Sorella, une enfant dans la Shoah - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Sorella, une enfant dans la Shoah

Sorella, une enfant dans la Shoah

France - 2014 - 0h56
déconseillé aux enfants de moins de 10 ans
documentaire - film francophone
de

Philippe Labrune

séances : semaine du mercredi 22 avril 2015
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
20:30*
séance spéciale :
* ciné rencontre : en présence de Philippe Labrune - en partenariat avec Poitou-Charentes cinémas - entrée libre dans la limite des places disponibles

synopsis

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive de Lettonie ne comptait plus qu'une centaine de membres. Avant l'invasion de l'URSS par l'armée allemande, les juifs lettons étaient des centaines de milliers. S'appuyant sur des témoignages d'historiens, des images d'archives et des tournages sur les lieux où se joua l'Histoire, ce document retrace les derniers instants de femmes et d'enfants de la communauté juive de la ville de Liepaja, en décembre 1941, notamment ceux d'une petite fille, Sorella Epstein, aperçue sur une photo derrière quatre femmes…

notes de production

Tout part d’une photo exposée dans le Musée juif de Riga (1), la capitale lettonne. Un cliché pris par un soldat allemand, sur lequel on voit cinq femmes face à l’objectif. Quatre adultes et, sur la gauche de la photo, légèrement en retrait, une fillette d’une dizaine d’années qui semble cacher son visage derrière sa voisine.
Le réalisateur Philippe Labrune (2) retrace avec minutie un épisode de la Shoah (3) en Lettonie (4).
(1) http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/03/07/a-la-recherche-de-sorella-epstein_4589222_1655027.html
(2) http://www.shalom-magazine.com/Article.php?id=340114
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Shoah
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettonie

C’est ce petit corps qui attira mon attention avoue le réalisateur Philippe Labrune au travers de la voix de la comédienne Dominique Reymond (5). Troublé par la silhouette d’une enfant sur une photo vieillie du musée juif de Riga, il se décide à mener l’enquête. Une investigation qui va l’obliger à remonter le temps et le cours de l’histoire. Cette fillette dissimulée derrière une femme aurait été identifiée. Elle s’appellerait Sorella Epstein et avait 10 ans lors de son exécution sur la plage de Skede, à Liepāja (6). Cette photo marquante fait partie d’une série de douze clichés pris le 15 décembre 1941. Ils révèlent un massacre qui dura trois jours et causa la mort par balles de près de 3 000 femmes et enfants. Un témoignage rare car, vers la fin de la guerre, les autorités nazies se sont employées à détruire les preuves des tueries. Comment ces images sont-elles donc arrivées jusqu’à nous ? La fillette que l’on voit sur la photo est-elle réellement Sorella ?
(5) http://www.citebd.org/spip.php?film1434
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Liep%C4%81ja
Pour tenter de le découvrir, ce documentaire poignant part sur ses traces en Lettonie et revient sur le sort qu’a subi la communauté juive du pays après l’invasion de l’Urss par les forces allemandes. Nous étions en train de dormir, se souvient Leo Dribins, un rescapé. On a entendu des explosions terribles. C’était les bombardements allemands sur Liepāja. J’ai été immédiatement horrifié. Après, ce ne fut que désastre. Une peur comme une nuit noire. Toute la vie d’avant a disparu d’un seul coup. A 6 heures du matin, en ce 22 juin (1941). Ce qui arriva après ne fut qu’un cauchemar total. Ce cauchemar avait pour nom Einsatzgruppe A (7), un des quatre commandos de la mort spécialement constitués pour traquer et tuer les Juifs. Plus de 7 000 périrent à Liepāja. La solution finale ne faisait que commencer.
Amandine Deroubaix
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Einsatzgruppen

Philippe Labrune
http://www.africultures.com/php/?nav=personne&no=15292

extrait(s) de presse

Télé loisirs - Un magnifique hommage aux victimes qui, à partir de clichés forts, remonte habilement le fil du temps.