mise à mort du cerf sacré - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > mise à mort du cerf sacré

mise à mort du cerf sacré

Grèce, Gb, Usa - 2017 - 2h01
sorti en France le 1er novembre 2017
prix du scénario (ex-aequo avec "A Beautiful day" de Lynne Ramsay) Cannes 2017 - sélection officielle L'Étrange festival 2017
interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
film - version originale sous-titrée en français
de

Yórgos Lánthimos

scénario : Yórgos Lánthimos, Efthýmis Filíppou
direction de la photographie : Thimios Bakatakis
avec : Colin Farrell (Steven Murphy, le chirurgien), Nicole Kidman (Anna Murphy, femme de Steven), Barry Keoghan (Martin Lang, le jeune homme pris sous l'aile de Steven), Raffey Cassidy (Kim Murphy, fille aînée d'Anna et Steven), Sunny Suljic (Bob Murphy, fils cadet d'Anna et Steven), Alicia Silverstone (mère de Martin), Bill Camp (Matthew), Anita Farmer Bergman (infirmière), Denise Dal Vera (Mary Williams), Megan Chelf Fisher (patron), William Willet (patient qui se fait opérer à coeur ouvert), Lea Hutton Beasmore (invitée à la conférence), Michelle Poole (invitée à la conférence), William Cross (invité à la conférence), Rachael Mcadams (infirmière), Jerry Pope (invité à la conférence), Dori Lucas (invité à la conférence)
séances : semaine du mercredi 13 décembre 2017
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
20:45
18:45
11:00*
séance spéciale :
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 20 décembre 2017
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
18:30
21:00*
séance spéciale :
* samedi 21h00 dernière séance

synopsis

Steven, brillant chirurgien, est marié à Anna, ophtalmologue respectée. Ils vivent heureux avec leurs deux enfants Kim, 14 ans et Bob, 12 ans. Depuis quelque temps, Steven a pris sous son aile Martin, un jeune garçon qui a perdu son père. Mais ce dernier s’immisce progressivement au sein de la famille et devient de plus en plus menaçant, jusqu’à conduire Steven à un impensable sacrifice...

notes de production

La signification du titre n’est pas indiquée dans le film, mais ferait référence au mythe d’Iphigénie (1).
(1) https://mythologica.fr/grec/iphigenie.htm

Après le beau succès critique et public de The Lobster (2), le comédien irlandais Colin Farrell retrouve le réalisateur grec Yorgos Lanthimos pour Mise à mort du cerf sacré.
(2) http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Nicole Kidman et Colin Farrell ont enchaîné avec le tournage du film Les Proies de Sofia Coppola (3) seulement trois semaines après celui de Mise à mort du cerf sacré. A noter que les deux films ont été présentés au Festival de Cannes 2017 en sélection officielle.
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Proies_(film,_2017)

Mise à mort du cerf sacré a obtenu le prix du scénario (ex-aequo avec A Beautiful day de Lynne Ramsay) (4) au Festival de Cannes 2017 (5). Le film a par ailleurs été montré, entre autres, au Festival du film britannique de Dinard 2017 et au Festival européen du film fantastique de Strasbourg la même année.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/A_Beautiful_Day
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes_2017
Yorgos Lanthimos est un habitué du Festival de Cannes puisqu’il avait reçu le prix Un Certain regard pour Canine (6) et le prix du jury pour The Lobster (2).
(6) http://www.citebd.org/spip.php?film312

A noter la présence du jeune Barry Keoghan dans la peau de Martin, un acteur habitué aux rôles d’écorchés qui a connu une année 2017 particulièrement prolifique puisqu’il était également au casting de Dunkerque (7) et Margaret (8).
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Dunkerque_(film,_2017)
(8) https://www.avoir-alire.com/margaret-la-critique-du-film

Mise à mort du cerf sacré s’ouvre par un plan de cœur et sur une opération chirurgicale. Mais on parle bien ici de choses que même un examen neurologique ne peut déceler. Lanthimos sait avec talent jouer sur des thèmes qui semblent à la fois évidents et pourtant mystérieux. Les glissements s’opèrent goutte-à-goutte à l’écran, à l’image de ce confortable daddy (Colin Farrell, juste comme il faut) qui rejoint le héros de Canine (6) au rayon des figures paternelles subversives du cinéaste. De la même manière, Nicole Kidman parvient en peu d’effets à glisser imperceptiblement de mère bienveillante (et un rien potiche) à mère assez creepy. C’est ce qu’il y a de plus précieux dans ce portrait familial déglingué : on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser - drame familial réaliste et clinique, dimension mythologique et malédiction surnaturelle, farce grotesque et grimaçante ? La méchanceté du dernier acte donne l’impression de lire un strip mi-sadique mi-tragique d’Ivan Brunetti (9) (Misery loves comedy) (10). Il touche pourtant, par la voie du surréalisme, à la complexité d’une construction sociale, à son non-sens à la fois tragiquement poignant et glorieusement absurde.
http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Mise-a-Mort-du-Cerf-Sacre-6576.html
(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Brunetti
(10) https://www.cambourakis.com/spip.php?article111

(...) Mais là où le metteur en scène impressionne tout à fait, c’est dans la vigueur avec laquelle il s’empare des codes du cinéma de genre. Il jongle à toute vitesse entre l’horreur psychologique, un dégoût du corps qui tutoie régulièrement Cronenberg (11), mais aussi les spectres du cinéma d’Exorciste (12), au fur et à mesure que la malédiction promise au sien prend forme. S’il a toujours été à l’aise avec l’étrangeté, voire le malaise, Lanthimos n’avait pas encore travaillé la peur comme carburant premier de son récit. Il opère ce changement avec un naturel confondant, et trouve là un rythme, un réseau de codes, qui décuplent l’impact de sa mise en scène.
La force de sidération du film naît finalement de l’intelligence de sa métaphore, qui transparaît progressivement, pour devenir incontournable lors du dernier acte du film. Quand il décrit une cellule familiale priée de payer une vieille dette en sacrifiant son avenir de la plus brutale des manières, l’artiste nous parle bien évidemment de la Grèce, condamnée à saccager son patrimoine, son économie et le futur de son peuple, au nom d’une incurie budgétaire plus que discutable.
Mise à mort du cerf sacré devient alors limpide et déchirant, soudain protégé par la funeste cohérence de son propos des accusations de maniérismes et autres sucreries d’auteur. Bouleversant dans sa capacité à traiter par le biais du symbolisme d’une situation géopolitique terrible, le métrage nous embarque pour un voyage de pure catharsis cinématographique, magnétique et éreintant.
https://www.ecranlarge.com/films/critique/988465-mise-a-mort-du-cerf-sacre-cannes-2017-critique-d-un-incroyable-jeu-de-massacre-mythologique
(11) http://www.citebd.org/spip.php?film795
(12) http://www.citebd.org/spip.php?film1559

Yórgos Lánthimos
voir fiche du film The Lobster
http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Efthýmis Filíppou
voir fiche du film The Lobster
http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Thimios Bakatakis
voir fiche du film The Lobster
http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Colin Farrell
voir fiche du film The Lobster
http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Nicole Kidman
voir fiche du film Genius
http://www.citebd.org/spip.php?film1722

Barry Keoghan
Né le 17 octobre 1992 à Dublin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Barry_Keoghan

Raffey Cassidy
Née le 30 août 2002 à Manchester.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raffey_Cassidy

Sunny Suljic
http://www.imdb.com/name/nm6129779/

Alicia Silverstone
Née le 4 octobre 1976 à San Francisco.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alicia_Silverstone

Bill Camp
voir fiche du film Midnight special
http://www.citebd.org/spip.php?film1825

Anita Farmer Bergman
http://www.imdb.com/name/nm6814486/
voir aussi fiche du film Carol
http://www.citebd.org/spip.php?film1619

Denise Dal Vera
http://www.imdb.com/name/nm0197549/

Megan Chelf Fisher
http://www.imdb.com/name/nm3704937/

William Willet
http://www.imdb.com/name/nm5865357/

Lea Hutton Beasmore
http://www.imdb.com/name/nm6627438/

Michelle Poole
http://www.imdb.com/name/nm7647896/

William Cross
http://www.imdb.com/name/nm7440312/

Rachael Mcadams
http://www.imdb.com/name/nm8635717/

Jerry Pope
http://www.imdb.com/name/nm8467699/

Dori Lucas
http://www.imdb.com/name/nm8410001/

extrait(s) de presse

Culturopoing - "Mise à mort du cerf sacré" manipule les tons et les esthétiques avec une virtuosité qui fascine le spectateur à mesure qu’il l’éprouve. Avec cette œuvre à la fois glaçante et baroque, ironique et furieusement tragique, Yórgos Lánthimos offre un film d’épouvante précieux, de ceux qui métamorphosent le cinéma en expérience métaphysique.
Ecran large - Voilà sans doute le premier grand film Lanthimos, une oeuvre horrifique et politique qui allie la radicalité de ses premiers efforts à la folle inventivité de "The Lobster".
Cinéma teaser - Profondément antipathique, le cinéma du grec Yorgos Lanthimos est pourtant toujours passionnant.
Le Figaro - Avec une violence toujours sous-jacente, Yorgos Lanthimos fait d'un chantage vénéneux un drame perturbant.
Le Nouvel obs - Colin Farrell impressionne, jouant sur une tonalité blanche, caractéristique de l’univers de Yórgos Lánthimos. Lequel, après "Canine" et "The Lobster", assoit son statut grandissant de fils spirituel (dans sa ligne de mire, le capitalisme a pris la place de l’Eglise) de Buñuel.
Le Parisien - Il y a des dézingages qui exigent, d'une manière jouissive, d'aller jusqu'au bout.
Paris match - C'est avant tout un film qui porte la signature de son auteur dont l'humour noir cache une vision profondément pessimiste sur la nature humaine.
Rolling stone - Nicole Kidman et Colin Farrell, exceptionnels dans un film dérangeant et mis en scène avec virtuosité.