frank - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > frank

frank

Gb, Irlande, Usa - 2013 - 1h31
sorti en France le 4 février 2015
film - version originale sous-titrée en français
de

Lenny Abrahamson

scénario : Jon Ronson, Peter Straughan
d'après l'oeuvre de : Jon Ronson
direction de la photographie : James Mather
musique ou chansons : Stephen Rennicks
avec : Michael Fassbender (Frank), Domhnall Gleeson (Jon Burroughs), Maggie Gyllenhaal (Clara), Scoot McNairy (Don), François Civil (Baraque), Carla Azar (Nana), Tess Harper (mère de Frank), Bruce McIntosh (père de Frank), Hayley Derryberry (Simone), Lauren Poole (Alice), Paul Butterworth (père de Jon), Moira Brooker (mère de Jon)
séances : semaine du mercredi 25 novembre 2015
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
18:30*
séance spéciale :
* ciné mardi : "Musicalement vôtre" - film couplé avec "The Rose" - soirée en partenariat avec Hidden circle - tarif préférentiel 2 films = 7 €

synopsis

Jeune musicien rêvant d’être une rock star, Jon croise le chemin d’un groupe de pop avant-gardiste à la recherche d’un nouveau clavier. Il devient vite le protégé de Frank, leur leader, aussi fascinant que mystérieux : ce génie musical vit dissimulé en permanence sous une grande tête en papier mâché. Entre phases de doute et éclats de créativité, rapports fusionnels et crises de confiance, l’enregistrement du premier album du groupe et les concerts les conduiront dans une véritable aventure humaine de l’Irlande jusqu’au Texas !

notes de production

Le scénario de Frank est inspiré de la vie de Frank Sidebottom, personnage créé par le chanteur et musicien britannique Chris Sievey, appartenant au groupe Sonorfbps. Celui-ci avait inventé une tête en papier mâché lui permettant de se camoufler le visage autant dans sa vie privée, que lors des représentations de son groupe. Le chanteur n’était pas le seul artiste à se cacher derrière un masque, puisque de nombreux groupes ont préféré garder le mystère tels que les Daft punk (1), les Stupeflip (2), les Slipknot (3) ou bien encore Kiss (4).
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Daft_Punk
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Stupeflip
(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Slipknot
(4) http://www.citebd.org/spip.php?film1159

Sur le tournage, la tête en papier mâché que portait Michael Fassbender ne lui permettait pas de voir ses partenaires de jeu. De plus, au niveau sonore, l’imposante tête accentuait la réverbération de sa propre voix et diminuait le volume des voix extérieures, ce qui était difficile à gérer pour l’acteur. Il explique cependant qu’il avait déjà pratiqué la comédie avec un masque lors de ses premières années de théâtre. Il précise : (...) pendant mes cours d’art dramatique, j’ai fait de la Commedia dell’arte (5) où j’ai appris à jouer avec un masque, à donner la réplique à un autre comédien sans le voir. Pour Frank, il fallait que je trouve le ton juste.
(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Commedia_dell%27arte

À l’origine, Johnny Depp (6), lui qui adore changer d’apparence dans ses films, devait incarner le célèbre Frank. C’est finalement Michael Fassbender, l’acteur germano-irlandais qui a été appelé pour le remplacer. Le choix d’un comédien connu pour figurer sous un masque est expliqué par le réalisateur comme étant une nécessité afin d’éviter que les spectateurs ne passent à côté du film en se demandant qui se cache sous cette énorme tête de papier.
(6) https://fr.wikipedia.org/wiki/Johnny_Depp

Le tournage de Frank s’est déroulé dans le comté de Wicklow (7), à Dublin et au Nouveau-Mexique (8). Au départ l’histoire devait être tournée en Suède (9), mais le réalisateur Lenny Abrahamson se sentait davantage à son aise en Irlande, puisqu’il y est né.
(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Comt%C3%A9_de_Wicklow
(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau-Mexique
(9) https://fr.wikipedia.org/wiki/Su%C3%A8de

Interpréter un personnage qui porte un masque constamment a demandé à Michael Fassbender un entraînement particulier pour apprendre à s’isoler des autres. C’est pourquoi le comédien a joué aux échecs plusieurs semaines avant de débuter le tournage. De plus, l’acteur a fait des recherches auprès de sa sœur qui est neuropsychologue de métier afin de comprendre quel comportement il devait adopter face à ce personnage quelque peu tourmenté.

La musique jouée par les comédiens dans le film a été enregistrée en prises directes, il n’y a pas eu de doublage. Pour cela, les acteurs ont eu des répétitions pendant 3 semaines avant le début du tournage. Ainsi, ils ont passé beaucoup de temps en compagnie du compositeur Stephen Rennicks afin de s’imprégner de l’ambiance musicale du long-métrage.

L’acteur Michael Fassbender rêvait d’interpréter le leader d’un groupe de musique depuis qu’il était adolescent. À l’âge de 17 ans, il possédait même son propre groupe où il occupait la place de chanteur. Dans Frank, il réalise ici son rêve. Il ajoute (...) pour la scène où je chante "I love you all", je me suis surpris à voler des choses à Jim Morrison (10) ou John Lydon (11) selon les prises... J’ai toujours adoré la musique. Il y en a toujours eu autour de moi.
(10) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jim_Morrison
(11) https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Lydon

Pour la promotion de Frank, Michael Fassbender a souhaité porter la tête en papier mâché du personnage qu’il interprète dans le film. De plus, ce dernier a voulu la garder durant la totalité du talk show (12), mais la production de l’émission a pris peur car il fallait que les spectateurs puissent voir le visage du célèbre comédien, afin d’éviter une chute des audiences. Par ailleurs, tous les acteurs se sont réunis pour réinterpréter l’une des chansons du groupe. La fiction devenait alors réalité.
(12) https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9bat_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9

Pour rendre hommage au groupe Sonorfbps, le film a été présenté à SXSW (South by southwest (13), un festival réunissant musique, cinéma et médias interactifs se déroulant à Austin aux Etats unis), là où le groupe s’est produit pour la première fois.
(13) https://fr.wikipedia.org/wiki/South_by_Southwest

Frank a été nominé dans la sélection Premières du Festival du film de Sundance (14) en 2014.
(14) https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_du_film_de_Sundance_2014

Entretien avec Lenny Abrahamson
S’il fallait donner un genre à "Frank", diriez-vous que c’est une fable sur l’art et la créativité, comment ce rapport peut mener à une certaine folie ?
C’est très clairement une fable. Frank en reprend les bases : une personne qui a une vie ordinaire transformée par un élément extérieur qui va révéler sa nature profonde. Jon - mais dans une certaine mesure, Frank aussi, a clairement le désir de vivre quelque chose d’excitant, de plus authentique. Le scénario lui offrait très volontairement cette opportunité et embarque clairement le spectateur dans son expérience. C’est pour cela que certains points restent inexpliqués ou ouverts : pour rester dans le principe d’une fable...
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/frank,276933

Lenny Abrahamson
Né le 30 novembre 1966 à Dublin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lenny_Abrahamson

Jon Ronson
Né le 10 mai 1967 à Cardiff.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jon_Ronson

Peter Straughan
http://www.imdb.com/name/nm1661186/

James Mather
http://www.imdb.com/name/nm1140492/

Stephen Rennicks
http://www.imdb.com/name/nm0719673/

Michael Fassbender
voir fiche du film Inglourious basterds
http://www.citebd.org/spip.php?film265

Domhnall Gleeson
https://fr.wikipedia.org/wiki/Domhnall_Gleeson

Maggie Gyllenhaal
voir fiche du film Oh my god !
http://www.citebd.org/spip.php?film856

Scoot McNairy
voir fiche du film 12 years a slave
http://www.citebd.org/spip.php?film1204

François Civil
Né le 29 janvier 1990 à Paris.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Civil

Carla Azar
http://www.imdb.com/name/nm2919861/

Tess Harper
Née le 15 août 1950 à Mammoth Spring (Arkansas).
http://www.imdb.com/name/nm0002128/

Bruce McIntosh
http://www.imdb.com/name/nm0570637/

Hayley Derryberry
http://www.imdb.com/name/nm3082812/

Lauren Poole
http://www.imdb.com/name/nm3460083/

Paul Butterworth
http://www.imdb.com/name/nm0125348/

Moira Brooker
http://www.imdb.com/name/nm0111757/

extrait(s) de presse

Cinéma teaser - Derrière son absurdité, "Frank" se révèle poignant.
Le Monde - Le mélange d’humour très noir (...) et d’hypersensibilité, le rôle déterminant des réseaux sociaux dans le déploiement d’une intrigue de plus en plus complexe, forme un récit rêveur et cruel qui joue avec le spectateur (...).
àVoir-àLire - (…) une œuvre inclassable, qui repose sur les épaules d’un personnage fascinant interprété par Michael Fassbender. Une belle occasion pour le comédien de permettre au public de ne plus s’attarder sur sa belle gueule pour s’intéresser uniquement à son jeu d’acteur.
Critikat - Sous la grosse tête de papier mâché, derrière les états familiers de la comédie douce-amère, on décèle une vraie attention aux enjeux sous-tendant les personnages.
Paris match - Aussi désaccordée qu'une vieille Gibson fêlée, cette comédie musidécalée est inégale mais gonflée à bloc.
Télérama - Frank est une sorte de Jim Morrisson barré... un de ces artistes qui font des choses hallucinantes, parfois vraiment stupides mais parfois vraiment talentueuses, parfois un peu ardues à écouter, mais parfois simples et belles.
Un jour - On préfère vous prévenir, ce film ne plaira pas à tout le monde, il reste assez atypique et on assiste parfois à des scènes complètement loufoques, mais il a le mérite de délivrer un très beau message et après tout, c’est ce dont on a besoin en ce début d’année.
Un Cinéphile dans la ville - Lenny Abrahamson s'est fait remarquer à Sundance avec son nouveau film, "Frank", une comédie loufoque inspirée de la vie d'un musicien méconnu. Malgré ses fragilités et ses maladresses, le film est attachant et émouvant.