le lendemain - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > le lendemain

le lendemain

Efterskalv
Pologne, Suède, France - 2015 - 1h41
sorti en France le 1er juin 2016
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2015
avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
film - version originale sous-titrée en français
de

Magnus von Horn

scénario : Magnus von Horn
direction de la photographie : Łukasz Zal
avec : Ulrik Munther (John), Mats Blomgren (Martin), Alexander Nordgren (Filip), Wieslaw Komasa (grand-père), Loa Ek (malin), Ellen Jelinek (Bea), Inger Nilsson (professeur principal), Oliver Heilmann (Kim), Felix Göransson (Korv-Hannes), Sven Ahlström (père de Kim), Stefan Cronwall (voisin), Cecilia Wilhelmsson (professeur de gymnastique)
séances : semaine du mercredi 27 juillet 2016
mercredi 27 jeudi 28 vendredi 29 samedi 30 dimanche 31 lundi 1er mardi 2
18:30
20:45
18:30
21:00
11:00*
18:30
20:45
18:30*
séance spéciale :
* dimanche 11h00 matinale 3,50 €
* mardi 18h30 dernière séance

synopsis

John, encore adolescent, rentre chez son père après avoir purgé sa peine de prison et aspire à un nouveau départ. Mais la communauté locale n’a ni oublié, ni pardonné son crime. Sa présence attise les pires pulsions chez chacun, l’atmosphère devient menaçante, proche du lynchage. Rejeté par ses anciens amis et abandonné par ses proches, John perd espoir et la violence qui l’a conduit en prison refait peu à peu surface. Dans l’impossibilité d’effacer le passé, il décide d’y faire face...

notes de production

Le Lendemain a pour point de départ l’histoire vraie d’un adolescent de 15 ans ayant étranglé sa petite-amie après que celle-ci l’a quitté pour un autre. Le réalisateur Magnus von Horn a découvert cette histoire en lisant des rapports de police sur des crimes commis par des adolescents, au moment de tourner son court-métrage Neige tardive (1).
(1) http://quelfilmregarder.blogspot.fr/2014/04/utan-sno-neige-tardive-de-magnus-von.html

Si Le Lendemain est le tout premier rôle sur grand écran d’Ulrik Munther, le jeune homme est déjà une star de la chanson dans les pays scandinaves ainsi qu’au Japon et aux Usa. C’est en le regardant dans une émission de télévision que Magnus von Horn décide de lui faire passer des essais après huit mois de recherches infructueuses pour le rôle de John.

Si Magnus von Horn est suédois et tourne dans sa langue maternelle, c’est en Pologne, où il a étudié à l’École de cinéma de Łódź (2), qu’il élabore ses films. Le réalisateur a rencontré celui qui serait son producteur, Mariusz Włodarski (3), pendant ces années formatrices.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_nationale_de_cin%C3%A9ma_de_%C5%81%C3%B3d%C5%BA
(3) http://www.imdb.com/name/nm4057125/

Le film a été présenté lors de la Quinzaine des réalisateurs (4) du festival de Cannes 2015 (5). Il s’agit du premier long-métrage de Magnus von Horn, jeune réalisateur suédois de 32 ans.
(4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Quinzaine_des_r%C3%A9alisateurs
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes_2015

Ulrik Munther a été envoyé un mois dans un élevage de taureaux pour le faire gagner en ruralité pour le rôle. Magnus von Horn s’est rapidement identifié au jeune homme, qui a grandi au même endroit et avec lequel il partage une éducation similaire.

Entretien avec Magnus von Horn
Vous avez étudié le cinéma en Pologne. Qu’est-ce que le cinéma polonais a apporté à votre propre filmographie d’un point de vue esthétique ou idéologique ?
Je suis parti étudier à l’école nationale de cinéma de Lodz (2) en Pologne, car je ne souhaitais pas rester en Suède, ce pays dans lequel j’ai grandi et que je connaissais bien. Je voulais apprendre une autre langue, découvrir une autre culture. Cette école m’a permis de trouver ce dont j’avais vraiment envie de parler. Elle m’a apporté un langage pour transcrire mes pensées à l’écran. J’y ai appris tout ce que je sais concernant l’art de la narration et j’y ai rencontré les gens avec qui je travaille aujourd’hui. Les professeurs que j’ai rencontrés là-bas ont une manière particulière de travailler, c’est une émotion très différente de ce que j’ai pu expérimenter en Suède. A Lodz, nous faisions à la fois du documentaire et de la fiction, et la fiction m’a paru être la manière la plus naturelle de mettre en image mes pensées. Radek, mon premier court métrage, est à mes yeux le seul bon documentaire que j’ai réalisé, où j’ai vraiment aimé ce que je créais, d’où mon choix, ensuite, de me consacrer totalement à la fiction. Je me sens plus à l’aise avec ce genre, plus heureux...
http://www.fichesducinema.com/spip/spip.php?article5166
Le casting du film fut l’un des enjeux les plus difficiles à saisir et à réussir. Il débuta avec la recherche des adolescents, et John fut le dernier que nous avons trouvé, après des centaines d’auditions. J’ai cherché en premier lieu à travailler avec des amateurs. Les meilleurs interprètes sont pour moi ceux qui ne sont pas encore conscients de leur talent, ceux qui ne se perçoivent pas encore consciemment acteurs. Ils nourrissent le film de leur vitalité, de leur style et de leur propre langage parlé, corporel...
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/le-lendemain,339694-note-141196

Magnus von Horn
Né en 1983 à Göteborg (Suède).
http://www.imdb.com/name/nm3281319/

Łukasz Zal
Né le 24 juin 1981 à Koszalin (Pologne).
http://www.imdb.com/name/nm2617994/

Ulrik Munther
Né Jens Ulrik Munther le 18 février 1994 à Kungsbacka (Suède).
Chanteur, il joue également de la guitare, du piano, de l’harmonica et de la batterie...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ulrik_Munther

Mats Blomgren
http://www.imdb.com/name/nm0088951/

Wieslaw Komasa
http://www.imdb.com/name/nm0464582/

Loa Ek
http://www.imdb.com/name/nm6870911/

Ellen Jelinek
http://www.imdb.com/name/nm1840610/

Inger Nilsson
Née Karin Inger Monika Nilsson le 4 mai 1959 à Kisa (Suède).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inger_Nilsson

Sven Ahlström
http://www.imdb.com/name/nm0014078/

Stefan Cronwall
http://www.imdb.com/name/nm4512373/

Cecilia Wilhelmsson
http://www.imdb.com/name/nm1261830/

extrait(s) de presse

France tv info - Magnus von Horn ne prend pas parti et pose un regard clinique. Son premier film est prenant et très prometteur.
Télérama - Le jeune cinéaste, décidément très prometteur, a aussi un sens du casting surprenant.
àVoir-àLire - (…) le film l’emporte par sa rigueur et par sa force : il bouleverse, indigne, émeut. Et certaines séquences sont d’une justesse et d’une beauté inouïe.
Libération - Jugulant avec une détermination crâne toute intention un tant soit peu racoleuse, Magnus von Horn (...) renoue ici avec son pays d’origine pour disséquer la tentative de repêchage d’un ado à peine extirpé d’une maison de redressement.
Culturopoing - Une première œuvre puissante, une œuvre coup de poing qui ne cogne pas mais interroge durablement.
Positif - Le tout forme un film d'une intensité fiévreuse.
Film de culte - Ce premier essai est solide et très convaincant.
Cinéchronicle - Le récit soulève des questions profondes comme la capacité à pardonner, le désir de vengeance et la violence qui sommeille dans chaque être humain. Magnus von Horn nous montre avec justesse le point de vue et les réactions des deux camps face au retour de John. Il ne s’autorise aucune concession dans sa description de la brutalité. Tout est frontal et assumé...