les innocentes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > les innocentes

les innocentes

France, Pologne - 2015 - 1h40
sorti en France le 10 février 2016
film - film francophone
de

Anne Fontaine

scénario : Sabrina B. Karine, Alice Vial
d'après l'oeuvre de : Philippe Maynial
direction de la photographie : Caroline Champetier
musique ou chansons : Grégoire Hetzel
avec : Lou de Laâge (Mathilde Beaulieu), Vincent Macaigne (Samuel), Agata Buzek (Soeur Maria), Agata Kulesza (Mère Supérieure), Joanna Kulig (Irena), Eliza Rycembel (Teresa), Anna Próchniak (Zofia), Katarzyna Dabrowska (Anna), Helena Sujecka (Ludwika), Dorota Kuduk (Wanda), Klara Bielawka (Joanna), Mira Maludzinska (Bibiana), Pascal Elso (Colonel Poix), Thomas Coumans (Gaspard), Leon Natan-Paszek (Wladek), Joana Fertacz (tante de Zofia)
séances : semaine du mercredi 10 février 2016
mercredi 10 jeudi 11 vendredi 12 samedi 13 dimanche 14 lundi 15 mardi 16
14:00
18:30
20:30
18:30
20:30
18:30
21:00
11:00*
14:00
18:30
21:00
11:00*
14:00
18:30
20:30
18:30
20:30
18:30
20:30
séance spéciale :
* matinale 3,50 €
séances : semaine du mercredi 17 février 2016
mercredi 17 jeudi 18 vendredi 19 samedi 20 dimanche 21 lundi 22 mardi 23
18:30
20:35
18:30
20:35
18:30
21:00
18:30
21:00
18:30
20:35
18:30
20:35
18:30
20:35*
séance spéciale :
* dernière séance

synopsis

Pologne, décembre 1945. Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise. D’abord réticente, Mathilde accepte finalement de la suivre dans son couvent où trente Bénédictines vivent coupées du monde. Elle découvre que plusieurs d’entre elles, violées par des soldats soviétiques, sont sur le point d’accoucher. Peu à peu, se nouent entre Mathilde, athée et rationaliste, et ces religieuses, attachées aux règles de leur vocation, des relations complexes que le danger, la clandestinité des soins et de nouveaux drames vont aiguiser...

notes de production

Pour son quinzième film, Anne Fontaine réalise pour la première fois un drame historique. Ce dernier se centre sur des faits peu connus qui se sont déroulés en Pologne durant l’année 1945, à savoir le viol de 25 sœurs dans un couvent puis le meurtre de 20 d’entre elles par les soldats soviétiques. C’est de ce point de départ réel que l’histoire des Innocentes a été développée.

C’est un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale dont la protagoniste, Madeleine Pauliac, a consigné les faits dans un journal, avant de décéder accidentellement un an plus tard. Jeune médecin de la Croix-Rouge française dépêchée en Pologne, elle est appelée en 1945 dans un couvent isolé, par une religieuse désemparée. Elle y découvre des bénédictines enceintes, victimes de viols perpétrés par des soldats de l’Armée rouge.

Le film s’intitulait au départ Agnus Dei.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agnus_Dei_(film,_2016)

Anne Fontaine s’est lancée dans ce film pour explorer les thématiques de la maternité et de la foi. Pour se familiariser avec le second sujet, elle a fait deux retraites chez les Bénédictines (1), la même congrégation que celle du film. Lou de Laâge a quant à elle effectué une formation accélérée auprès de sages femmes et d’un chirurgien avant le tournage.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Saint-Beno%C3%AEt

A l’origine, Anne Fontaine ne souhaitait pas choisir la Polonaise Agata Kulesza pour jouer la Mère Abbesse parce que trop jeune pour le rôle. Finalement, la comédienne a insisté pour faire les essais et c’est lors de ces derniers que la cinéaste comprit qu’elle ferait l’affaire pour le personnage.

Agata Buzek, une actrice très reconnue en Pologne, a été repérée par Anne Fontaine dans le film d’action Crazy Joe (2) porté par Jason Statham. La réalisatrice a trouvé qu’elle avait un physique très spirituel qui collerait très bien à son personnage dans Les Innocentes. Pour se glisser dans la peau de Sœur Maria, elle a dû s’acclimater pendant des mois au français raffiné et sophistiqué que parle son personnage. Pour ce, elle écoutait du Victor Hugo (3) chaque soir de tournage.
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Crazy_Joe
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Hugo

Les Innocentes a été tourné en Pologne (4) (à Orneta, au nord-est de la Pologne, avant de se poursuivre dans le sanctuaire de St. Mary dans le Krosno voisin). Comme les couvents polonais ne souhaitaient pas abriter un tournage, Anne Fontaine et la directrice photo Caroline Champetier ont jeté leur dévolu sur un monastère désaffecté où il ne restait que les voûtes et un cimetière. Des pièces à l’intérieur, comme une infirmerie, un réfectoire et une petite chapelle, ont ensuite été construites pour les besoins du tournage.
(4) http://www.citebd.org/spip.php?film1206

Lorsque le projet était en phase de développement, il était question que Adèle Haenel (5) campe le personnage principal du film Les Innocentes.
(5) http://www.citebd.org/spip.php?film1096

Pour la scène de la césarienne, la première que Lou de Laâge a tournée, la comédienne s’était entraînée sur un porcelet pour pouvoir évaluer sa force à mettre dans l’incision. Elle a aussi répété ces gestes sur un faux ventre en latex avec du faux sang qui jaillissait.

Lou de Laâge trouve dans ce film son premier rôle d’adulte via le personnage de Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge appelée au secours par une religieuse polonaise. C’est par son point de vue que l’on découvre le monde des religieuses et les événements tragiques qui s’y déroulent.
Anne Fontaine explique : elle ne devait pas être mièvre : ne serait-ce que par le métier qu’elle exerce, il fallait qu’elle ait une certaine virilité de caractère. C’est tout le problème de ce genre d’emploi : si l’actrice s’attendrit trop, on arrive à la fin du film avant qu’il soit commencé. (...) L’important était que l’on ressente le questionnement métaphysique qui traverse et modifie le personnage. Comment comprendre le sens de la vie dans un tel chaos ? Comment survivre à la violence qui a aussi fortement marqué les chairs des religieuses polonaises ? Comment juger leur foi, qui semble survivre à une épreuve aussi douloureuse ?

Entretien avec Anne Fontaine
"Les Innocentes" s’inspire de faits peu connus qui se sont déroulés en Pologne durant l’année 1945.
Le destin de ces sœurs est hallucinant : selon les notes de Madeleine Pauliac (6), le médecin de la Croix-Rouge dont le film s’inspire, 25 d’entre elles ont été violées dans leur couvent - parfois plus de 40 fois d’affilée -, 20 ont été tuées, et 5 ont dû affronter des grossesses. Cela ne montre pas les soldats soviétiques sous un aspect flatteur mais c’est la vérité historique ; une vérité que la Pologne n’ébruite pas mais qu’un certain nombre d’historiens connaissent. Ces militaires n’avaient pas le sentiment d’accomplir des actes répréhensibles : ils y étaient autorisés par leurs supé- rieurs en récompense de leurs efforts. La brutalité dont ils faisaient preuve est malheureusement toujours d’actualité. Dans les pays en guerre, les femmes continuent de la subir...
http://cameo-nancy.fr/129-entretien-avec-le-realisateur/5963-les-innocentes-entretien-anne-fontaine
(6) http://cameo-nancy.fr/129-entretien-avec-le-realisateur/5967-les-innocentes-madeleine-pauliac

Anne Fontaine
voir fiche du film Gemma Bovery
http://www.citebd.org/spip.php?film1397

Sabrina B. Karine
http://www.scenarioaulongcourt.com/SABRINA-B-KARINE

Alice Vial
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/367688/alice-vial

Philippe Maynial
http://www.imdb.com/name/nm0562830/

Caroline Champetier
voir fiche du film Holy motors
http://www.citebd.org/spip.php?film852

Grégoire Hetzel
voir fiche du film Trois souvenirs de ma jeunesse
http://www.citebd.org/spip.php?film1470

Lou de Laâge
Née le 27 avril 1990 à Bordeaux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lou_de_La%C3%A2ge

Vincent Macaigne
voir fiche du film Tristesse club
http://www.citebd.org/spip.php?film1288

Agata Buzek
Née Agata Bronisława Buzek le 20 septembre 1976 à Pyskowice (Pologne).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agata_Buzek

Agata Kulesza
voir fiche du film Ida
http://www.citebd.org/spip.php?film1206

Joanna Kulig
voir fiche du film Ida
http://www.citebd.org/spip.php?film1206

Eliza Rycembel
http://www.imdb.com/name/nm6264850/

Anna Próchniak
http://www.imdb.com/name/nm4452669/

Katarzyna Dabrowska
http://www.imdb.com/name/nm3257991/

Helena Sujecka
http://www.imdb.com/name/nm2544181/

Dorota Kuduk
http://www.imdb.com/name/nm4002803/

extrait(s) de presse

Unidivers - Tellement convaincant qu’un évêque ayant assisté à une projection au Vatican a confessé : "c’est un film thérapeutique pour nous». Les voies du Seigneur sont décidément impénétrables !"
Radio Notre Dame - Une invitation au dialogue avec des gens qui aussi s'interrogent sur le sens de l'existence et sur leur propre foi même laïque. Un film pour tous.
Afcinéma - La recherche du couvent est ardue, le clergé polonais ne facilite rien...