mr chat et les shammies - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > mr chat et les shammies

mr chat et les shammies

ciné môme
Lupatini
Lettonie - 2015 - 0h34
sorti en France le 20 septembre 2017
accessible aux enfants à partir de 2 ans
film d'animation - version française
de

Edmunds Jansons

scénario : Inese Zandere, Ūna Laukmane
musique ou chansons : Jēkabs Nīmanis
voix : Zion Percy (Coussinou), Hugo Devilliers (Mouffi), Nina Peeters (Soquette), Harry Belasri (Tricot), Daniel Nicodeme (monsieur Chat)
séances : semaine du mercredi 13 décembre 2017
mercredi 13 jeudi 14 vendredi 15 samedi 16 dimanche 17 lundi 18 mardi 19
16:30*
17:30
17:00
17:45
17:00
17:45
séance spéciale :
* tarif jeune (- 18 ans) 3,50 € - tarif accompagnant 6 € (valable à toutes les séances)
séances : semaine du mercredi 20 décembre 2017
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
16:30*
17:30
17:00
17:45
17:00
17:45
16:30
17:30*
séance spéciale :
* tarif jeune (- 18 ans) 3,50 € - tarif accompagnant 6 € (valable à toutes les séances)
* mardi 17h30 dernière séance

synopsis

Les Shammies jouent à cache-cache, s’inventent des histoires ou prennent un bain sous l’œil attentif de Monsieur Chat, toujours prêt à leur venir en aide. Au fil de leurs jeux et de leurs expériences, ces adorables personnages en patchwork et brins de laine découvrent le monde et grandissent gaiement...

notes de production

En six courts métrages, voici exposée la découverte de choses simples (le rapport à l’eau, le jeu de cache-cache...), la malice face à des tâches compliquées pour les plus petits (ranger sa chambre, se soigner...), ceci par de petites créatures, les Shammies, aidées par un chat complice...
Les Shammies sont d’étranges petites créatures créées par Edmunds Jansons, faites de tissus ou textures cousues, à la manière de patchworks. Animées image par image, elles viennent ici se superposer à des décors également faits de tissus dans lesquels s’insèrent les images réelles d’un chat plutôt placide, qui donne du coup l’impression d’être un sage parmi une flopée de garnements, curieux et parfois turbulents. Et l’ensemble des courts métrages exploite ceci à bon escient, au travers des scénarios et de l’utilisation des voix des uns ou de l’autre. Certains auront peut-être cependant du mal à supporter les petites chansons qui ponctuent presque chaque film, amenant à une morale parfois surprenante.
http://www.abusdecine.com/critique/mr-chat-et-les-shammies

S’enchaînent donc sous nos yeux :
Comment les Shammies prennent un bain
Monsieur Chat se lèche pour faire sa toilette ; Soquette décide alors que les Shammies doivent eux aussi se laver ! Coussinou retrouve son canard, sa bouée et ses lunettes de plongée pour prendre un bain, mais remplir la baignoire s’avère plus compliqué qu’il n’y parait...
Comment les Shammies se marient
Au beau milieu d’une partie, Soquette, mauvaise joueuse, décide d’arrêter et de jouer maintenant au jeu du mariage ! Mais quel prétendant va-t-elle choisir ? Coussinou dont elle pourrait s’occuper, Mouffi avec qui elle pourrait jouer à la bagarre ou Tricot qui l’emmènerait dans un château imaginaire ?
Comment les Shammies se soignent
Les Shammies sont réunis autour de leur collection de papiers bonbons lorsque Mouffi commence à éternuer. Il a mal à la gorge et est un peu fiévreux. Soquette le met au lit et lui propose une tisane et un bonbon en guise de médicament. Du coup, Tricot et Coussinou se mettent eux aussi à se sentir fébriles...
Comment les Shammies rangent leur chambre
La chambre des Shammies est dans un tel état que Mouffi et Soquette sont incapables de retrouver leurs affaires. Comme ils n’ont pas très envie de ranger, Monsieur Chat leur propose un nouveau jeu : trouver à quel endroit vivent les choses et les remettre à leur place...
Comment les Shammies jouent à cache-cache
Tricot se refugie à la cave pour lire tranquillement car les autres Shammies s’agitent beaucoup trop. Ils démarrent un cache-cache avec Monsieur Chat qui ne tarde pas à tous les trouver. Tous, sauf Tricot... Mais où est-il passé ?
Comment les Shammies construisent une maison
Les Shammies aimeraient avoir un animal de compagnie ! Monsieur Chat leur rappelle qu’un animal de compagnie a besoin d’attention et d‘une maison rien que pour lui. Les Shammies se mettent alors à lui en construire une, chacun à sa façon.

Ici les héros en textile s’appellent Soquette, Tricot, Coussinou ou Mouffi, ressemblant parfois à des morceaux de vêtements. On a mal à ses petits losanges, on construit des maisons avec un toboggan, on se cache dans des livres pour être tranquille.

Le titre original letton de Mr Chat et les Shammies est Lupatini qui veut dire tissus. Le titre français, quant à lui, a un petit secret phonétique : dans shammies on retrouve chat et amis, les Shammies sont donc bien les amis du Chat !
Le doublage des Shammies a été réalisé par... des enfants ! Cela apporte du réalisme aux dialogues, qui parleront d’autant plus aux enfants.
La technique d’animation utilisée pour ce film s’appelle le digital cut-out (1) : les tissus et autres matières ont été photographiés puis numérisés. C’est ensuite par ordinateur que les morceaux sont assemblés pour composer la forme souhaitée, puis animés numériquement (en suivant le modèle plus traditionnel du papier découpé) !
https://benshi.fr/films/mr-chat-et-les-shammies/657
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Cut-out

Edmunds Jansons
Né en 1972 à Saldus en Lettonie, Edmunds Jansons étudie les arts du spectacle à l’Académie de la Culture de Riga, puis la réalisation de films d’animation à l’université du cinéma de Moscou. Il fonde en 2002 le studio d’animation Atom art pour lequel il travaille en tant que designer graphique et cinéaste. Il réalise neuf courts d’animation...
Il est également illustrateur de livres pour enfants.
Atom art
Créé en 2001 et basé à Riga, le studio d’animation Atom art a pour vocation de réunir des réalisateurs talentueux et de développer leurs projets. Il est devenu l’un des studios les plus créatifs de Lettonie et les films produits ont été sélectionnés dans de nombreux festivals dont Annecy, Clermont-Ferrand, Ottawa, Hiroshima, Zagreb... et y ont reçu de nombreux prix.
Le studio produit des films de genres différents, allant du documentaire au film musical en passant par le film réaliste ou burlesque. Les techniques développées au studio sont souvent des techniques traditionnelles comme le papier découpé, le dessin, le sable animé ou la stop motion...
http://www.lesfilmsdupreau.com/pdfs/dp/sha_dp.pdf

extrait(s) de presse

Abus de ciné - Le spectateur, lui, est séduit par la fraîcheur du propos, l'animation soignée et l'esprit de complicité qui se dégage de l'ensemble.
Benshi - Ce programme de courts métrages est idéal pour les très petits spectateurs, à partir de 2 ans, et même, pourquoi pas, pour une première séance ?
Culture tops - (...) l’essentiel de ces films est accompagné de comptines à la fois entraînantes, faciles à apprendre et ponctuant parfaitement chaque épisode tandis que la bande son est rigolote sans être envahissante.