Paris selon Moussa - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Paris selon Moussa

Paris selon Moussa

Guinée, France - 2002 - 1h36
Prix UNESCO des Droits de l'Homme 2003. Prix d'interprétation Masculine Fespaco 2003.
film - film francophone
de

Cheik Doukouré

scénario : Cheik Doukouré, Danielle Ryan
direction de la photographie : Hugues de Haeck
musique ou chansons : Hélène Blazy
avec : Elisabeth Vitali (Nathalie), Cheik Doukouré (Moussa Sidibé), (Zanzie), Magloire Delcros-Varaud (Naomie), Andrée Damant (mère de Nathali), Mariam Kaba (Mame Traoré)
séances : semaine du mercredi 13 mai 2009
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
20:30*
séance spéciale :
* Séance animé par Jean-Claude Rullier, en présence de Cheik Doukouré. Soirée organisée en partenariat avec Musiques Métisses, Le Pôle d’Education à l’Image, le Conseil Général, Musiques Métisses et Ciné Passion 16.

synopsis

L'agriculteur Moussa Sidibé est envoyé en France par son village de Guinée pour acheter une nouvelle motopompe à eau, destinée à irriguer les champs de leur coopérative. Mais arrivé à Paris, il se fait voler la moitié de l'argent qui lui a été confié. Il se retrouve alors dans des situations totalement inattendues et notamment parmi des sans-papiers africains qui occupent une église...

notes de production

Le réalisateur Cheik Doukouré dit à propos de son film qui traite des thèmes de l’immigration africaine et des sans-papiers : "L’immigration n’est pas une panacée. A mon avis, la solution au développement de l’Afrique appartient aux Africains eux-mêmes, non seulement aux gouvernements, mais à tous ceux qui ont vécu et travaillé dans les pays occidentaux pendant des dizaines d’années et pour lesquels il est temps de réinvestir en Afrique ce qu’ils ont acquis en richesse ou en expérience."
Le film s’est fait avec un budget de seulement 7 millions de francs. Aucune chaîne de télévision, hormis TV5, n’a accepté de financer le film mais l’Union Européenne, le Ministère des Affaires étrangères et le CNC ont apporté des aides. L’équipe technique a accepté d’être rémunérée avec une partie du salaire en participation et les comédiens ont été payés au minimum syndical.

extrait(s) de presse

Altérités - … Cheik Doukouré signe avec Paris selon Moussa une fiction que l’on ne manquera pas d’interpréter comme une condamnation de l’immigration…
Festival d'Amiens - … Cette comédie dramatique nous offre une photographie de la France d’aujourd’hui…
Africultures - … Etant donnée l'actualité politique et sociale du pays des droits de l'homme, ce regard africain de l'intérieur vient remettre les pendules à l'heure et ne peut laisser indifférent.
Clap noir - … Les films où l’Afrique regarde l’Occident sont assez rares pour manquer celui-ci.
Afrik - … Ce film est plus que d’actualité…
Mrap - … Un film dérangeant que des moments d'humour allègent avec sympathie…
Tunisia - … Tout immigré africain ou maghrébin en Europe peut se reconnaître dans ce film…
Unesco - … Ce film incarne un regard africain, une perception critique, riche et profonde posée sur les choses et les êtres…