the chef - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Facebook Twitter YouTube instagram familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > the chef

the chef

Boiling Point
Angleterre - 2021 - 1h34
sorti en France le 19 janvier 2022
film - version originale sous-titrée en français
de

Philip Barantini

avec : Stephen Graham, Vinette Robinson, Jason Flemyng
séances : semaine du mercredi 26 janvier 2022
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 31 mardi 1er
21:00
18:45
21:00
11:00
21:00
18:30
19:00
21:00
séances : semaine du mercredi 2 février 2022
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
19:15
17:30
11:00
16:30*
séance spéciale :
* dernière séance le dimanche 06 Février à 16h30

synopsis

« Magic Friday » : le vendredi avant Noël, la soirée la plus fréquentée de l’année. Dans un restaurant gastronomique de Londres, côté cuisine, à quelques minutes du coup de feu, tout le personnel est en ébullition. Mais les problèmes s'accumulent autour du chef étoilé Andy Jones et de sa brigade. S'ajoute à cela la pression constante d'une clientèle toujours plus exigeante qui menace de mener le restaurant à sa perte…
- voir la bande annonce

notes de production

Un court métrage à l’origine
The Chef a pour objectif de dépeindre le stress que subissent les équipes d’un restaurant au Royaume-Uni, autant en salle qu’en cuisine. Philip Barantini a réalisé en 2019 un court métrage dans lequel il a mis en scène une cuisine de restaurant tout au long d’une soirée très animée, en se concentrant sur la figure du chef en proie à ses addictions à l’alcool et à la cocaïne. "Dans le long métrage, nous souhaitions étoffer ce point de départ en y ajoutant les interactions avec tous les autres membres de la brigade et employés du restaurant et en observant comment chacun réagit au stress", précise le réalisateur.

Expérience personnelle
Philip Barantini a travaillé dans les cuisines pendant des années et a même été chef d’équipe. Le metteur en scène se rappelle : "J’ai été acteur il y a 25 ans, mais je n’étais pas très assidu aux auditions, je faisais beaucoup la fête, et bref, j’ai eu besoin de gagner ma vie autrement. J’ai choisi de travailler en cuisines parce que j’étais vraiment passionné par la gastronomie, mon grand-père était chef, mon cousin est chef, et la dimension créative de la cuisine m’attirait."

"Je l’ai fait pendant 12 ans, depuis le bas de l’échelle, jusqu’à devenir chef de cuisine dans plusieurs restaurants, du pub gastronomique au restau chic. Et pendant 12 ans, j’ai été témoin de tous les hauts et les bas inhérents au métier, et j’ai toujours pensé que cela pouvait être exploré. J’avais vu des films et émissions de télévision sur ce monde, mais ils ne rendaient pas compte de ce que j’avais vu et vécu. The Chef repose soit sur ce que j’ai vécu personnellement, soit sur ce dont j’ai été le témoin."

Elargir l’univers
Dans le court métrage, Philip Barantini avait déjà opté pour un plan séquence durant toute la durée du film pour favoriser l’immersion du spectateur. Il explique : "La première idée pour le long métrage a d’ailleurs été de commencer avec le court métrage, et de lui donner un développement, mais ça ne fonctionnait pas. Dans le court métrage, le personnage de Stephen Graham est central de bout en bout, or dans le long, nous voulions explorer d’autres tranches de vie, développer les rapports entre le chef et la sous-cheffe, entrer dans les différents univers de la cuisine et de la salle, et pour ce faire, changer parfois de point de vue."