le premier qui l’a dit - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > le premier qui l’a dit

le premier qui l’a dit

Mine vaganti
Italie - 2010 - 1h50
sorti en France le 21 juillet 2010
film - version originale sous-titrée en français
de

Ferzan Ozpetek

scénario : Ivan Cotroneo, Ferzan Ozpetek
direction de la photographie : Maurizio Calvesi
musique ou chansons : Pasquale Catalano
avec : Riccardo Scamarcio (Tommaso), Nicole Grimaudo (Alba), Alessandro Preziosi (Antonio), Ennio Fantastichini (Vincenzo), Lunetta Savino (Stefania), Elena Sofia Ricci (Luciana), Ilaria Occhini (la grand-mère), Bianca Nappi (Elena), Daniele Pecci (Andrea)
séances : semaine du mercredi 21 juillet 2010
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
14:45
18:00
21:50
20:00
18:00
21:50
14:30
20:00
14:30
19:00
18:00
21:50
20:00
séances : semaine du mercredi 28 juillet 2010
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
20:00
18:00
21:50
20:00
18:00
21:50
16:45
21:00
18:30

synopsis

Grande réunion chez les Cantone, illustre famille de Lecce dans les Pouilles, propriétaire d'une célèbre fabrique de pâtes. Tommaso, le benjamin, veut profiter du dîner pour avouer à tous son homosexualité. Mais alors qu'il s'apprête à prendre la parole, Antonio, son frère aîné, promis à la tête de l'usine, le précède pour faire… la même révélation. Scandale général, malaise du père qui chasse le fils indigne. Tous les espoirs se portent alors sur Tommaso pour reprendre l'affaire familiale et perpétuer le nom des Cantone... Tommaso a d'autres plans, mais comment peut-il à présent dire la vérité à sa famille ? C'est alors que ses amis romains débarquent pour une visite surprise dans les Pouilles...

notes de production

Le réalisateur Ferzan Ozpetek a eu l’idée du film à la suite d’une conversation avec un ami qui lui a révélé que son frère venait d’annoncer son homosexualité à ses parents. Egalement homosexuel, son ami s’est ainsi vu empêché de faire son coming out, ses parents comptant sur lui pour perpétuer le nom de la famille. Cette idée de départ lui a ainsi donner le pitch du film.

Le Premier qui l’a dit marque les retrouvailles du réalisateur Ferzan Ozpetek et des actrices Nicole Grimaudo et Bianca Nappi qu’il avait déjà dirigées dans A Perfect day (2008) ainsi que Lunetta Savino et Ennio Fantastichini dans Saturno contro (2007).

Le réalisateur a choisi de situer son histoire à Lecce, dans les Pouilles (Italie du Sud), car dans ces régions méditerranéennes, plusieurs générations vivent encore sous le même toit, élément qu’il a souhaité exploiter dans le film.

Ce n’est pas la première fois que Ferzan Ozpetek traite à la fois de l’homosexualité et de la famille dans un de ses films. On retrouve en effet les mêmes thèmes dans Tableau de famille (2001) où une femme découvre que son époux entretenait une liaison avec un homme. Cependant, les problématiques liées à l’homosexualité sont également présentes dans Saturno contro (2007).

Ferzan Ozpetek aime beaucoup la comédie à l’italienne et s’est inspiré de certains films où le rire naît de situations tragiques. Le cinéaste dit aussi être influencé par d’autres genres tels que le mélodrame turc ou encore les comédies françaises (en particulier les films de Louis De Funès dont il est très friand).

Après son passage au Festival de Berlin, où il a été vendu à quinze pays, Le Premier qui l’a dit a été sélectionné en compétition officielle dans la catégorie Films de fiction du monde, du Festival de Tribeca, à New York. C’est d’ailleurs le seul des douze titres en lice qui représentait l’Italie lors de cette neuvième édition.

Ferzan Ozpetek
Né à Istanbul le 3 février 1959.
Il s’installe en Italie en 1978 pour étudier l’histoire du cinéma à l’Université La Sapienza à Rome...
http://www.commeaucinema.com/personne/ferzan-ozpetek,29522
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferzan_%C3%96zpetek

Entretien avec Ferzan Ozpetek
Comment est née l’idée de ce film ?
Il y a quelques années, j’étais à New York pour la présentation d’un de mes films et j’ai retrouvé à cette occasion un ami que je n’avais pas vu depuis plusieurs années...
http://www.cinemovies.fr/fiche_info-20222-prod.html

Riccardo Scamarcio
Né à Andria le 13 novembre 1979.
Révélé par la fresque italienne Nos meilleures années, Riccardo Scamarcio se hisse au rang des acteurs les plus sollicités du cinéma transalpin...
http://www.evene.fr/celebre/biographie/riccardo-scamarcio-38628.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Riccardo_Scamarcio

Lunetta Savino
Née à Bari 2 novembre 1957.
À l’âge de 17 ans elle commence sa carrière comme actrice de théâtre...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lunetta_Savino

extrait(s) de presse

àVoir-àLire - Le premier qui l’a dit constitue une agréable comédie estivale...
Mulderville - Ferzan Ozpetek est un des rares réalisateurs, et peut-être même le seul, qui est resté fidèle depuis les débuts de sa filmographie, désormais longue de huit films, à une thématique gay destinée au grand public...
Devil dead - Les scènes de comédie sont enlevées et plutôt réussies...