cinédoc : jouer /déjouer l’interdit - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > cinédoc : jouer /déjouer l’interdit

cinédoc : jouer /déjouer l’interdit

ciné répertoire
France, Gb - 1961 - 1h39
documentaire - version originale sous-titrée en français
de

collectif

séances : semaine du mercredi 9 novembre 2016
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
20:30*
séance spéciale :
* cinédoc : la venue de Patrick Watkins est annulée pour des raisons indépendantes de notre volonté - soirée organisée dans le cadre du mois du doc, en partenariat avec Sisyphe vidéo et Documentaire sur grand écran - tarif 3,50 €

synopsis

3 courts métrages : documentaire monté à partir de témoignages sur la torture de personnes ayant vécu la guerre d’Algérie / une bombe atomique soviétique s'abat en Angleterre. A partir de cette hypothèse faite dans le contexte de la guerre froide, Peter Watkins imagine les conséquences immédiates de l'attaque / à partir de leurs dessins, des enfants algériens parlent de leur expérience de la guerre…

notes de production

Organisé par l’association Images en bibliothèques, le Mois du doc réunit près de 2000 lieux culturels, sociaux et éducatifs, en France et dans le monde, qui diffusent plus de 1 600 films documentaires au mois de novembre. C’est l’occasion de découvrir une diversité d’œuvres à travers des programmes originaux et éclectiques !
Le Mois du film documentaire repose sur un principe de liberté de participation et de programmation pour ces structures. Ce principe de fonctionnement fait la réussite de l’événement : chacune imagine un programme thématique, choisit les films et organise ses séances, en toute autonomie ou bien en s’appuyant sur les propositions d’Images en bibliothèques...
http://www.moisdudoc.com/?rubrique712

À propos de l’autre détail
France, 1985, 45’
de René Vautier
Documentaire monté à partir de témoignages sur la torture de personnes ayant vécu la guerre d’Algérie…
Documentaire monté à partir de témoignages sur la torture de personnes ayant vécu la guerre. Certains témoins ont été torturés par Jean-Marie Le Pen. Ces témoignages vont aider à défendre en justice le journal Canard enchaîné en procès contre Jean-Marie Le Pen pour diffamation. Le film est projeté en 1985 lors du procès et certains témoins sont également venus soutenir le journal. Mais la loi d’amnistie de 1963 protège l’homme politique, interdisant l’utilisation d’images pouvant nuire à des personnes ayant servi pendant la guerre d’Algérie.
http://www.docsurgrandecran.fr/film/propos-lautre-detail
René Vautier
Né le 15 janvier 1928 à Camaret-sur-Mer et décédé le 4 janvier 2015à Cancale.
Réalisateur particulièrement connu par son film Avoir vingt ans dans les Aurès...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Vautier

La Bombe
Gb 1966, 45’
de Peter Watkins
Une bombe atomique soviétique s’abat en Angleterre. A partir de cette hypothèse faite dans le contexte de la guerre froide, Peter Watkins imagine les conséquences immédiates de l’attaque…
La Bbc avait demandé à Peter Watkins de réaliser une simulation crédible des lendemains d’une attaque nucléaire sur l’Angleterre, hautement d’actualité en 1965. Elle a ensuite refusé de diffuser le résultat, très documenté et réaliste, donc très alarmiste et aux antipodes des déclarations politiques britanniques.
Une lacune du contrat de production permit au film de tout de même sortir en salles. Il fut récompensé d’un Oscar et du prix spécial du Festival de Venise, ce qui pour une simulation est une prouesse. Il remporta également un succès considérable en salles malgré sa durée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Bombe
http://www.docsurgrandecran.fr/film/bombe
Peter Watkins
Réalisateur britannique né le 29 octobre 1935. Ses films, pacifistes et radicaux, redistribuent les frontières habituelles entre documentaire et fiction...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Watkins

J’ai huit ans
France 1961, 9’
de Yann Le Masson et Olga Baïdar - Poliakoff
d’après une idée de René Vautier
A partir de leurs dessins, des enfants algériens parlent de leur expérience de la guerre…
Saisi 17 fois et censuré pendant 12 ans, J’ai huit ans est l’un des premiers films et un un film majeur sur la guerre d’Algérie. Après un diplôme de chef-opérateur de courts-métrages à l’école Louis Lumière, Yann Le Masson s’est retrouvé en Algérie d’août 1955 à avril 1958 comme officier parachutiste. Traumatisé par le conflit, il se promet de protester par les moyens de son art contre les guerres coloniales, et signe ce film fort et implacable, dénonçant la violence de l’armée française.
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/lemasson/jaihuitans.htm
http://www.autourdu1ermai.fr/bdf_fiche-film-49.html
Yann Le Masson
Réalisateur né le 27 juin 1930 à Brest, décédé le 20 janvier 2012 à Avignon.
Cofondateur, avec Jean-Michel Carré et Serge Poljinsky, du collectif de production Grain de sable...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yann_Le_Masson
Olga Baïdar - Poliakoff
Née le 5 mai 1928 à Pančevo (Serbie) et décédée le 2 septembre 2009 à Villejuif.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Olga_Varen