Panique au village - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Panique au village

Panique au village

ciné môme
Belgique / France / Luxembourg - 2009 - 1h16
sélection officielle hors compétition Cannes 2009 Annecy 2009 Valois de la mise en scène festival du film francophone d'Angoulême 2009 prix spécial du jury festival du film grolandais de Quend 2009
A partir de 6 ans
film d'animation - film francophone
de

Vincent Patar, Stéphane Aubier

scénario : Vincent Patar, Stéphane Aubier
direction de la photographie : Jan Vandenbussche
musique ou chansons : Dyonysos, Les French Cowboys
voix : Benoît Poelvoorde (Steven), Bouli Lanners (facteur / Simon / vache), Jeanne Balibar (Madame Longrée), Vincent Patar (cheval / maman Atlante), Stéphane Aubier (cowboy / Max Briquenet / mr. Ernotte)
séances : semaine du mercredi 21 octobre 2009
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
18:30*
séance spéciale :
* avant première dans le cadre de la fête de l'animation tarif unique : 2,50 €
séances : semaine du mercredi 28 octobre 2009
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
14:30
18:30
14:30
18:30
14:30
18:30
14:30
18:30
14:30
17:05
14:30
18:30
14:30
séances : semaine du mercredi 4 novembre 2009
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
14:30
14:45
14:45
séances : semaine du mercredi 11 novembre 2009
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
14:30
14:45
14:45

synopsis

Co-Boy et Indien sont des professionnels de la catastrophe. Dès qu'ils ont un projet, le chaos sort de sa boîte. Cette fois, ils veulent souhaiter un joyeux anniversaire à Cheval. Quel cadeau ? Un barbecue à faire soi-même ! Belle idée, sauf que la commande dérape, et que Co-Boy et Indien se font livrer un milliard de briques ! Ce n'est plus un anniversaire, c'est un tsunami ! La maison de Cheval disparaît sous les briques, écrasée. Il faut la reconstruire ! Tu parles d'un anniversaire ! Surtout que des voleurs s'emparent des murs dès qu'ils sont bâtis ! Décidemment, Cheval ne pourra jamais profiter de ce jour spécial pour rejoindre la pouliche qu'il aime...
- voir le site officiel du film

notes de production

Réaction des spectateurs du Festival du film francophone d’Angoulême :

Le producteur Vincent Tavier s’est livré à une petite comptabilité de la production de Panique au village. Pour mener à bien les aventures de Cow-Boy, Indien et Cheval au grand écran, il aura fallu :
260 jours de préparation et de tournage, 144 000 images constituant 915 plans, 40 disques durs externes de 500 gigas chacun, 100 kilos de vis, 200 litres de colle à bois, 24 000 bâtons à brochette (pour fixer les décors et soutenir les figurines), 60 kilos de plasticine (pour fixer les figurines sur les décors), 45 000 briques miniatures, 1200 lames de cuter, 300 bâtons de colle à chaud, 1500 figurines (dont 300 de "Cow-Boy", 300 "Indien" et 250 "Cheval"), 280 litres de latex, 1000 pinces à linge, 2 semi-remorques (pour déménager les décors de Bruxelles au Luxembourg), 300 kilos de café, 3000 Sneakers, 3000 Léo et 200 paquets de Cent Wafers, et... 1 litre de super-glu.
+ d’info

biographies de Vincent Patar et Stéphane Aubier
entretien avec Vincent Patar et Stéphane Aubier

extrait(s) de presse

Site officiel - Les deux réalisateurs sont en réalité mieux connus sous le pseudo des Pic Pic...
Films actu - Selon toute vraissemblance, Panique au village (Le film) sera aussi barré que l'était la série...
La libre Belgique - Souvenirs de Cannes...
Dvdrama - La galerie d'énergumènes et l'énergie loufoque déployée par les artistes sont véritablement savoureuses.
Avoir-alire - Maintenant, la question c’est de savoir si vous vous êtes prêts à vous tordre de rire devant cet étrange petit microcosme de plastique à l’esprit animé par celui du Python, celui de Monty Python, évidemment.
Clap - Un pur régal d'humour belge. Hilarant.
Laterna magica - Le film est complètement loufoque, avec une histoire qui se déroule à un rythme trépidant et des idées de scénario qui fourmillent...
La revue - La voix de Jeanne Balibar, la seule voix au monde capable de faire fondre les glaces de l'antarctique...