familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN

musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > demain et tous les autres jours

demain et tous les autres jours

France - 2017 - 1h31
sorti en France le 27 septembre 2017
compétition officielle festival du film francophone Angoulême 2017
film - film francophone
de

Noémie Lvovsky

scénario : Noémie Lvovsky, Florence Seyvos
avec : Luce Rodriguez (Mathilde), Noémie Lvovsky (la mère), Mathieu Amalric (le père), Micha Lescot, Elsa Amiel, Anaïs Demoustier (Mathilde adulte), India Hair
séances : semaine du mercredi 23 août 2017
mercredi 23 jeudi 24 vendredi 25 samedi 26 dimanche 27 lundi 28 mardi 29
14:00*
10:00
14:00
22:30
séance spéciale :
* mer 23 à 14h00 (auditorium Le Nil) - ven 25 à 10h00 (espace Franquin) - sam 26 à 14h00 (auditorium Le Nil) - sam 26 à 22h30 (cinéma de la Cité)

synopsis

L'histoire de Mathilde, dont les parents sont séparés, vivant seule avec sa mère, une personne inadaptée, au bord d’une forme de démence. Elle ne sait jamais dans quel état elle va la retrouver. Alors que pour les autres mères sa mère est folle, Mathilde fait tout pour la protéger et éviter la séparation qu’elle sent proche. Un jour sa mère lui offre un oiseau qui parle. L’animal devient alors son ami et son guide...

notes de production

(...) Bien que le film soit scandé par des moments superbement oniriques (comme le vol léger de la chouette donnée par sa mère à Mathilde, et avec laquelle la fillette va se mettre à avoir de vraies conversations, car elle seule peut entendre sa voix) qui rappellent certaines des plus jolies trouvailles des studios Ghibli (1), il émane de Demain et tous les autres jours une force totalement chtonienne liée au fait que Mathilde a faim - de vie, d’amour, d’assurances, à commencer par celle de pas être abandonnée par la personne qui compte le plus pour elle. La solitude qui enveloppe tous les personnages, comme un manteau un peu fripé mais très chaud, devient à travers leurs gestes un véritable personnage du récit. C’est justement cette solitude, amie et ennemie, qui fait glisser le film de la légèreté d’un conte vers la complexité de la vie. Bien que Demain et tous les autres jours n’insiste pas sur les difficultés pratiques qu’entraîne un tel rapport mère-fille, il ne bascule jamais dans l’invraisemblable. Si Noémie Lvovsky conserve cependant une certaine vraisemblance dans sa description du quotidien de Mathilde et sa maman, elle ne le fait que pour mieux observer les émotions qui vibrent à l’intérieur des personnages, pour saisir la vérité qui se cache derrière la folie. C’est justement à travers une danse finale, désespérée et libératrice, que mère et fille parviennent enfin à faire exploser ce volcan d’émotions qu’elles n’ont jamais pu se communiquer avec des mots. De leurs corps prisonniers jaillit là enfin, en dépit de tout, cette vérité qu’on appelle la vie. Mathieu Amalric fait irruption à la fin du film, dans le rôle du père de Mathilde, comme un magicien arrivant après que le rideau soit retombé, offrant par son indéfinissable légèreté une issue possible à cette relation mère-fille, une issue radicale mais nécessaire.
http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=332449
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Studio_Ghibli

Noémie Lvovsky
voir fiche du film Rosalie Blum
http://www.citebd.org/spip.php?film1651

Florence Seyvos
voir fiche du film Camille redouble
http://www.citebd.org/spip.php?film964

Mathieu Amalric
voir fiche du film Les Fantômes d’Ismaël
http://www.citebd.org/spip.php?film1894

Micha Lescot
voir fiche du film Je vous souhaite d’être follement aimée
http://www.citebd.org/spip.php?film1658

Elsa Amiel
http://www.imdb.com/name/nm1117318/

Anaïs Demoustier
voir fiche du film La Jeune fille sans mains
http://www.citebd.org/spip.php?film1765

India Hair
voir fiche du film Petit paysan
http://www.citebd.org/spip.php?film1931