louise-michel - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > louise-michel

louise-michel

FRANCE - 2008 - 1h30
sorti en France le 24 décembre 2008
film - film francophone
de

Benoît Delépine, Gustave Kervern

avec : Gustave Kervern, Benoît Delépine, Catherine Hosmalin, Siné, Christophe Salengro, Mathieu Kassovitz, Hervé Desinge, Kafka, Benoît Poelvoorde, Bouli Lanners, Yolande Moreau, Robert Dehoux, Guillaume Le Braz, Aurélia Petit, Philippe Katerine, Albert Dupontel, Jean-Luc Ormières, Aliette Langolff-Colas, Isabelle Delépine, Jean-Louis Barcelona, Frédéric Pierre, Miss Ming, Pascal Rabaté, Pierre Renverseau, Denis Robert, Béatrice Croisille, Yannick Jaulin, Sylvie Van Hiel, Agnès Aubé, Sylvie Sageot, Garance Fiévet, Stéphanie Davergne, Patricia Sageot, Christine Ancelin, Dominique Delhotte, Marguerite Ducroquet, Alanis Freitag, Pierrette Broodthaers, Lémi Cétol, Jawad Enejjaz, Philippe Arezki, Frank Benoist, Lumir Richet, Manaël Simola-Bourgaux, Duarte Prioste, Anaïs Samoko, Charles Steve Davey, Stephane Canda, Nicolas Crousse, Clotilde Delcommune, Olivier Simola, Eric Martin, Jacky Lambert, Jean-Michel Carlier, Aurore Lagache, Terence Debarle, Fabienne Berne, Jackye De Nayer, Joseph Dahan, Jacqueline Knuysen, Guillaume Le Bras
séances : semaine du mercredi 24 avril 2019
mercredi 24 jeudi 25 vendredi 26 samedi 27 dimanche 28 lundi 29 mardi 30
18:30*
séance spéciale :
* carte blanche à Benoît Delépine #6

synopsis

Quelque part en Picardie, le patron d'une entreprise de cintres vide son usine dans la nuit pour la délocaliser. Le lendemain, les ouvrières se réunissent et mettent le peu d'argent de leurs indemnités dans un projet commun : faire buter le patron par un professionnel
- voir la bande annonce

extrait(s) de presse

Les cahiers du cinéma - Si Louise Michel est une réussite, c'est parce qu'il tient de bout en bout l'horizon libertaire et la sécheresse formelle.
Le Monde - Davantage que la provocation grotesque de son argument, c'est cette dimension monstrueuse, farcesque, carnavalesque, qui fait tout l'intérêt du film. C'est elle qui invite le spectateur à s'intéresser davantage aux digressions délirantes de l'intrigue qu'à son but