l’homme aux mille visages - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > l’homme aux mille visages

l’homme aux mille visages

El Hombre de las mil caras
Espagne - 2016 - 2h03
sorti en France le 12 avril 2017
Goya 2017 meilleure révélation masculine (Carlos Santos), meilleure adaptation (Rafael Cobos, Alberto Rodriguez)
film - version originale sous-titrée en français
de

Alberto Rodriguez

scénario : Rafael Cobos, Alberto Rodriguez
d'après l'oeuvre de : Manuel Cerdan
direction de la photographie : Alex Catalan
musique ou chansons : Julio de la Rosa
avec : Eduard Fernández (Francisco Paesa), José Coronado (Jesús Camoes), Marta Etura (Nieves Fernández Puerto), Carlos Santos (Luis Roldán), Luis Callejo (Juan Alberto Belloch), Emilio Gutiérrez Caba (Osorno), Tomás del Estal (Bermejo), Israel Elejalde (González), Pedro Casablanc (l'avocat), Enric Benavent (Casturelli), Jim Arnold (Stuart Johnson), Christian Stamm (Hans), Craig Stevenson (Georges Starckman)
séances : semaine du mercredi 19 avril 2017
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
18:30
21:00
11:00*
14:30
18:30
21:00
11:00*
14:30
18:45
18:30
20:45
18:30
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3,50 €
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 26 avril 2017
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
16:00
21:00
11:00*
18:30
21:00
11:00*
16:30
18:45
21:00
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3,50 €
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 3 mai 2017
mercredi 3 jeudi 4 vendredi 5 samedi 6 dimanche 7 lundi 8 mardi 9
16:00
16:30
16:30*
séance spéciale :
* dimanche 16h30 dernière séance

synopsis

Francisco Paesa, ex agent secret espagnol, est engagé pour résoudre une affaire de détournement d’argent risquant d’entrainer un scandale d’Etat. L’homme y voit l’opportunité de s’enrichir tout en se vengeant du gouvernement qui l'a trahi par le passé. Débute alors l’une des plus incroyables intrigues politiques et financières de ces dernières années : l’histoire vraie d’un homme qui a trompé tout un pays et fait tomber un gouvernement...

notes de production

L’Homme aux mille visages est l’adaptation du roman du journaliste d’investigation Manuel Cerdan, Paesa, el espia de la mil caras, une histoire basée sur la vie réelle de l’agent secret Francisco Paesa. Cerdan a été le seul à pouvoir interviewer Paesa en 2005 alors qu’il résidait à Paris.
Le scénario est co-écrit par le réalisateur et son partenaire d’écriture habituel Rafael Cobos. Il s’agit d’un budget conséquent pour un film espagnol (5M€) en temps de crise. La production a prévu, après Paris, de voyager à Madrid, Singapour et Genève...
La vie de Francisco Paesa a tout d’un James Bond, travaillant aux frontières de la loi, en collaboration avec des dictateurs et des groupes terroristes. Il a même simulé sa mort à la fin des années 90. L’avis de décès publié en 1998 n’était qu’un leurre mais lui a permit de disparaître des écrans radars quelques temps. Mercenaire, marchand d’armes, espion pour son propre compte, mondain, la police à ses trousses et des mandats d’arrêt en pagaille, escroc, médiateur, témoin protégé, il a fricoté dans de sales affaires en Afrique comme en Russie, au Pays Basque comme en Asie du sud-est...
http://ecrannoir.fr/blog/blog/2015/07/20/debut-de-tournage-a-paris-pour-le-nouveau-thriller-dalberto-rodriguez-la-isla-minima/

Entretien avec Alberto Rodríguez
Dans notre précédent entretien, juste avant la sortie de "La Isla mínima" (1), vous disiez que vous aviez déjà "L’Homme aux mille visages" en tête.
C’est un projet qui attendait de voir le jour depuis longtemps, un projet presque maudit qu’on a d’abord proposé à Enrique Urbizu (2) et à d’autres. Quand il y a renoncé, c’est à moi qu’on en a confié les rênes, alors que je terminais Grupo 7 (3). Hélas, on n’a pas trouvé de financements et le projet a été arrêté. Il a repris après quand l’argent et les opportunités sont arrivées. Le film avait donc nécessité beaucoup d’années de travail, mais pour moi, il en valait la peine. C’était aussi un changement de cap professionnel que je voulais, car ce projet n’a pas grand chose à voir avec le précédent et que c’est très difficile, après un succès de la sorte, de répéter cette expérience très spéciale, de sorte que j’y ai vu une bonne occasion de me faire plaisir et de changer de direction...
http://cineuropa.org/it.aspx?t=interview&l=fr&did=315354
(1) http://www.citebd.org/spip.php?film1492
(2) http://www.imdb.com/name/nm0881762/
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_d’%C3%A9lite

Alberto Rodriguez
voir fiche du film La Isla mínima
http://www.citebd.org/spip.php?film1492

Rafael Cobos
voir fiche du film La Isla mínima
http://www.citebd.org/spip.php?film1492

Alex Catalan
voir fiche du film La Isla mínima
http://www.citebd.org/spip.php?film1492

Julio de la Rosa
voir fiche du film La Isla mínima
http://www.citebd.org/spip.php?film1492
http://www.imdb.com/name/nm1943704/

Eduard Fernández
voir fiche du film Truman
http://www.citebd.org/spip.php?film1715

José Coronado
Né le 14 août 1957 à Madrid.
http://www.imdb.com/name/nm0180580/

Marta Etura
Née Marta Etura Palenzuela le 28 octobre 1978 à San Sebastián.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marta_Etura

Carlos Santos
http://www.imdb.com/name/nm1685281/

Luis Callejo
http://www.imdb.com/name/nm0130429/

Emilio Gutiérrez Caba
http://www.imdb.com/name/nm0349427/
http://www.citebd.org/spip.php?film1762

Tomás del Estal
http://www.imdb.com/name/nm0215541/
http://www.citebd.org/spip.php?film1824

Israel Elejalde
http://www.imdb.com/name/nm1990986/

Pedro Casablanc
voir fiche du film Truman
http://www.citebd.org/spip.php?film1715

Enric Benavent
http://www.imdb.com/name/nm0070246/

Jim Arnold
http://www.imdb.com/name/nm1365898/

Christian Stamm
http://www.imdb.com/name/nm1966992/

Craig Stevenson
http://www.imdb.com/name/nm1205160/

extrait(s) de presse

Sens critique - L'Homme aux mille visages", est un film frénétique, super divertissant et surtout un très intelligent thriller politique d'espion...
Reflets cinéma - Une maîtrise impressionnante, un casting redoutable, un coup au plexus assuré !
Abus de ciné - Cette histoire d’homme politique qui détourne de l’argent public, d’un gouvernement qui vacille et d’un scandale politico-financier trouve une saveur particulière aujourd’hui...
Cineuropa - "L'Homme aux mille visages" : attrape-moi si tu peux...
Le Figaro - Le film est techniquement remarquable. Au début, on s'y perd un peu. Ensuite, la magouille prend forme.
Télérama - Cette arnaque de haut vol, Alberto Rodriguez la reconstitue comme un thriller plein de punch. Son récit, dopé à l'humour noir, est puissamment addictif, malgré sa complexité — c'est un tour de force scénaristique de réussir à ne pas égarer le spectateur dans un tel labyrinthe de manipulations croisées (...).
Sud ouest - Tel qu’il apparaît à l’écran incarné par Eduard Fernandez, un acteur qui sait se faire oublier quand, à la vérité, on ne voit que lui, il est habile, rusé, entraîné et surtout, il adore ça. Il adore imaginer des usines à gaz, emboiter des poupées gigognes et tirer la langue à la fin, quand la comédie est finie. Joli coup.
àVoir-àLire - Un thriller politique sinueux, dont la complexité ne désamorce jamais l’ingéniosité. Du grand art.