la cigale, le corbeau et les poulets - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > à l'affiche au cinéma > la cigale, le corbeau et les poulets

la cigale, le corbeau et les poulets

France - 2016 - 1h35
sorti en France le 18 janvier 2017
documentaire - film francophone
de

Olivier Azam

direction de la photographie : Olivier Azam
musique ou chansons : Vincent Ferrand, Franck Haderer, Maax
séances : semaine du mercredi 8 février 2017
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
20:30*
séance spéciale :
* cinédoc : rencontre avec Olivier Azam - en partenariat avec "Réseau citoyens résistants 16" - tarif 3,50 €. (autres séances prévues avec Ciné passion 16 : lundi 13 février à 20h30 au Vox de Chasseneuil - mercredi 15 février à 20h30 au Mégarama de Garat - vendredi 17 février à 20h30 à La halle aux grains de La Rochefoucauld).

synopsis

Début 2009. Des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République, Nicolas Sarkozy. Pierrot, Tintin, le Suisse et leurs compères, dont le QG est un bureau de tabac nommé La Cigale à Saint-Pons-de-Thomières (Hérault), vont être accusés d’être le corbeau et poursuivis par tous les poulets antiterroristes de France. Mais pourquoi eux ?

notes de production

La Cigale, le corbeau et les poulets revient sur les menaces de mort reçues par le président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy (1), ainsi que plusieurs de ses ministres, Rachida Dati (2), Michèle Alliot-Marie (3) et Christine Albanel (4). Ce dossier sensible est immédiatement pris très au sérieux : mille fonctionnaires sont mobilisés pendant six mois et cent cinquante policiers débarquent dans le petit village (5) de l’Hérault, d’où semblent venir les responsables. Malgré les mois de traques, d’écoutes téléphoniques, deux perquisitions, il faudra encore soixante-deux heures de garde à vue pour s’apercevoir que le coupable court toujours.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Rachida_Dati
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Mich%C3%A8le_Alliot-Marie
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_Albanel
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Pons-de-Thomi%C3%A8res

On doit La Cigale, le corbeau et les poulets à la même équipe qui a tourné Merci patron ! (6), succès surprise de 2016 qui a totalisé plus de 500 000 entrées en France.
(6) http://www.citebd.org/spip.php?film1677

Le réalisateur Olivier Azam, originaire de l’Hérault, a suivi l’affaire dans les journaux. Il est entré en contact avec le buraliste Pierre Blondeau (7), le principal accusé, quelques mois plus tard, et s’est intéressé à la vie du village pendant les six années qui ont suivi... Au départ, celui-ci était plutôt méfiant, mais a finalement accordé sa pleine confiance sans demander à voir une image.
(7) http://www.ladepeche.fr/article/2009/09/07/667442-affaire-corbeau-pierre-blondeau-craignais-rien-suis-innocent.html

La Cigale, le corbeau et les poulets se découpe en plusieurs parties. Le premier tiers a été tourné en quatre jours et correspond au récit même des événements passés ; le reste en six ans, le temps nécessaire pour mesurer l’impact de cette histoire sur la vie de chacun. Le film est construit en trois parties en référence à une fable, précise Olivier Azam. Nous avons décidé d’abandonner le fil de l’enquête et de résoudre rapidement l’affaire du corbeau plutôt que de l’étirer inutilement. Je ne voulais pas faire un documentaire d’investigation, ni épuiser le principe qui fonctionne bien au début parce qu’il ne s’éternise pas. Mais on laisse planer un peu le doute sur l’identité du corbeau au début pour que le spectateur se retrouve dans la position des autres habitants du village pour qui tout pouvait les accuser. Ensuite, nous voulions éclairer le « pourquoi eux ? ».

Je ne sais pas vous, mais ces derniers temps, je me suis souvent demandé où je pourrais bien fuir en cas d’apocalypse. Un endroit où je pourrais me mettre à l’abri avec ma famille, où l’on pourrait compter sur des gens pour nous planquer, des gens en qui on aurait totalement confiance, qui nous fileraient quelques patates et un peu de viande séchée. Les sites survivalistes que j’avais visités ne m’ayant pas totalement convaincue, je commençais sérieusement à désespérer. Et puis j’ai vu le film d’Olivier Azam, La Cigale, le corbeau et les poulets...
http://www.hors-serie.net/Aux-Sources/2016-11-19/La-cigale-le-corbeau-et-les-poulets--id204

Entretien avec Olivier Azam
Craignez-vous que prendre le parti d’en rire diminue la gravité de ce qui leur est arrivé ?
Les dégâts causés par l’affaire sont réels, Pierre Blondeau a divorcé après 35 ans de mariage, les enfants de Jeannot ne lui parlent plus. La scène du voisin montre que les blessures sont encore très vives. Ils habitent dans un petit village et recroisent régulièrement des personnes qui ont été impliquées de près ou de loin dans l’affaire. Et il n’y a pas eu de commission de réconciliation...
http://www.lesmutins.org/IMG/pdf/dossier_presse_cigale.pdf

Les Mutins de Pangée
Coopérative audiovisuelle et cinématographique de production, de distribution et d’édition de dvd qui, pour préserver son indépendance éditoriale, développe des formes alternatives de production telles que la souscription...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Mutins_de_Pang%C3%A9e

Olivier Azam
voir fiche du film Howard Zinn, une histoire populaire américaine
http://www.citebd.org/spip.php?film1586

Vincent Ferrand
http://fr.viadeo.com/fr/profile/vincent.ferrand3

Maax
http://maax.fr/presentation/la-presse-en-parle/

extrait(s) de presse

Utopia - (...) il se pourrait bien qu'il y ait une morale, très morale, à ce film délicieux : un majeur dans les rouages d'une incroyable mascarade.