les siffleurs - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > à l'affiche au cinéma > les siffleurs

les siffleurs

Roumanie, France, Allemagne - 2019 - 1h38
sorti en France le 8 janvier 2020
film - version originale sous-titrée en français
de

Corneliu Porumboiu

avec : Agustí Villaronga, David Agranov, Vlad Ivanov, Ioan Coman, Andrei Popescu, Kico Correa, Julieta Szonyi, George Pistereanu, Antonio Buíl, István Téglás, Catrinel Marlon, Sabin Tambrea, Rodica Lazar, Andrei Ciopec, Sergiu Costache, Cristóbal Pinto
séances : semaine du mercredi 12 février 2020
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
18:30
18:45
18:45
21:00
18:30
20:45
séances : semaine du mercredi 19 février 2020
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
16:15
16:15
15:00
16:45*
séance spéciale :
* dernière séance : dimanche 23 Février à 16h45

synopsis

Cristi, un inspecteur de police de Bucarest corrompu par des trafiquants de drogue, est soupçonné par ses supérieurs et mis sur écoute. Embarqué malgré lui par la sulfureuse Gilda sur l’île de la Gomera, il doit apprendre vite le Silbo, une langue sifflée ancestrale. Grâce à ce langage secret, il pourra libérer en Roumanie un mafieux de prison et récupérer les millions cachés. Mais l’amour va s’en mêler et rien ne se passera comme prévu…
- voir la bande annonce

extrait(s) de presse

Libération - [...] splendide farce que [...] ses "Siffleurs", à la fois polar, western, satire sociale et comédie très musicale, film d’aventure et d’espionnage, d’obscurité vénéneuse et d’incessant feu d’artifice visuel, de surveillance parano ultracontemporaine et de ravissements archaïques.
Bande à part - Porumboiu signe un film de genre. Un polar tout en références qui se promène au son d’une barcarolle et d’une langue sifflée dans les méandres des âmes corrompues que seul l’amour peut sauver… Peut-être.
Les cahiers du cinéma - La mélodie des Siffleurs atteint une méditation ludique et entêtante sur la nécessité des promesses poétiques, cachées on ne sait où dans ce monde qui nous prend à la gorge.