willy et les gardiens du lac - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > willy et les gardiens du lac

willy et les gardiens du lac

ciné môme
Hongrie - 2017 - 1h11
sorti en France le 21 mars 2018
accessible à partir de 3 ans
film d'animation - version française
de

Zsolt Pálfi

séances : semaine du mercredi 21 mars 2018
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
14:00*
14:30
14:30
séance spéciale :
* enfant 3,50 € - adulte accompagnant 6,00 € (à toutes les séances)
séances : semaine du mercredi 28 mars 2018
mercredi 28 jeudi 29 vendredi 30 samedi 31 dimanche 1er lundi 2 mardi 3
14:00*
14:30
14:30*
séance spéciale :
* enfant 3,50 € - adulte accompagnant 6,00 € (à toutes les séances)
* dimanche 14h30 dernière séance

synopsis

Les Verdies sont de petits hommes verts. Leur mission, quand ils en ont l’âge : garder le lac ! L’un d’eux, Willy, rêve d’aventure et de devenir un Gardien. Un jour, le lac se trouve menacé par une alliance de la tribu des Bougons avec les cygnes. Willy, avec l’aide de son grand-père, de la couleuvre et des rainettes, élabore alors un plan pour aider les Gardiens à sauver la paix dans les marais…

notes de production

Jolie découverte que ce film issu de l’école d’animation hongroise, plutôt méconnue chez nous, adapté d’une série de livres pour enfants très célèbres dans leur pays. Le trait du dessin est original, les couleurs sont douces et harmonieuses, l’animation est soignée, le film est vraiment réussi et plaisant. Quant au scénario, il met au premier plan les valeurs de tolérance, de solidarité, d’entraide mais aussi de respect de la nature et d’écologie. C’est fait astucieusement, sans prêchi-prêcha, les enfants prendront du plaisir avant tout et n’auront pas l’impression d’être pris pour des andouilles !
(...) Nous allons suivre le parcours de Willy, un petit garçon trop curieux et trop impatient. Il n’a qu’un désir, qui tourne parfois à l’idée fixe : devenir à son tour un gardien du lac, ce qui signifierait que sa valeur, son courage, son intelligence sont reconnus par les siens. Mais il est beaucoup trop jeune pour accéder à cet honneur. La preuve, il a encore les cheveux verts : il doit attendre qu’ils brunissent, signe du passage à l’âge à l’adulte. Et il n’a même pas le droit de grimper sur le dos des grenouilles…
https://www.cinemas-utopia.org/bordeaux/index.php?id=4393&mode=film

Zsolt Pálfi
http://www.imdb.com/name/nm2832271/