hirune hime, rêves éveillés - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > hirune hime, rêves éveillés

hirune hime, rêves éveillés

ciné môme
Hirune Hime : Shiranai Watashi No Monogatari
Japon - 2017 - 1h51
sorti en France le 12 juillet 2017
accessible à partir de 10 ans
film d'animation - version originale sous-titrée en français
de

Kenji Kamiyama

scénario : Kenji Kamiyama
direction de la photographie : Hiroshi Tanaka
musique ou chansons : Yoko Shimomura
voix : Yosuke Eguchi (Momotarō Morikawa), Shinnosuke Mitsushima (Morio), Tomoya Maeno (Kijita), Arata Furuta (Watanabe), Hideki Takahashi (Isshin Shijima), Wataru Takagi (Sawatari), Rie Kugimiya (Joy)
séances : semaine du mercredi 7 mars 2018
mercredi 7 jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 dimanche 11 lundi 12 mardi 13
14:00*
14:30
14:30
séance spéciale :
* enfant 3,50 € - adulte accompagnant 6,00 € (à toutes les séances)
séances : semaine du mercredi 14 mars 2018
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
16:30*
14:30
14:30*
séance spéciale :
* enfant 3,50 € - adulte accompagnant 6,00 € (à toutes les séances)
* dimanche 14h30 dernière séance

synopsis

Morikawa, une adolescente qui vit avec son père à Okayama, s'ennuie à l'école et passe son temps à rêver. Notamment de Heartland, un monde à la fois futuriste et médiéval, où elle est une princesse emprisonnée pour sorcellerie. Ancien, le nom de son personnage rêvé, a en effet le pouvoir de donner vie aux objets grâce à une tablette magique. Dans le monde réel, Morikawa a perdu sa maman et est élevée par son père Momotaro, un homme mutique qui passe la majeure partie de son temps dans son garage à réparer et à modifier des voitures. L'existence de Morikawa bascule quand il est arrêté par la police. Avec son ami Morio, elle va tenter de le libérer et de démêler le mystère de ses rêves étranges...

notes de production

Kenji Kamiyama, réalisateur de Ghost in the shell stand alone complex (1) et Eden of the east (2), signe avec Hirune hime un film familial mâtiné de science-fiction et de poésie, au cœur duquel le rêve interroge la réalité. Les rêves peuvent révéler nos angoisses secrètes et les remous de notre cœur. Le réalisateur Kenji Kamiyama les a choisis comme motif pour son dernier long-métrage. Jusqu’alors, il avait mis en scène des drames humains dans des environnements imposants de science-fiction et de fantasy.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghost_in_the_Shell:_Stand_Alone_Complex
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Eden_of_the_East
Avec Hirune hime, rêves éveillés, il présente au public son premier scénario original d’animation. Il y aborde les relations familiales et la vie d’une famille monoparentale ; mais aussi la poésie fantastique de l’enfance et la puissance du rêve.

De nos jours les adolescents et les jeunes adultes ont l’air enjoués et insouciants. Ils ne se laissent pas écraser par les soucis et profitent de la vie. Mais pour vivre ainsi, ils doivent stocker leur anxiété quelque part. Je crois que les rêves sont un endroit où nous pouvons nous défouler, déclare Kenji Kamiyama. Ce dernier rajoute : Hirune hime est un film très fortement lié à la thématique de la famille. Où en suis-je dans mes relations avec mes proches ? Je voudrais que vous voyiez ce film comme une histoire qui peut vous arriver sans que vous vous en rendiez compte. J’aimerais aussi que les pères de famille qui ne vont pas habituellement au cinéma avec leurs enfants aillent voir ce film.

Diplômé de l’école des Gobelins (3), Christophe Ferreira (4) commence à travailler au Japon en 2003. Tout en dessinant ses albums édités en France, dont Le Monde de Milo (5) (Ed Dargaud), il travaille comme animateur 2D ou story-boardeur sur des productions japonaises depuis un peu plus de 10 ans. Choisi par le producteur et le réalisateur de Hirune hime, Christophe Ferreira a d’abord travaillé pendant plus d’un an à la réalisation de concept-arts, de designs, puis a réalisé la première version du storyboard du film.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Gobelins_(%C3%A9cole)
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Ferreira
(5) http://www.dargaud.com/bd/Monde-de-Milo-Le/Monde-de-Milo-Le/Monde-de-Milo-Le-tome-1-Monde-de-Milo-Le-tome-1

Il ne faudra à peine que quelques secondes pour être totalement embarqué par l’ambiance qui se dégage de Hirune hime, rêves éveillés. C’est avec un mélange de curiosité et d’enchantement que l’on se plongera dans l’intrigue imaginée par Kenji Kamiyama. Entre ses rêves d’un monde fantastique et étrange et le mystère qui entoure sa famille, on a forcement envie de suivre les aventures de la jeune Kokone. On pourrait même avoir l’impression que le réalisateur prend tout sont temps pour développer son intrigue afin d’être sur de nous tenir en haleine. La beauté des décors et la galerie de personnages sympathiques nous aideront à rester accroché tout du long.
Malheureusement, il semblerait que le réalisateur ait eu du mal à trouver une véritable conclusion à son histoire. Alors que pendant tous le film l’équilibre entre les scènes de rêves dans le monde magique d‘Heartland et le monde réel se faisait en toute logique, les personnages du réel influençant inconsciemment les rêves de la jeune Kokone un peu comme dans Le Magicien d’Oz (6), la grande scène finale reste assez inexplicable. Dans celle ci le monde du rêve prend sans véritable raison le dessus sur le réel et sera loin d’apporter les réponses que l’on espérait durant tout le film. Curieusement certains des mystères seront expliqués durant le générique de fin comme si le réalisateur n’avait pas su où les placer dans le film. La déception de cette fin un peu curieuse sera cependant le seul défaut du film...
http://freakingeek.com/hirune-hime-reves-eveilles-de-kenji-kamiyama-critique-cine/
(6) http://www.citebd.org/spip.php?film210

Kenji Kamiyama
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kenji_Kamiyama

Hiroshi Tanaka
http://www.imdb.com/name/nm0848991/

Yoko Shimomura
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yoko_Shimomura

Yosuke Eguchi
http://www.imdb.com/name/nm0251139/

Shinnosuke Mitsushima
http://www.imdb.com/name/nm4514387/

Tomoya Maeno
http://www.imdb.com/name/nm4064242/

Arata Furuta
http://www.imdb.com/name/nm0299210/

Hideki Takahashi
http://www.imdb.com/name/nm0847118/

Wataru Takagi
http://www.imdb.com/name/nm0847085/

Rie Kugimiya
http://www.imdb.com/name/nm1069584/

extrait(s) de presse

Les Inrocks - Cet aspect thriller est quasiment le seul élément hors norme de cette œuvre harmonieuse, impeccablement réalisée, à laquelle il ne manque même pas une touche mélo, avec le refrain nostalgique de la mère disparue.
Freakin' geek - (...) "Rêves éveillés", une nouvelle merveille de l’animation japonaise qui devrait elle aussi séduire tous les fans du genre.
Ign - C'est du Ghiblipunk. C'est tellement flagrant et touchant.