les ardennes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > les ardennes

les ardennes

D'Ardennen
Belgique - 2015 - 1h36
sorti en France le 13 avril 2016
prix "Sang neuf" festival international du film policier Beaune 2016
interdit aux moins de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Robin Pront

scénario : Jeroen Perceval, Robin Pront
d'après l'oeuvre de : Jeroen Perceval
direction de la photographie : Robrecht Heyvaert
musique ou chansons : Hendrik Willemyns
avec : Veerle Baetens (Sylvie de Winter), Jeroen Perceval (Dave de Swaef), Kevin Janssens (Kenneth de Swaef), Eric Godon (Gérard), Sam Louwyck (Joyce), Jan Bijvoet (Stef de Volder), Viviane De Muynck (Mariette), Caroline Stas (Linda), Rachid Appa (Chalid), Dominique Van Malder (Tommy), Peter Van den Begin (Robert), Kuno Bakker (Robert), Brit Van Hoof (Cindy)
séances : semaine du mercredi 8 juin 2016
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
21:00*
séance spéciale :
* ciné mardi : "coexistence pas si fixe" - couplé avec "High-rise" - tarif préférentiel : 2 films = 7 € - en partenariat avec Hidden circle
séances : semaine du mercredi 15 juin 2016
mercredi 15 jeudi 16 vendredi 17 samedi 18 dimanche 19 lundi 20 mardi 21
16:15
16:15
16:15*
séance spéciale :
* dimanche 16h15 dernière séance

synopsis

Un cambriolage tourne mal. Dave arrive à s’enfuir mais laisse son frère Kenneth derrière lui. Quatre ans plus tard, à sa sortie de prison, Kenneth, au tempérament violent, souhaite reprendre sa vie là où il l’avait laissée et est plus que jamais déterminé à reconquérir sa petite amie Sylvie. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’entre-temps, Dave et Sylvie sont tombés amoureux et mènent désormais une vie rangée ensemble. Avouer la vérité à Kenneth pourrait tourner au règlement de compte…

notes de production

Les Ardennes est une adaptation de la pièce de théâtre écrite par Jeroen Perceval, lequel a coécrit le scénario du film et joue aussi dedans. Au départ, l’acteur/auteur ne comptait pas écrire un film inspiré de sa pièce jusqu’à ce que Robin Pront, qui l’avait déjà dirigé en tant qu’acteur dans son court-métrage Plan B, lui a dit qu’il aimerait réaliser un long métrage dessus. Les deux hommes ont alors développé la pièce et créé de nouveaux personnages.

A l’origine, lorsque le projet en était à ses débuts en 2012, il était question que Matthias Schoenaerts y joue. L’acteur belge venait d’exploser aux yeux du public avec sa prestation particulièrement marquante dans Bullhead (1), film qui d’ailleurs comprend dans son casting un certain Jeroen Perceval. Il y jouait l’ami d’enfance de Schoenaerts devenu indic pour la police.
(1) http://www.citebd.org/spip.php?film812

Les Ardennes, titre du film, est une région francophone du sud de la Belgique (2) en Wallonie (3) . Il s’agit du cadre spatial dans lequel se déroule l’action de ce thriller sombre et réaliste.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ardenne
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Wallonie

Via son film, Robin Pront a cherché à traiter de la loyauté entre frères au sein d’un environnement très brutal. L’occasion pour le metteur en scène d’aborder une thématique déjà présente dans ses deux courts métrages, à savoir des personnages agissant selon des standards et des valeurs qui sont différents de ce que l’on considère comme normaux et qui vivent dans un monde où la violence est la solution, et où la drogue est constamment présente.

Si, dans ses courts métrages 19:00 et Injury time (4) il y avait toujours certains éléments de chaos avec une caméra qui bougeait beaucoup, cette fois, dans Les Ardennes, Robin Pront a voulu davantage laisser respirer les personnages et les images... Pour pouvoir frapper plus fort au troisième acte où les protagonistes se retrouvent dans une forêt de pins très sombre et où l’isolement ainsi que la noirceur des lieux se ressent.
(4) http://www.imdb.com/title/tt1815760/

Jan Bijvoet et Jeroen Perceval étaient tous les deux à l’affiche du thriller Borgman (5) d’Alex van Warmerdam qui avait été sélectionné pour représenter les Pays-Bas aux Oscar 2014 (6) dans la catégorie meilleur film étranger.
(5) http://www.citebd.org/spip.php?film1176
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/86e_c%C3%A9r%C3%A9monie_des_Oscars

Bullhead (5) revient, il n’est pas content. Les Ardennes, c’est le prometteur premier long-métrage du réalisateur belge Robin Pront. Avec ce polar stylisé dans la lignée de Bullhead (5) (Mikael B. Roksam est d’ailleurs producteur exécutif…), ce surdoué d’à peine trente ans déjà remarqué avec son court, Plan B, fuit le naturalisme attendu pour cette histoire faussement sociale aux relents tragiques. Les Ardennes raconte en effet l’affrontement entre deux frères de la région d’Anvers, petites frappes qui sont à la fois séparés et réunis par l’amour d’une même femme - il va sans dire que les choses vont mal tourner, au vu de la violence de l’un des frangins, tout juste sorti de prison, et de ses mauvaises fréquentations… C’est aussi un pur film de genre, brutal, avec une deuxième moitié à la Fargo (6) très surprenante (méfiez-vous de certains emplumés…) et des lumières bleues magnifiques. Au passage, Robin Pront en profite pour réhabiliter la musique techno pour voiture tunées. Et ça, c’est chaos.
http://www.chaosreigns.fr/critique-ardennes-de-robin-pront/
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fargo_(film)

5 raisons de ne pas manquer cette perle du film noir.
http://www.ecranlarge.com/films/dossier/954192-les-ardennes-5-raisons-de-ne-pas-manquer-le-film-noir-qui-a-ensanglante-le-festival-de-beaune

Entretien avec Robin Pront
Vous êtes Flamand, "Les Ardennes" sont en Wallonie (3). Pourquoi avoir choisi de tourner dans cette région francophone ?
C’est le seul endroit de Belgique suffisamment isolé où si vous criez, personne ne vous entend ! J’adore ce titre, même si je savais qu’il sèmerait la confusion : on pourrait croire à un nouveau film des frères Dardenne (7) [le titre flamand est D’Ardennen, ndlr]. Mais si on me compare aux Dardenne, je serai très flatté : j’ai découvert la puissance de leurs films lors de mes études à la Saint-Lukas academy à Bruxelles, grâce à un de mes enseignants, le cinéaste Joachim Lafosse (Elève libre) (8). J’étais encore étudiant quand mon premier court-métrage a gagné deux prix, j’étais très content de moi. Lafosse a visionné Plan B, il m’a dit : "c’est bien, mais tu ne penses pas : tu ne réfléchis pas à la manière dont tu tournes". Il m’a montré des extraits de La Promesse (9) en m’expliquant : "regarde, les Dardenne font un travelling dans cette scène, et ils savent pourquoi". Je n’ai pas retenu grand-chose de mes cours à l’école de cinéma, mais ça, je m’en souviens ! Depuis, avant chaque prise, j’essaie d’analyser pourquoi je pose la caméra ici plutôt que là...
http://www.telerama.fr/cinema/les-ardennes-de-robin-pront-entre-polar-social-et-humour-noir,141052.php
(7) http://www.citebd.org/spip.php?film1254
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A8ve_libre
(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Promesse_(film,_1996)

Robin Pront
http://www.imdb.com/name/nm3774632/

Jeroen Perceval
voir fiche du film Borgman
http://www.citebd.org/spip.php?film1176

Robrecht Heyvaert
http://www.imdb.com/name/nm3746934/

Hendrik Willemyns
http://www.imdb.com/name/nm6964121/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Arsenal_(groupe)

Veerle Baetens
voir fiche du film Alabama Monroe
http://www.citebd.org/spip.php?film1090
https://fr.wikipedia.org/wiki/Veerle_Baetens

Kevin Janssens
http://www.imdb.com/name/nm1822271/

Eric Godon
voir fiche du film La Clinique de l’amour !
http://www.citebd.org/spip.php?film1109

Sam Louwyck
voir fiche du film Belgica
http://www.citebd.org/spip.php?film1638

Jan Bijvoet
voir fiche du film L’Étreinte du serpent
http://www.citebd.org/spip.php?film1627

Viviane De Muynck
https://fr.wikipedia.org/wiki/Viviane_De_Muynck

Caroline Stas
http://www.imdb.com/name/nm6119615/

Rachid Appa
Né Rachid El Ghazoui le 27 janvier 1983 à Amsterdam.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Appa_(rappeur)

Dominique Van Malder
voir fiche du film Belgica
http://www.citebd.org/spip.php?film1638

Peter Van den Begin
voir fiche du film Waste land
http://www.citebd.org/spip.php?film1504

Kuno Bakker
http://www.imdb.com/name/nm0049158/

Brit Van Hoof
voir fiche du film Belgica
http://www.citebd.org/spip.php?film1638

extrait(s) de presse

Première - L’intensité de l’affrontement qui s’y fait jour, renforcée par l’irruption de nouveaux personnages aussi imprévisibles qu’inquiétants, et le dénouement choquant (d’ores et déjà le meilleur twist de l’année) impose d’emblée Robin Pront comme un réalisateur qui compte.
Télérama - Le jeune cinéma flamand continue de prouver sa vitalité...
Bande à part - Ce premier long-métrage coproduit par la Belgique et les Pays-Bas prend à la gorge. Et ne lâche plus, jusqu’au dénouement infernal.
àVoir-àLire - Dire que l’on en ressort ébranlé de la projection est un doux euphémisme. "Les Ardennes" est un choc cinématographique.
Paris match - Ce thriller flamand débute comme un polar social banal avant de virer à la tragédie. C'est une spirale infernale qui vous prend aux tripes grâce à un scénario tenu serré en laisse comme un pitbull.
Cinéséries - Le principal atout qui donne au film une identité singulière est son casting composé de véritables gueules cassées loin des canons de la beauté auxquels s’accrochent benoîtement les grands studios...
Critikat - Dans une Belgique grisâtre, faite de petites maisons, de HLM et de garage graisseux, le film prend des allures de tragédie grecque où il devient de plus en plus certain au fil des minutes que la mort est au bout du chemin...
Mondociné - "Les Ardennes" est typique d’un certain néo-cinéma belgo-flamand très sombre, très fort, à la fois nerveux, touchant, violent, social, intense, romanesque aussi à sa manière...