miracle en alabama - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > à l'affiche au cinéma > miracle en alabama

miracle en alabama

ciné répertoire
The Miracle worker
Usa - 1962 - 1h46
sorti en France le 10 octobre 1962
Oscar 1963 : meilleure actrice (Anne Bancroft), meilleur second rôle (Patty Duke)
film - version originale sous-titrée en français
de

Arthur Penn assisté d'Ulu Grosbard (non crédité)

scénario : William Gibson
d'après l'oeuvre de : Helen Keller
direction de la photographie : Ernesto Caparros
musique ou chansons : Laurence Rosenthal
avec : Anne Bancroft (Annie Sullivan), Patty Duke (Helen Keller), Victor Jory (capitaine Keller), Inga Swenson (Kate Keller), Andrew Prine (James Keller), Kathleen Comegys (tante Ev), Beah Richards (Viney)
séances : semaine du mercredi 19 mai 2010
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
18:30*
séance spéciale :
* Ciné répertoire. Film inscrit au dispositif Collège au Cinéma. Tarif unique : 2.50 €

synopsis

Les parents d'une fillette aveugle, sourde et muette, font appel à une institutrice spécialisée, elle-même à demi-aveugle. Helen Keller n’entend plus, ne voit plus et ne parle pas, il ne lui reste que le toucher principal dominant d’une structure complètement démolie et ceci sans espoir. Annie Sullivan, éducatrice aux méthodes révolutionnaires qui n’a à la base aucune affinité avec Helen, considérée uniquement comme un outil de travail, doit tout en exerçant son métier éprouver des sentiments pour cette gamine enfermée dans un monde clos. Le challenge est double, aider au maximum Helen par son métier et vaincre ses réticences aux sentiments. La lutte est acharnée, au départ Helen refuse de coopérer, les parents ne voyant aucun progrès deviennent hostiles envers Annie qui doit batailler ferme pour conserver la confiance d’un entourage de plus en plus sceptique...

notes de production

Inspiré de l’histoire d’Helen Keller relatée dans son autobiographie Sourde, muette, aveugle : histoire de ma vie (1903) et de son éducatrice Anne Sullivan, il s’agit de la troisième adaptation du texte de William Gibson, après une production télévisuelle et une pièce de théâtre.
La pièce, mise en scène à Broadway par Arthur Penn, triomphe au Playhouse theater en octobre 1959 (719 représentations et prix, en 1960, des Tony award (1) de la meilleure pièce et pour Anne Bancroft de la meilleure actrice). Anne Bancroft et Patty Duke recréent ainsi leur rôle pour la version cinéma.
https://www.cineclubdecaen.com/realisat/penn/miracleenalabama.htm
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tony_Awards

(...) Le film de Penn retranscrit donc une histoire vraie, a valeur documentaire et historique par bien des détails mais il transcrit aussi un aspect essentiel de la philosophie grecque la plus profonde, celle qui a donné naissance à la dialectique et à la pédagogie, quelques aspects de la psychanalyse, et se rattache explicitement à la théologie la plus biblique. Et il le fait dans un noir et blanc absolu, primitif, nécessaire à la rigueur plastique de cette lutte autant physique que morale, autant symbolique que réaliste, entre ténèbres et lumière. Il le fait en employant au mieux les acteurs principaux tous admirables, au premier rang desquels les interprètes féminines mais pas exclusivement. Les deux hommes ont une profonde présence et une profonde vérité dans cette mise en scène : une vérité historique comme métapsychologique tout autant dans ce contexte sudiste si riche en arrières-plans non moins symboliques de bien d’autres combats. Autre niveau de lecture : Annie Sullivan vient de Boston pour amener la lumière mais Boston est une ville de la Nouvelle Angleterre pénétrée par l’idée du combat puritain entre l’ange et la bête, entre les ténèbres et la lumière, elle aussi. Miracle en Alabama est bien une œuvre d’art dont la richesse déconcertante pourrait être analysée plus avant encore qu’on ne l’a esquissée ici. N’eût-il réalisé que ce seul film qui est son chef-d’œuvre absolu à ce jour, Penn méritait amplement de passer à la postérité.
http://www.juanasensio.com/archive/2004/08/17/miracle-en-alabama-arthur-penn-francis-moury.html

Arthur Penn
Né le 27 septembre 1922 à Philadelphie, décédé le 28 septembre 2010 à New York.
Engagé dans l’armée en 1943 où il fait ses premières mises en scène théâtrales, il commence à la télévision avant d’entamer une carrière cinématographique prolifique...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Penn

Ulu Grosbard
voir fiche du film Sanglantes confessions
http://www.citebd.org/spip.php?film634

William Gibson
https://www.imdb.com/name/nm0317217/

Helen Keller
Née le 27 juin 1880 et décédée le 1er juin 1968.
Aveugle et sourde à l’âge d’un an et demi, elle parvint à devenir la première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Helen_Keller

Ernesto Caparros
https://www.imdb.com/name/nm0134954/

Laurence Rosenthal
Né le 4 novembre 1926 à Détroit.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurence_Rosenthal

Anne Bancroft
Née Anna Maria Louisa Italiano le 17 septembre 1931 à New York où elle est décédée le 6 juin 2005.
Elle débute au cinéma aux côtés de Marilyn Monroe et Richard Widmark...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Bancroft

Patty Duke
Née Anna Marie Duke le 14 décembre 1946 à Elmhurst, décédée le 29 mars 2016 à Coeur d’Alene.
Après un enfance malheureuse avec un père alcoolique et une mère dépressive, elle fut confiée à l’âge de 8 ans à des managers qui firent d’elle une enfant actrice...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patty_Duke

Victor Jory
Né à Dawson City le 23 novembre 1902, décédé à Santa Monica le 12 février 1982.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Jory

Inga Swenson
Née le 29 décembre 1932 à Omaha.
Pour sa dernière apparition à Broadway, elle tient le rôle d’Irène Adler aux côtés de Fritz Weaver personnifiant Sherlock Holmes...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inga_Swenson

Andrew Prine
Né le 14 février 1936 à Jennings.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Andrew_Prine

Kathleen Comegys
https://www.imdb.com/name/nm0173714/

Beah Richards
voir fiche du film Dans la chaleur de la nuit
http://www.citebd.org/spip.php?film858

extrait(s) de presse

Dvd toile - Le mélange des deux (violences de la scène/mise en scène froide) confère une distance paradoxale chez le spectateur par rapport à cette action...
CinéVu - Arthur Penn, dont c’est le deuxième film après "Le Gaucher", signe là une oeuvre forte, bouleversante par instants tant les percutions entre les deux jeunes femmes sont extrêmes...