los lobos - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Facebook Twitter YouTube instagram familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
une température de 20 degrés maximum est requise au sein des espaces d’exposition, prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > los lobos

los lobos

Mexique - 2019 - 1h35
sorti en France le 19 janvier 2022
film - version originale sous-titrée en français
de

Samuel Kishi Leopo

avec : María Teresa Herrera, Shacty Díaz, Aylin Payen , Alejandro Banteah, Marvin Ramírez, Josiah Grado , Johnson T. Lau, Cici Lau, Kevin Medina, Leonardo Nájar Márquez, Maximiliano Nájar Márquez, Martha Reyes Arias
séances : semaine du mercredi 2 février 2022
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
16:30
18:15
15:45
21:00
11:00
21:00
séances : semaine du mercredi 9 février 2022
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
16:15
11:00
16:45
19:15*
séance spéciale :
* dernière séance le mardi 15 Février à 19h15

synopsis

Max, 8 ans et Leo, 5 ans quittent le Mexique pour s'installer à Albuquerque avec leur mère Lucia à la recherche d'une nouvelle vie. En attendant le retour de leur mère chaque soir, qui travaille sans relâche, Max et Leo observent leur nouveau quartier par la fenêtre. Ils doivent apprendre l'anglais sur des cassettes. La condition imposée par leur mère si ils souhaitent un jour réaliser leur rêver: aller à Disneyland ...
- voir la bande annonce

notes de production

Point de départ du film
Lorsqu’il était enfant, Samuel Kishi Leopo est parti à Santana California avec sa mère et son frère dans le but de vivre une meilleure vie : "Nous sommes partis avec très peu de choses dont un magnétophone portable. Tous les matins, ma mère nous laissait seuls avec pour seule distraction ce petit appareil où elle avait enregistré pour nous des histoires, des leçons d’anglais ou encore des règles domestiques. J’entends encore sa voix lorsqu’en partant pour le travail, elle nous disait que si elle nous manquait, il nous suffisait d’enfoncer la touche play pour entendre sa voix. C’est ainsi que nous avons grandi, d’une certaine manière, avec deux versions de ma mère. D’une part la vraie et d’autre part, sa seule voix."

Direction Albuquerque !
Le budget de Los Lobos était insuffisant pour tourner en Californie. La productrice Laetitia Carrillo a donc cherché des villes moins chères allouant des aides et des réductions d’impôts. Samuel Kishi Leopo s’est alors rendu au Nouveau Mexique, plus précisément à Albuquerque. Une ville qui, selon lui, semble être restée dans les années 1990. Le réalisateur précise :

"Une ville où se retrouvent pas mal d’immigration, de déclassement social et des problèmes de trafics de drogue. Une ville multiculturelle avec des mexicains, des asiatiques, des afghans mais également des natifs américains et des afro-américains. Une ville comme blessée, avec des cicatrices apparentes et j’aimais cette idée d’un décor qui soit une projection de leur douleur."

Une incarnation du rêve américain
Samuel Kishi Leopo a vécu à Albuquerque pendant un mois pour s’imprégner de la ville. Le cinéaste voulait qu’elle soit représentée soit à l’écran comme une incarnation du rêve américain : "Sa réalité concrète. Sa violence. Tout ce que mes héros allaient éprouver. Je n’ai eu que six semaines pour filmer, il fallait donc tout engranger."