libre - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > libre

libre

France - 2018 - 1h40
sorti en France le 26 septembre 2018
Festival de Cannes 2018 : mention spéciale Oeil d'or
documentaire - film francophone
de

Michel Toesca

direction de la photographie : Michel Toesca
musique ou chansons : Magic Malik
séances : semaine du mercredi 5 septembre 2018
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
21:00*
séance spéciale :
* dans le cadre de Promenons-nous dans les docs : avant-première suivie d'un débat ouvert à tous, en association avec Amnesty International et Baobab. Tarif unique : 3,50€
séances : semaine du mercredi 26 septembre 2018
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
16:15
20:30
18:30
20:30
18:30
11:00*
16:30
18:30
21:00
11:00*
16:30
20:30
18:30
20:30
séance spéciale :
* séance matinale : tarif 3,50€
séances : semaine du mercredi 3 octobre 2018
mercredi 3 jeudi 4 vendredi 5 samedi 6 dimanche 7 lundi 8 mardi 9
20:30
14:30
18:30
16:30
11:00*
20:30
18:30
séance spéciale :
* séance matinale : tarif 3,50€

synopsis

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l'Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d'asile. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi... Michel Toesca, ami de longue date de Cédric et habitant aussi la Roya, l’a suivi durant trois ans. Témoin concerné et sensibilisé, caméra en main, il a participé et filmé au jour le jour cette résistance citoyenne. Ce film est l'histoire du combat de Cédric et de tant d’autres.

notes de production

Michel Toesca a tourné le documentaire de juin 2015 à novembre 2017. Il a utilisé une vieille caméra DV à l’épaule, parfois aidé de complices filmant avec leurs téléphones portables. Le tournage a commencé en Italie en 2015 alors que les migrants n’empruntaient pas encore le chemin de la Vallée de la Roya pour se rendre en France. Pendant plus de 2 ans il suit et réalise beaucoup d’interviews de nombreuses personnes migrantes et de personnes solidaires avec elles.

Durant les deux premières années, le réalisateur monte lui-même son film, il se retrouve submergé par les 200 heures de rushes récoltées, trouve un producteur et confie alors le montage à Catherine Libert. Ils décident de faire de Cédric Herrou un personnage central du film car son action fut continue durant les 3 ans de tournage du film. Lorsque le réalisateur a commencé à le suivre celui-ci n’était pas encore médiatisé.

Le film a été financé par Sanosi Productions, des associations d’envergure nationale (Emmaüs, Res Publica, Médecins du monde), la région Centre-Val de Loire et un financement participatif sur internet.

Le 17 mai 2018 Cédric Herrou et Michel Toesca ont monté les marches du Palais des festivals de Cannes en compagnie de trois réfugiés ainsi que d’une personne poursuivie pour aide à l’entrée et au séjour irrégulier des étrangers. Cette montée des marches a servi de tribune politique à la cause qu’ils défendent.
Ils avaient déjà monté les marches lors du Festival de Cannes 2017 accompagnés de 4 demandeurs d’asile alors que le film était en cours de tournage. Le réalisateur a dénoncé des pressions de la part des autorités françaises afin d’empêcher leurs venues aux festivals de Cannes.

Le film est distribué par Jour2Fête, le même distributeur que Merci Patron ! et bénéficiera d’une tournée d’avant premières en France suite à sa projection au Festival de Canne.