voir du pays - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > voir du pays

voir du pays

France, Grèce - 2016 - 1h42
sorti en France le 7 septembre 2016
Compétition festival du film francophone Angoulême 2016
film - film francophone
de

Delphine Coulin, Muriel Coulin

scénario : Delphine Coulin, Muriel Coulin
d'après l'oeuvre de : Delphine Coulin
direction de la photographie : Jean-Louis Vialard
avec : Soko (Marine), Ariane Labed (Aurore), Ginger Romàn (Fanny), Karim Leklou (Max), Andreas Konstantinou (Christos), Makis Papadimitriou (Harry), Alexis Manenti (Jonathan), Robin Barde (Toni), Sylvain Loreau (Momo), Jérémie Laheurte (Ness), Damien Bonnard (le lieutenant), Jean-Yves Jouannais (le lieutenant-colonel), Pierre Deverines (le psychologue), Efthymis Papadimitriou (Harry), Kostis Maravegias (le chanteur)
séances : semaine du mercredi 24 août 2016
mercredi 24 jeudi 25 vendredi 26 samedi 27 dimanche 28 lundi 29 mardi 30
13:30*
20:00*
16:00*
10:30*
séance spéciale :
* mer 13h30 cinéma de la Cité
* jeu 20h00 auditorium Le Nil
* ven 16h00 espace Franquin
* sam 10h30 cinéma de la Cité
séances : semaine du mercredi 7 septembre 2016
mercredi 7 jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 dimanche 11 lundi 12 mardi 13
14:00
16:15
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
11:00*
14:30
16:30
18:45
21:00
11:00*
14:30
16:30
18:45
18:30
20:45
20:45
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3.50 €
* dimanche 11h00 matinale 3.50 €
séances : semaine du mercredi 14 septembre 2016
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
14:00
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
16:30
18:45
21:00
11:00*
14:30
11:00*
14:30
16:30
18:45
18:30
20:45
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3.50 €
* dimanche 11h00 matinale 3.50 €
séances : semaine du mercredi 21 septembre 2016
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
20:45
18:30
21:00
11:00*
16:30
18:45
14:30
18:30*
séance spéciale :
* samedi 11h00 matinale 3.50 €
* lundi 18h30 dernière séance

synopsis

Deux jeunes militaires, Aurore et Marine, reviennent d’Afghanistan. Avec leur section, elles vont passer trois jours à Chypre, dans un hôtel cinq étoiles, au milieu des touristes en vacances, pour ce que l’armée appelle un sas de décompression, où on va les aider à « oublier la guerre ». Mais on ne se libère pas de la violence si facilement…

notes de production

Voir du pays. La locution évoque immédiatement l’aventure et le dépaysement, le légionnaire sentant bon le sable chaud, en un mot une vision romantique de l’armée qui paraît totalement démodée en ce début de XXIème siècle : aujourd’hui les femmes sont présentes dans les unités combattantes, la formation se fait avec des casques de réalité virtuelle et les soldats ont tous des comptes facebook ; surtout, la guerre est devenue une réalité de plus en plus lointaine (la France n’a pas connu de conflit sur son sol depuis soixante-dix ans (1)) et par conséquent insupportable pour la société.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_Guerre_mondiale
Le deuxième film de Muriel et Delphine Coulin (les réalisatrices de 17 filles) (2) montre comment l’Armée s’efforce de gérer le hiatus entre la violence intacte des conflits et les normes d’une société démilitarisée. Comment traiter la phase délicate du retour au pays, désamorcer les bombes humaines avant de les rendre au corps social ? Le film raconte un de ces sas de décompression organisé au profit des soldats dans un hôtel chypriote, mêlant plages de détente et moments de débrief collectif destinés à exprimer les événements traumatisants, pour mieux s’en débarrasser.
(2) http://www.citebd.org/spip.php?film745
Le projet de Voir du pays est passionnant : le film, comme le roman de Delphine Coulin dont il est adapté, pose nombre de questions très actuelles sur notre rapport à la guerre et à la violence. La coexistence improbable de ces soldats de retour de l’horreur et des touristes cherchant à se vider la tête fonctionne comme une métaphore de notre aveuglement volontaire… Alors qu’à quelques centaines de kilomètres de là la guerre fait rage, alors que le pays est encore coupé en deux par une frontière hérissée de barbelés, alors que les migrants y débarquent par dizaines chaque jour, ses usines à vacances promettent les eaux claires de l’oubli luxueux aux voyageurs européens...
http://www.zerodeconduite.net/blog/19252-voir-du-pays-le-repos-des-guerrib-res.html#.V3lb5aJqtaU

Le film est adapté du roman éponyme (2b) de Delphine Coulin. Après 17 filles) (2), il y a quatre ans, les deux sœurs sont parties sur des projets différents, dont notamment l’écriture de Samba (3)), le dernier film en date d’Olivier Naccache et Eric Toledano. C’est pour cette raison que ce deuxième film a pris un peu de temps à se lancer. Mais une fois le scénario écrit, tout est allé très vite, avec un financement en l’espace de quelques mois.
(2b) http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/05/23/voir-du-pays-par-delphine-coulin_4424595_3260.html
(3)) https://fr.wikipedia.org/wiki/Samba_(film,_2014)
Presque tout le film se passe dans un hôtel dédié aux stages de décompression des militaires, et les recherches de ce décor ont été complexes car c’est l’élément central. Au départ, on a pensé tourner dans le véritable hôtel utilisé par l’armée française qui se situe à Chypre (4)) (tel qu’il est présenté dans le film). Mais la coproduction grecque nous a amenés à chercher une solution locale, et on est tombé sur un hôtel à Rhodes (5)) vraiment parfait. Encore mieux visuellement que le vrai, avec juste un petit peu d’accessoirisation, mais pas d’intervention en déco.
Après quelques jours en France pour les plans d’avion et d’aéroport, le tournage s’est déroulé en début de saison, de mi-avril à la mi-juin, à Rhodes. Avec aussi quelques plans à Chypre pour contextualiser la chose...

Jean-Louis Vialard (directeur de la photographie)
http://www.afcinema.com/Le-directeur-de-la-photographie-Jean-Louis-Vialard-AFC-parle-de-son-travail-sur-Voir-du-pays-de-Delphine-et-Muriel-Coulin.html
(4)) https://fr.wikipedia.org/wiki/Chypre_(pays)
(5)) https://fr.wikipedia.org/wiki/Rhodes

Entretien avec Delphine Coulin
Chez vos deux héroïnes, les motivations pour s’engager dans l’armée sont multiples. Pourquoi ?
Il y a plusieurs raisons de s’engager. Elles, c’est pour s’échapper car elles viennent de milieux modestes. Compte tenu de la crise, ces milieux sont laminés. Leur seul espoir serait de trouver un travail qui leur assure une survie sociale. Elles n’ont pas envie d’une petite vie, où l’on décide pour elles, et décident de faire ce que font les garçons pour s’en sortir : elles s’engagent dans l’armée. Pour l’argent et la liberté qu’il procure. Parce qu’elles n’avaient pas beaucoup d’autres choix. Si elles avaient fait des études brillantes, peut-être la question ne se serait pas posée. Un peu par provocation aussi. Et puis pour voir le monde...
http://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/une-envie-de-voir-du-pays-jusqua-faire-la-guerre-1632454

Delphine Coulin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphine_Coulin

Muriel Coulin
http://www.imdb.com/name/nm0183421/

Jean-Louis Vialard
http://www.imdb.com/name/nm0895613/

Soko
voir fiche du film Augustine
http://www.citebd.org/spip.php?film881

Ariane Labed
voir fiche du film The Lobster
http://www.citebd.org/spip.php?film1555

Ginger Romàn
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ginger_Rom%C3%A0n

Karim Leklou
voir fiche du film Les Géants
http://www.citebd.org/spip.php?film658
https://fr.wikipedia.org/wiki/Karim_Leklou

Andreas Konstantinou
http://www.imdb.com/name/nm0176141/

Makis Papadimitriou
http://www.imdb.com/name/nm2810482/

Alexis Manenti
http://www.imdb.com/name/nm6281424/

Robin Barde
http://www.imdb.com/name/nm5292597/

Jérémie Laheurte
voir fiche du film La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2
http://www.citebd.org/spip.php?film1101
https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%A9mie_Laheurte

Damien Bonnard
http://www.imdb.com/name/nm4044784/

Jean-Yves Jouannais
http://www.imdb.com/name/nm1327226/

Pierre Deverines
voir fiche du film Les Deux amis
http://www.citebd.org/spip.php?film1533
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/354309/pierre-deverines

Efthymis Papadimitriou
http://www.imdb.com/name/nm2810482/

Kostis Maravegias
http://www.imdb.com/name/nm3452984/

extrait(s) de presse

Film de culte - "Voir du pays" met régulièrement le doigt sur des choses assez justes : sur la violence larvée (surtout celle des hommes) ou sur l'absence d'horizon que les héros (et surtout les héroïnes) partagent avec les personnages de "17 filles"...
Pulp movies - "Voir du pays" tient plus d’un film à dimensions sociales qu’un film sur la guerre. Il met en perspective différentes problématiques. Les deux principales sont la réinsertion et la condition féminine dans l’armée...
Cinéma teaser - Ce que dit "Voir du pays", c’est que la guerre pousse les soldats à se trouver des ennemis et que généralement, le plus dangereux d’entre eux est celui qu’on nourrit à l’intérieur de soi, avec sa propre haine. L’ennemi intime...
Cinéséries - Il faut croire que le cinéma français a à cœur de traiter du conflit afghan, un an après le viril "Ni le ciel, ni la terre" de Clément Cogitore qui traitait de la perte de raison des soldats français, embourbés dans une guerre sans fin...