les aventuriers - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > les aventuriers

les aventuriers

ciné répertoire
France, Italie - 1967 - 1h50
sorti en France le 12 avril 1967
film - film francophone
de

Robert Enrico

scénario : Robert Enrico, José Giovanni, Pierre Pelegri
d'après l'oeuvre de : José Giovanni
direction de la photographie : Jean Boffety
musique ou chansons : François de Roubaix, assisté de Bernard Gérard
avec : Lino Ventura (Roland Darbant), Alain Delon (Manu Borelli), Joanna Shimkus (Lætitia Weiss), Serge Reggiani (le pilote), Paul Crauchet (Leutin), Odile Poisson (Yvette), Thérèse Quentin (Mme Dubreuil), Hans Meyer (le mercenaire), Jean Landier (Michaux), Irène Tunc (la secrétaire de Kyobaski), Guy Delorme (un tueur), Raoul Guylad (le snob), Valéry Inkijinoff (Kyobaski, le producteur), Jean Falloux (Jean, pilote), Mick Besson (le danseur), Jean Trognon (Jean Jean, le petit cousin de Laetitia), Jean-Paul Blonday (un tueur), Gaston Meunier (un croupier)
séances : semaine du mercredi 14 mars 2018
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
18:45*
séance spéciale :
* dans le cadre du festival "Toute la mémoire du monde, hors les murs" - séance présentée par "Hidden circle" - tarif 3,50 €

synopsis

Manu, pilote surdoué, et Roland, mécano inventif, deux amis à la vie à la mort, férus de sports extrêmes et d'aventure, voient leurs projets tomber à l'eau. Pour se consoler de leurs échecs, ils acceptent de partir à la recherche d'un trésor englouti au large des côtes congolaises, à la suite du crash d'un avion. Ils emmènent avec eux Lætitia, jeune artiste déprimée par une exposition ratée. Au cours de l'expédition, le pilote de l'avion abattu rejoint le bateau des trois aventuriers et leur indique le point géographique où se trouve l'avion. Les aventuriers retrouvent l'avion et le fameux trésor mais se font attaquer par des mercenaires...

notes de production

Les deux héros, Roland Darbant (Lino Ventura) et Manu Borelli (Alain Delon) portent les noms de deux des protagonistes du film Le Trou (1) de Jacques Becker adapté du roman autobiographique de Giovanni relatant sa tentative d’évasion de la prison de la Santé (2) en 1947.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Trou
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Prison_de_la_Sant%C3%A9
Le rôle de Manu Borelli (Giovanni lui-même dans la réalité) était tenu par Philippe Leroy-Beaulieu et celui de Roland Darbant (Roland Barbat dans la réalité) était joué par lui-même sous le nom de Jean Keraudy. C’est la seconde fois que Serge Reggiani joue aux côtés d’Alain Delon après Le Guépard (3) de Luchino Visconti. Malgré le fait qu’il ne soit présent que dans quelques scènes du deuxième tiers du film, il tient un rôle central et décisif dans l’intrigue.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Gu%C3%A9pard_(film)
Le fort Boyard (4) apparaît dans le dernier tiers du film. La forteresse est d’abord mentionnée par le personnage de Lætitia, qui rêve de l’acquérir, grâce au trésor que les protagonistes sont en passe de trouver au Congo (5), pour y vivre et y travailler, avant de trouver la mort lors de ce voyage. L’édifice est ensuite visible sur une carte postale, où les personnages principaux, Manu et Roland, apprennent que la jeune femme et sa famille juive y vivaient à l’abri des nazis durant l’Occupation.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Boyard_(monument)
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Congo_fran%C3%A7ais
Le tournage dans le fort Boyard (4) s’est fait en septembre 1966 et a duré deux semaines. Les habitants de la région avaient prédit à l’équipe du film une météo favorable durant cette période, mais alors qu’ils décidèrent de rester plus longtemps que prévu dans la forteresse pour tourner, une tempête se leva, obligeant les personnes et le matériel à être hélitransportés pour quitter les lieux. A noter que les scènes sensées se passer dans une salle du fort remplie de caisses d’armes et de munitions ont été tournées au fort Liédot (6) sur l’île d’Aix.
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Li%C3%A9dot
Aussi, une dizaine d’années après la sortie du film, un couple de Japonais sonna à la porte de Robert Enrico. Ceux-ci lui expliquèrent qu’ils étaient tombés amoureux l’un de l’autre durant une projection des Aventuriers et étaient venus lui demander la localisation du fort Boyard pour pouvoir y faire leur voyage de noces.
En outre, Jacques Antoine (7), concepteur du jeu télévisé qui rendra le vaisseau de pierre célèbre, a annoncé que c’est ce film qui lui permis de connaître l’existence de ce fort et qui le poussera plus tard à le choisir comme lieu de son nouveau jeu d’aventure.
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Antoine
La bande originale française signée par François de Roubaix, a été arrangée par Bernard Gérard, son premier assistant, dont ce fut l’un des premiers travaux. La version d’origine, publiée en 1967 ne comporte que 4 titres courts et se révèle très incomplète au regard de la version sortie en 2005. Cette dernière comporte 6 inédits sans toutefois reprendre l’ensemble des 4 titres de 1967. Elle propose aussi à l’écoute la reprise de 1969 du thème principal interprété par Théo Sarapo (8), espoir montant de la chanson française.
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9o_Sarapo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventuriers_(film,_1967)

(...) L’ultime séquence, tournée à Ford Boyard, fait à mon sens partie des scènes les plus émouvantes du cinéma français. Enrico exploite à merveille la cinégénie du lieu tandis que la scène voit ressurgir, comme tout bon final qui se respecte, les principaux enjeux du film. Quant au dernier plan aérien sur le fort, d’abord silencieux (et quel silence !) puis délicatement soutenu par les notes, au piano, du thème principal, il est de ceux qui marquent durablement une mémoire de spectateur. D’ailleurs, n’en déplaise au célèbre jeu télévisé, c’est bien au triste et beau film de Robert Enrico que l’on songe spontanément (si on l’a vu et aimé, bien entendu) en regardant le fort de l’inutile.
http://www.citizenpoulpe.com/les-aventuriers-robert-enrico/

Robert Enrico
Né le 13 avril 1931 à Liévin, décédé le 23 février 2001 à Paris.
C’est avec Le Vieux fusil qu’il obtient en 1976 le premier César du meilleur film...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Enrico

José Giovanni
Né Joseph Damiani à Paris le 22 juin 1923, décédé à Lausanne le 24 avril 2004.
Ses romans sont portés à l’écran par des metteurs en scène prestigieux dont Jacques Becker, Claude Sautet et Jean-Pierre Melville...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Giovanni

Pierre Pelegri
Né le 5 mars 1931 à Nogent-sur-Marne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pelegri

Jean Boffety
voir fiche du film Tant qu’on a la santé
http://www.citebd.org/spip.php?film1663

François de Roubaix
Né le 3 avril 1939 à Neuilly-sur-Seine, décédé à Tenerife le 21 novembre 1975.
En une dizaine d’années de carrière, il crée un style musical aux sonorités nouvelles...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_de_Roubaix

Bernard Gérard
Né le 26 avril 1930 à Mouvaux, décédé le 29 juin 2000 à Etterbeek.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_G%C3%A9rard_(compositeur)

Lino Ventura
voir fiche du film Garde à vue
http://www.citebd.org/spip.php?film1224

Alain Delon
voir fiche du film Monsieur Klein
http://www.citebd.org/spip.php?film1389

Joanna Shimkus
Née le 30 octobre 1943 à Halifax.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joanna_Shimkus

Serge Reggiani
voir fiche du film Héroïnes
http://www.citebd.org/spip.php?film1944

Paul Crauchet
voir fiche du film La Guerre des boutons
http://www.citebd.org/spip.php?film730

Odile Poisson
Née le 4 mars 1935 à Nantes, décédée le 24 mai 2008 à La Boulaye.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Odile_Poisson

Thérèse Quentin
Née le 5 juillet 1929 à Ixelles, décédée le 20 février 2015 à Paris.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9r%C3%A8se_Quentin

Hans Meyer
Né le 21 juillet 1925 à Paulpietersburg.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Meyer_(acteur)

Jean Landier
http://www.imdb.com/name/nm0484772/

Irène Tunc
Née Irène Pierrette Louise Tunc le 25 septembre 19341 à Lyon, décédée le 16 janvier 1972 à Versailles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ir%C3%A8ne_Tunc

Guy Delorme
voir fiche du film L’Important c’est d’aimer
http://www.citebd.org/spip.php?film888

Raoul Guylad
http://www.imdb.com/name/nm0349895/

Valéry Inkijinoff
Né le 25 mars 1895 à Bokhan, décédé le 26 septembre 1973 à Brunoy.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9ry_Inkijinoff

Jean Falloux
http://www.imdb.com/name/nm0266455/

Mick Besson
http://www.imdb.com/name/nm0078859/

Jean-Paul Blonday
http://www.imdb.com/name/nm0089017/
voir aussi fiche du film Max et les ferrailleurs
http://www.citebd.org/spip.php?film798

Gaston Meunier
http://www.imdb.com/name/nm0582829/
voir aussi fiche du film Max et les ferrailleurs
http://www.citebd.org/spip.php?film798

extrait(s) de presse

Citizen poulpe - "Les Aventuriers" de Robert Enrico est un beau et mélancolique moment de cinéma, servi par de grands comédiens et une musique inoubliable de François de Roubaix...
Télérama - Au gré d'un scénario au parfum de Tintin, Robert Enrico célébrait la franche et belle camaraderie (virile ou pas), mais surtout le charme sans borne de ces hommes qui mettent tout leur courage à rester des enfants. Bronzés et les tifs au vent, ou le coeur à marée basse quand la mort teinte le film de mélancolie, Delon et Ventura sont beaux comme des camions.
Ecran large - (...) un incontournable du cinéma d'aventures français des années 60.
Dvd pas cher - Devenu un grand classique à la fois du cinéma français et du film d'aventure, "Les Aventuriers", réalisé par Robert Enrico est un mélange harmonieux d'aventures exotiques et d'action sur fond d'amitié virile indéfectible, et de tragédie...
Cinémaniac - Un film romantique, pavé de bons sentiments et de valeurs écornées, de plaisirs démodés, interprété par des acteurs à la virilité à superlatif, tous deux au sommet de leur carrière, un film dont on dirait quil porte en lui la nostalgie dun cinéma qui déjà, au moment où il est tourné, nexiste plus.
Cinémathèque - "Les Aventuriers" est aussi et surtout l’un des plus beaux films d’aventures français.