familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN

accueil > à l'affiche au cinéma > woman at war

woman at war

Kona fer í stríð
Islande, France, Ukraine - 2017 - 1h40
sorti en France le 4 juillet 2018
Festival de Cannes 2018 - semaine de la critique : prix SACD
film - version originale sous-titrée en français
de

Benedikt Erlingsson

scénario : Benedikt Erlingsson, Ólafur Egill Egilsson
direction de la photographie : Bergsteinn Björgúlfsson
musique ou chansons : David Thor Jonsson
avec : Halldóra Geirharthsdóttir (Halla), Jóhann Sigurtharson (Sveinbjörn), Juan Camillo Roman Estrada (Juan Camillo), Jörundur Ragnarsson (Baldvin), Haraldur Ari Stefansson (Gylfi Blöndal), David Thor Jonsson (pianiste : accordéonniste), Björn Thors (le premier ministre)
séances : semaine du mercredi 4 juillet 2018
mercredi 4 jeudi 5 vendredi 6 samedi 7 dimanche 8 lundi 9 mardi 10
21:00
19:00
14:30
17:00
19:00
21:00
14:00
16:00
18:30
21:00
11:00
14:30
16:30
18:30
21:00
11:00
14:30
16:30
19:15
séances : semaine du mercredi 11 juillet 2018
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
18:30
20:30
14:00
18:30
18:30
21:00
16:30
18:30
18:30
14:00
16:30
18:30
14:00
18:30
séances : semaine du mercredi 18 juillet 2018
mercredi 18 jeudi 19 vendredi 20 samedi 21 dimanche 22 lundi 23 mardi 24
18:30
16:30
14:00
18:30
14:30
16:30
18:30
séances : semaine du mercredi 25 juillet 2018
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 31
16:30
14:00
16:30
19:00
16:30
14:00
16:30
séances : semaine du mercredi 1er août 2018
mercredi 1er jeudi 2 vendredi 3 samedi 4 dimanche 5 lundi 6 mardi 7
16:15
14:00
14:00
18:45
16:30
18:30
16:30
séances : semaine du mercredi 8 août 2018
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
16:30
18:30
14:00
16:30
16:30
16:00
18:30

synopsis

Halla est une quinquagénaire indépendante. Derrière sa routine tranquille, elle mène une double vie de farouche militante pour l’environnement. Connue sous son seul pseudonyme, « Femme de la montagne », Halla commence une guerre secrète contre l’industrie locale de l’aluminium. Mais alors qu’elle met au point son opération la plus audacieuse, elle reçoit un courrier qui va tout changer. Sa demande d’adoption a enfin été acceptée, et une petite fille l’attend en Ukraine

notes de production

extrait(s) de presse

Le monde - C’est l’humour décalé de ce film, servi sur un plateau de l’Islande par l’actrice au regard limpide comme un torrent, qui en fait tout le sel – on ne dira pas d’aluminium.
Les inrocks - Une femme supposément ordinaire devient une militante écologiste radicale. Sous des dehors consensuels, un film comme un appel à la lutte.
Première - Un nouveau genre de film militant, de ceux qui vous font rire avant de vous faire réfléchir.
Le journal du dimanche - Ce récit à l’humour absurde reste farouchement ancré dans l’actualité puisqu’il évoque le terrorisme écologique. Un objet singulier, qui vaut le détour.