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
14:00*
séance spéciale :
* séance suivie d’un débat en présence d'enseignants du dispositif "Ecole et cinéma" - tarif 3,50 €

synopsis

Dans les rues de Dakar, Sili Laam, une fillette d'une dizaine d'années handicapée, doit se déplacer à l'aide de béquilles. Elle mendie pour survivre et aider sa grand-mère aveugle. Un jour, elle décide de mettre un terme à cette vie qu'elle ne supporte plus. Elle décide de vendre des journaux dans la rue comme tous ces garçons qui la bousculent...

notes de production

Le jour se lève, une silhouette s’avance vers nous. Elle est vêtue de rose, telle une nouveau-née, une enfant qui de la vie a tout à expérimenter. « Sili La Rose », comme aimait l’appeler Mambety, quitte sa cité natale, une banlieue de baraques délabrées, pour rejoindre Dakar...
http://www.enfants-de-cinema.com/2011/films/petite-vendeuse.html

La Petite vendeuse de soleil est l’ultime film de Djibril Diop Mambety, le deuxième volet, après Le Franc, d’une trilogie inachevée : Histoires de petites gens. Bel hommage au courage des enfants de la rue, ce conte nous entraîne dans les rues de Dakar, sur les pas d’une fillette qui découvre la dureté du monde. Avec Sili, on se confronte certes à la cruelle réalité, la pauvreté, les bidonvilles, les petits métiers de vendeurs de rue. Mais, loin de tout misérabilisme, on perçoit aussi le formidable élan vital de tous ceux qui peuplent ce film généreux. La trajectoire de Sili, tout entière placée sous le signe de l’astre solaire est exemplaire de l’enfance qui refuse d’être à genoux.

Djibril Diop Manbety
Né à Colobane dans la banlieue de Dakar (Sénégal) en 1945...
http://www.ecoleetcinema92.ac-versailles.fr/article.php3?id_article=20
http://www.caravanedescinemasdafrique.com/films/Page-film/vendeuseinstitr.xhtml
Un peu moins connu que son compatriote Sembène Ousmane, il est cependant l’un des cinéastes africains les plus marquants de sa génération...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Djibril_Diop_Mambety

extrait(s) de presse

Télérama - La petite vendeuse... est aussi bien un reportage saisissant sur les enfants de la rue à Dakar (ce que sont tous les acteurs) qu'un thriller...
Libération - Mambety réussit l'impossible, le film n'est jamais gênant ou glauque...
Cahiers du cinéma - L'évidence devient poétique, et la poésie évidente. De chaque côté de la caméra, la petite fille a trouvé un allié.
Objectif cinéma - Mambety est un personnage un peu atypique, fantasque et imprévisible, rêveur et rebelle, au parcours quelque peu chaotique et son cinéma emprunte volontiers les routes et sentiers de la poésie de préférence aux voies toute tracées de la fiction didactique...
Fluctuat - Cette petite fille est aussi rayonnante que le Soleil...
Sénégalaisement - Un compte moderne de référence...
Actions lecture - Cette histoire est un hymne au courage des enfants de la rue...
Films pour un seul monde - Mambéty s'adresse en premier lieu à ses compatriotes et souhaite que son message passe clairement...