ponyo sur la falaise - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > ponyo sur la falaise

ponyo sur la falaise

ciné môme
Gake no ue no Ponyo
Japon - 2008 - 1h41
sorti en France le 8 avril 2009
à partir de 6 ans
film d'animation - version française
de

Hayao Miyazaki

scénario : Hayao Miyazaki
musique ou chansons : Joe Hisaishi
séances : semaine du mercredi 21 septembre 2016
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
14:00*
séance spéciale :
* séance en présence des enseignants inscrits au dispositif "Ecole et cinéma" - tarif unique 3,50 €

synopsis

Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d'une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, alors qu'il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau. Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l'est par elle. Le petit garçon lui promet de la protéger et de s'occuper d'elle, mais le père de Ponyo, Fujimoto - un sorcier autrefois humain qui vit tout au fond de la mer - la force à revenir avec lui dans les profondeurs. Bien décidée à devenir humaine, Ponyo s'échappe pour retrouver Sosuke.

notes de production

Pour Hayao Miyazaki, Ponyo sur la falaise est la transposition du conte de Hans Christian Andersen, La Petite sirène (1), dans le Japon d’aujourd’hui : une petite ville au bord de la mer, une maison au sommet d’une falaise, quelques personnages et l’océan vu comme une présence, une entité vivante.
Un monde où la magie et l’alchimie font partie du quotidien. Tout en bas, comme notre esprit inconscient, la mer, et à sa surface, l’agitation des vagues. En modifiant l’espace et en altérant les formes, la mer n’apparaît pas seulement comme le décor de l’histoire, mais comme un de ses principaux protagonistes.
Un petit garçon et une petite fille, l’amour et la responsabilité, l’océan et la vie, et l’essence fondamentale de tout cela : voilà de quoi parle Ponyo sur la falaise, un conte qui est ma réponse à la détresse et à l’incertitude de notre époque
.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Sir%C3%A8ne

Au-delà de la simple transposition du conte d’Andersen (1), l’histoire de Ponyo touche Hayao Miyazaki de manière assez personnelle comme le confie Toshio Suzuki (2), producteur des films de Miyazaki, et ami de longue date du réalisateur : l’automne dernier, alors qu’il approchait de ses 67 ans, Hayao Miyazaki m’a dit : je suis arrivé à un âge où je peux compter sur mes doigts les années qui me restent à vivre. Bientôt, je retrouverai ma mère. Que vais-je lui dire quand ce moment arrivera ?
Cette question a été au centre de la création et de tout le travail qu’il a accompli autour de Ponyo sur la falaise.
Il y a dans le film une scène de retrouvailles bien sûr, ce ne sont pas celles dont Hayao m’avait parlé. On ne le voit pas non plus dans le film, mais à travers un petit garçon de cinq ans, Sosuke, il retrouve une vieille dame qu’il semble bien connaître. Je ne vous dévoilerai pas ce qu’ils se disent. Je vous demande simplement de regarder le film, et d’apprécier...
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Toshio_Suzuki_(producteur)

Pour ce film, Hayao Miyazaki a décidé d’épurer un maximum le dessin et d’apporter un style graphique proche des illustrations des livres pour enfants. Refusant l’utilisation d’images numériques, il a ainsi décidé d’utiliser des couleurs pastelles et des aquarelles.

Les personnages de Ponyo sur la falaise :
Ponyo
petite fille poisson rouge qui rêve de devenir humaine après avoir rencontré un petit garçon nommé Sosuke.
Sosuke
jeune garçon de cinq ans insouciant et honnête qui vit dans un petit village au bord de la mer, tout en haut d’une falaise.
Lisa
maman de Sosuke. Cette jeune femme s’occupe avec autant de savoir-faire de sa maison et de son travail à la maison de retraite de Sunflower.
Koichi
mari de Lisa et papa de Sosuke, il est le capitaine d’un cargo qui navigue sur la mer intérieure du Japon. Il est souvent loin de chez lui.
Gran mamare
maman de Ponyo, elle est aussi la mère de la mer.
Fujimoto
père de Ponyo. Il voyage sous la mer dans un bateau sous-marin qu’il a baptisé le Requin pèlerin.
La jeune femme
Ponyo et Sosuke vont rencontrer cette jeune femme aux manières démodées qui voyage à bord d’un bateau avec son nouveau-né.
Les sœurs de Ponyo
Ces jeunes filles poissons rouges sont élevées dans un aquarium sphérique.
Toki et Yoshie
Deux vieilles dames en fauteuil roulant qui vivent à la maison de retraite de Sunflower.
http://www.buta-connection.net/films/ponyo_personnages.php

Le bateau sur lequel navigue le père de Sosuke s’appelle le Koganei Maru. C’est un clin d’œil au quartier de Koganei où sont situés les locaux du studio Ghibli (3).
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Studio_Ghibli

La ville portuaire où se déroule l’action de Ponyo est inspirée de Tomonoura (4) située à l’Ouest du Japon où Miyazaki a séjourné pendant près d’un mois.
(4) https://www.vivrelejapon.com/ville-hiroshima/japon-port-tomonoura-sensui-jima-ponyo

Le petit Sosuke se nomme ainsi en référence à un des personnages créés par le romancier japonais Soseki Natsume (5), qui constitue l’une des influences les plus marquantes d’Hayao Miyazaki quand il a écrit Ponyo sur la falaise.
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Natsume_S%C5%8Dseki
Pendant la production du film, Hayao Miyazaki a souvent écouté La Walkyrie (6) de Richard Wagner. Ce n’est donc pas innocent si le vrai nom de Ponyo est Brunhilde puisqu’il s’agit du nom de la sœur aînée des Walkyries dans l’Opéra.
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Die_Walk%C3%BCre

Ponyo sur la falaise marque la neuvième collaboration entre le réalisateur Hayao Miyazaki et son compositeur fétiche Joe Hisaishi. Une complicité qui ne s’est jamais démentie depuis Nausicaä de la vallée du vent (7), leur première collaboration.
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Nausica%C3%A4_de_la_vall%C3%A9e_du_vent_(film_d%27animation)

C’est John Lasseter (8), pilier des studios Pixar (9) et ami de longue date d’Hayao Miyazaki, qui s’est chargé d’adapter Ponyo sur la falaise pour le marché étatsunien. Pour cela, il a fait appel à des acteurs de renom pour doubler les personnages tels Matt Damon (10), Cate Blanchett (11) ou encore Liam Neeson (12).
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Lasseter
(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pixar_Animation_Studios
(10) http://www.citebd.org/spip.php?film1279
(11) http://www.citebd.org/spip.php?film1619
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/Liam_Neeson

La chanson du générique de Ponyo :
Ponyo Ponyo Ponyo mignon petit poisson
Du plus profond de l’immense mer
Ponyo Ponyo Ponyo petite fille
Toute petite fille toute ronde

Je barbote, hop-hop, et je saute
Regarde, j’ai des jambes ! Je vais courir !
Encore trop souples, je les agite
Regarde, j’ai des mains, attrape-les !

Quand je gambade avec elle, mon cœur fait cette danse
Tout contre moi, bisou câlin ! Tout contre moi, bisou câlin !
C’est le petit garçon que j’aime, tout rose et si charmant

Ponyo Ponyo Ponyo mignon petit poisson
Du plus profond de l’immense mer
Ponyo Ponyo Ponyo petite fille
Toute petite fille toute ronde

Sniff-sniff-sniff, quelle merveilleuse odeur !
J’ai tellement faim, je vais manger !
Regardons bien autour
Je suis certaine qu’il regarde aussi

Quand nous rions ensemble, mes joues sont si chaudes
Je suis heureuse, bisou câlin ! Je suis heureuse, bisou câlin !
C’est le petit garçon que j’aime, tout rose et si charmant

Ponyo Ponyo Ponyo mignon petit poisson
Est venu dans la maison sur la falaise
Ponyo Ponyo Ponyo petite fille
Petite fille toute ronde et heureuse

Ponyo sur la falaise a été projeté en compétition au festival de Venise en 2008 où il fut chaleureusement ovationné.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mostra_de_Venise_2008

Entretiens avec Hayao Miyazaki
Comment décidez-vous d’aller dans une direction esthétique plutôt que dans une autre ? Sur "Ponyo...", par exemple, vous avez choisi d’aller vers toujours plus de simplicité...
Tout est parti du petit dessin de cette sirène, qui était très simple. Lorsqu’on peignait les ombres, comme on le fait généralement pour tous les personnages, le dessin devenait trop lourd. Dans mes autres films, quand un personnage est dans l’eau, la distinction entre les parties immergées et émergées de son corps se fait grâce à la couleur. Le corps immergé est plus clair, par exemple. Les poissons rouges, eux, qu’ils soient dans la mer ou dans un seau, leur couleur ne change presque pas. La question était : comment représenter cette stabilité de couleur ? C’est là qu’on a décidé de juste dessiner un trait pour représenter la démarcation...
http://www.lexpress.fr/culture/cinema/hayao-miyazaki-ultime-entretien-avec-le-realisateur-du-vent-se-leve_1315439.html
Les premières rumeurs relatives à "Ponyo sur la falaise" parlaient de l’histoire d’une mère et de son fils.
Quand je présente un projet, j’écris les idées qui me viennent et après je change plein de choses. Ce que j’écris au départ diffère toujours du film que je fais. Mon idée initiale était de dépeindre un personnage au début de sa vie, qui se cherche, y compris dans sa relation avec son enfant. J’avais imaginé que la mère de Sosuke avait 25 ans mais mes collaborateurs la trouvaient trop jeune. Ils ont réalisé qu’elle était plus jeune qu’eux. Ils avaient du mal à dessiner une mère qui fasse moins de 35 ans. Les membres de mon équipe ont vieilli...
http://media-magic.blogspot.fr/2009/04/ponyo-sur-la-falaise-entretien-avec-le.html

Hayao Miyazaki
voir fiche du film Mon voisin totoro
http://www.citebd.org/spip.php?film1013

Joe Hisaishi
voir fiche du film Mon voisin totoro
http://www.citebd.org/spip.php?film1013

extrait(s) de presse

Libération - (...) "Ponyo sur la falaise" se classe indicutablement aux côtés de ses plus francs chef-d'oeuvre (...).
Télérama - (...) dessin animé à la hauteur des grandes espérances que suscite toute nouvelle oeuvre de Hayao Miyazaki. (...) le créateur du mythique Studio Ghibli continue de surprendre et d'éblouir (...)
Elle - (...) Une nouvelle fable écologique et amoureuse de toute beauté. (...)
Positif - Plaidoyer pour la tolérance, "Ponyo" est une célébration cosmique.
Le Parisien - (...) " Ponyo sur la falaise " a bénéficié de l'imagination sans limite du maître japonais qui réinvente l'océan avec humour et grâce. Assurément " le " film qu'il faut voir en famille, pendant ces vacances et après. (...)
Télé 7 jours - (...) ce joli film émerveille par sa simplicité, ses créatures fabuleuses, ses personnages extravagants et ses trouvailles visuelles. Un enchantement.
L'Ecran fantastique - ce film est un (...) moment de poésie et de bonheur simple (...) Petit conte aussi charmant qu'envoûtant sur l'amour entre deux enfants. Une nouvelle petite merveille.
Les Inrocks - (...) C'est cette justesse dans les émotions, la rigueur apportée à la construction des personnages, qui font tenir, miraculeusement, les films de Miyazaki (...)